Nintendo Switch

Luigi's Mansion 2 HD

Preview Switch

Luigi's Mansion 2 HD

Par rifraff - Le 11/06 à 15:00

Méconnu autant que mésestimé, Luigi’s Mansion 2 initialement sorti en 2012 sur Nintendo 3DS s’offre une seconde chance ce mois-ci sur Nintendo Switch. En attendant sa sortie fixée au 27 juin prochain, nous avons pu nous lancer dans l’aventure et arpenter les premiers niveaux…

Preview de Luigi's Mansion 2 HD sur Nintendo Switch réalisée à partir d'un exemplaire du jeu remis par Nintendo

Les Esprits farceurs frappent toujours deux fois

Souvenez-vous : le premier Luigi’s Mansion est sorti en 2001/2002 au lancement de la GameCube. Mélangeant allégrement Resident Evil (pour ses décors) et S.O.S Fantômes (pour son gameplay), le titre avait d’abord été perçu comme un « petit » jeu sympa, parfait pour patienter jusqu’à la sortie du Super Mario 3D de la console, Super Mario Sunshine. Cependant son ambiance et son humour renvoyant aux premiers films de Tim Burton ont irrémédiablement impacté l’imaginaire des gamers, transformant au passage Luigi en véritable héros de jeux vidéo.

Il faudra cependant attendre plus de dix ans pour qu’une suite voit le jour sur Nintendo 3DS, offrant à la console portable un de ses meilleurs jeux. Utilisant parfaitement la 3D autostéréoscopique, Luigi’s Mansion 2 était réellement impressionnant sur Nintendo 3DS et n’avait vraiment rien à envier à bon nombre de jeux sortant sur consoles de salon.

D’ailleurs, cette version HD le prouve car à priori, Luigi’s Mansion 2 HD n’est ni plus ni moins qu’un portage du titre 3DS. De prime abord, peu de nouveautés : c’est vraiment le même jeu simplement adapté aux spécificités et aux standards de la Nintendo Switch. 

Les Autres Mêmes

Contrairement à Paper Mario : La Porte Millénaire ou Super Mario RPG, autres classiques Nintendo ressortis sur Switch, les graphismes n’ont d’ailleurs, semble-t-il, pas été refaits. Ils ont juste été  « HD-isés » Les animations de Luigi ont malgré tout été améliorées et peut-être que quelques textures ont aussi été retravaillées.

Graphiquement, le résultat est donc en dessous d’un jeu comme Luigi’s Mansion 3 sortis en 2019 et conçu pour la console hybride. Les décors sont plus simples et les textures plus sommaires. Alors attention, cela fait amplement le job d’autant plus que contrairement au premier jeu dont les environnements avaient un côté lugubre assumé avec des décors gothiques renvoyant au manoir de Resident Evil (version GameCube), l’approche de ce deuxième opus est résolument plus orientée « cartoon ».

Le jeu est d‘ailleurs très drôle et rempli de gags avec des fantômes facétieux et un Luigi bien plus expressif et désopilant. Pour autant, cela n'empêche pas les développeurs de jouer avec les codes du fantastique et de l’épouvante avec des situations franchement flippantes mais aussi grâce à des effets de lumières, des « jump-scares » et une bande son particulièrement bien travaillée.

S.O.S Luigi

Tout commence lorsque le Roi Boo brise l’énigmatique Lune Noire et, par la même occasion, la quiétude qui régnait jusqu’alors sur la Vallée des Ombres.  Luigi n’a pas le choix. Il doit prendre son courage à deux mains et s’équiper du nouveau Ectoblast fabriqué par le professeur K. Tastrof pour repartir à la chasse aux fantômes…

A partir de là, Luigi va devoir arpenter les couloirs de,  non plus un mais, plusieurs manoirs ce qui forcément influe sur la construction du jeu qui n'est plus centrée sur un seul lieu. Les deux premiers manoirs sont très différents tant dans leur structure que dans leur thème et leurs mécaniques. On les visite en réussissant des missions plus ou moins simples (et longues) comme trouver une clé, réunir les cinq morceaux d’un artefact brisé ou trouver le moyen de se rendre dans une pièce à première vue inaccessible. Les situations sont variées et chaque pièce réserve son lot de surprises et de puzzles à résoudre. Certaines missions recèlent de vrais casse-têtes dont certains s'amusent avec les perspectives (en rapport avec l'effet 3D...) Rien d’insurmontable (quoique trouver l'os de l'Ectochien qui permet de ressusciter n'est pas du luxe) mais des énigmes suffisamment stimulantes pour nous donner envie de les résoudre. De plus, chaque pièce regorge d’éléments à aspirer, de tiroirs à ouvrir et de faux semblant… Bref, il y a de quoi faire.

Cependant, le découpage en mission fait que l’on visite parfois plusieurs fois les mêmes endroits ce qui peut sembler un peu décevant même si à chaque fois, les développeurs s’arrangent pour transformer les pièces déjà visités en ajoutant des éléments, des fantômes ou des puzzles.

La manette hantée

Du côté du gameplay, c’est du tout bon. Pour mémoire, le premier jeu avait été développé autour de la manette de la GameCube, notamment pour mettre en évidence la pertinence de ses deux sticks. En résultait, un gameplay pas forcément facile à prendre en main avec un Luigi un peu rigide dans ses déplacements. Forcément, en passant sur 3DS, les développeurs en ont profité pour revoir les bases du gameplay tout en s'adaptant aux spécificités de la portable

Pour la version Nintendo Switch, on retrouve grosso modo le même gameplay avec tout de même quelques changements bienvenus. On déplace toujours Luigi avec le stick gauche, et le gyroscope peut servir pour viser ou déplacer légèrement la vue à gauche et à droite sachant que le cadre est imposé et la gestion des caméras, automatique (ce qui, comme sur 3DS,  n’est pas gênant- la plupart du temps).

Cependant, grâce au stick droit, on peut désormais déplacer indépendamment le faisceau de sa lampe torche et, en appuyant sur une gâchette, le jet de son Ectoblast. Au final, même s’il n’y avait pas vraiment de problème sur 3DS, on gagne en ergonomie et déplacer Luigi est un vrai plaisir surtout que les développeurs de Next Level Game ont aussi revu et affiné le mécanisme d’aspiration des fantômes.

Fantômes contre Luigi

Dans le premier opus, attraper un fantôme était toute une histoire et pouvait prendre plusieurs secondes voire plusieurs minutes. C’était carrément un combat, à chaque fois. Dans ce second opus, attraper un fantôme est moins laborieux.  Il faut d‘abord flasher (et non plus simplement éclairer) un spectre avant d’enclencher son Ectoblast en inclinant son stick comme pour le retenir.  Une jauge apparait alors avec la, possibilité, une fois remplie, d’appuyer sur A afin d‘avaler le fantôme d’un seul coup. On comprend assez vite comment ça marche, et ça marche super bien ! C’est rare de voir un second opus qui améliore à ce point la formule du premier jeu (sachant qu'elle sera affinée encore dans le troisième opus !)

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur ce jeu très bien réalisé, très riche, surprenant et immersif au possible mais il nous reste encore du chemin avant d’affronter le Roi Boo, et on en garde un peu sous le coude pour le test à venir prochainement.

L'ombre d'un double

Pour autant, vous l’avez compris, on a adoré nous balader à nouveau dans les manoirs hantés de Luigi’s Mansion 2  pour y (re)découvrir les mystères qu’ils renferment et les nombreuses facéties plus ou moins flippantes et/ou amusantes des fantômes qui les hantent.  La réalisation du titre est de haute volée et le rythme du jeu particulièrement soutenu. Si vous connaissez déjà bien le jeu et que son souvenir est encore frais dans votre mémoire, vous ne serez cependant pas surpris. Et c'est sans doute un point à ne pas négliger lorsqu'il faudra choisir de passer à la caisse- ou pas. A priori, il n'y a pas de nouveautés à attendre. C'est vraiment le même jeu. Il s'agit juste d'une adaptation HD du titre de la 3DS.

Cependant, si le jeu original faisait une utilisation percutante de la 3D sans lunettes sur 3DS, il faut reconnaître que le découvrir sur grand écran en HD sur Nintendo Switch permet de le voir sous un jour nouveau et, peut-être même de lui rendre les honneurs qu'il mérite.

Ménage à quatre

Notez que le jeu inclut un mode multijoueur local ou en ligne nommé la Tour hantée qui était déjà très sympathique sur 3DS, même si le plus dur était de trouver des joueurs... Nous n’avons malheureusement pas pu le tester au moment de cet aperçu mais on espère que ce bonus saura retenir notre attention mais aussi, enfin, trouver son public ses joueurs.

 

 

Très fort
Attention, on joue à se faire peur sur Nintendo Switch ! Quand S.O.S Fantômes rencontre Beetlejuice et L'Etrange Noël de Monsieur Jack, cela donne Luigi’s Mansion 2 HD, un jeu riche et délirant, éminemment bien construit, bourré de fantaisie, de mystères, de frissons et d'humour ! Bien que très (très) proche de l'original, cette nouvelle version de Luigi's Mansion 2 semble bien partie pour apporter un hit supplémentaire à la Nintendo Switch ! Seul ou à plusieurs, vous allez frissonner de plaisir !