Nintendo Switch

Say No! More

Test Switch

Say No! More

Par babidu - Le 27/04 à 09:00

Say no! More est le premier jeu TPN de l'histoire (Third Person No-Game) développé par le studio Fizbin et publié sur Nintendo Switch le 9 avril 2021. Dans ce test nous allons vous décrire ce qu'est un jeu TPN et ce que ce terme implique.

Trame du jeu

Say No! More est un jeu qui se définit par la négation et par un refus des codes de la société dystopique dans laquelle on ne peut plus dire "non" qu'il décrit. Le jeu débute par la création de votre avatar, celle-ci est à la fois très complète, extrêmement satisfaisante et diablement drôle. Tous les looks que vous pourrez donner à votre personnage sont plus loufoques les uns que les autres et c'est véritablement un bonheur de donner vie à vos plus noires créations anthropomorphes, du gentil stagiaire à votre voisin le plus terrifiant en passant par votre ancienne maîtresse d'école qui hante encore vos terreurs nocturnes, tout y est ! Créer son personnage dans Say No! More est l'un des meilleurs moments du jeu et c'est souvent que vous allez vouloir tester les limites de ce créateur pour vous amuser. De plus, vous pourrez choisir la langue dans laquelle votre personnage exprimera sa négation parmi une dizaine de langue différente.

Si le créateur de personnages est aussi poussée c'est parce que votre personnage est très important, vous allez vivre l'aventure à ses côtés et le jeu n'est presque qu'une gigantesque cinématique dans laquelle vous verrez tout le temps votre personnage, nous reviendrons en détails sur cet aspect cinématique jouable plus tard dans ce test. Le jeu démarre d'abord par une introduction assez loufoque dans laquelle vous incarnerez un magicien dans un jeu vidéo qui va affronter son pire ennemi tout en haut d'un donjon. Vous allez devoir expédier les gobelins qui vous barrent la route à grands coups de "Non !" comme le ferait le héros de Skyrim avec son thu'hum. Cette courte introduction est là pour poser les bases du gameplay quasiment monotouche du jeu. Ce pastiche de jeu dungeon-crawler fonctionne assez bien et donne le ton au reste de l'aventure. Après votre inévitable défaite vous prendrez rapidement le contrôle de votre avatar et vous le suivrez dans sa première journée en tant que stagiaire d'une grande entreprise. Souvenez-vous, vous ne pouvez ni ne savez dire non. 

Say No! More est une aventure extrêmement narrative qui mise sur son humour très décalé, ses dialogues farfelus et son pastiche du monde de l'entreprise qui veut faire de vous un employé 'oui-oui' modèle. Au fil de moult péripéties à base de travail d'esclave qui sert les cafés et qui doit obéir à tous les ordres des employés, votre supérieur vous réquisitionne votre déjeuner du midi. C'est la goutte d'eau, une cassette audio apparaît alors dans les mains de votre avatar et un héros tout droit sorti des pires clichés à mi-chemin entre le motivateur et les body-builder du siècle dernier vient vous ordonner de braver l'interdit de ce monde dystopique en vous apprenant le mot interdit "NON". 

Gameplay

À partir de là votre périple commence, vous allez à la simple pression d'une touche déclencher les pires calamités du monde sur cette entreprise afin de récupérer votre déjeuner. En tentant de gravir les marches pour rejoindre le bureau de votre supérieur, le voleur de déjeuner, vous allez envoyer valdinguer à grands cris de "Non" tous les malheureux qui se dresseront sur votre route vous demandant pléthores de requêtes plus farfelues les unes que les autres allantes de l'ordre direct aux sollicitations plus douteuses. Vous allez devoir répondre non à toutes ces personnes, ou presque, certains dialogues en roses vous demanderont plutôt d'écouter votre interlocuteur pour faire une bonne action mais cela ne changera ni l'histoire ni la fin du jeu. Au fil de l'aventure le jeu vous donnera la possibilité d'utiliser différents types de non, du non très sec au non glacial afin d'interagir correctement avec toutes les situations. Vous aurez aussi la possibilité de recharger votre jauge de "Non" (cette jauge vous permettra de charger votre "Non" afin de venir à bout des ennemis plus retors) en applaudissant de manière sarcastique au nez de vos collègues ou bien de carrément rire à gorge déployée à leurs sollicitations et demandes. Cette action se fait en inclinant le stick gauche vers le haut tandis que répondre "Non" se fait en appuyant sur A (vous pouvez encore une fois charger votre "Non" en laissant le bouton appuyé quelques instants, faites simplement attention à ne pas trop le charger sinon il ne fonctionnera pas). 

En vérité, le jeu n'est tout simplement qu'un Rail-Shooter déguisé, vous ne serez jamais libre de vos mouvements et vous devrez simplement répondre "non" à vos collègues au bout moment pour progresser. Le jeu n'ayant pas vraiment de game over ou de secrets à découvrir (autre que certains dialogues où il faudra s'abstenir de répondre non pour avoir droit à quelques petites scènes en plus). Vous avancerez sans la moindre difficulté dans l'intrigue globale du jeu, il vous faudra pas plus de deux petites heures afin de voir la fin de l'aventure. L'humour et l'écriture peuvent valoir le coup pour ceux qui seront friands de cet humour décalé mais ce n'est clairement pas le jeu le mieux écrit du siècle. Say No! More tient plus de l'expérience souhaitant dénoncer avec humour les dérives d'une société de plus en plus corporate et l'esclavagisme lattent dans le monde des grandes entreprises sans pour autant partir dans la critique politique. Rassurez-vous Say No! More ne se prend pas du tout au sérieux et garde sa légèreté dans son propos grâce à l'exagération et son absurdité.  Ce jeu est une blague assez amusante pour mériter d'être essayé ou tout du moins pour être vue mais ce n'est clairement pas un véritable jeu engagé ou engageant, il possède tout de même le mérite de proposer une aventure pas assez longue pour que le soufflet de ses blagues et de son humour ne retombe. L'expérience vaut les deux heures investies mais peut-être pas au prix fort. Même si l'éditeur de personnages et vraiment top, l'envie de faire un seconde run ne se fait pas vraiment sentir tant l'aventure fait figure de cinématique avec des QTE sans véritable rejouabilité. 

Univers visuel et sonore

Graphiquement le jeu se démarque des autres indés qui peuplent l'eShop en proposant un style bien à lui qui détonne et lui correspond bien et qui sans être beau fonctionne bien. Le jeu étant une véritable aventure qui parodie notre société mais aussi la pop culture en général il fait figure de trip vidéoludique et il s'en donne les moyens grâce à son doublage de qualité (dans la parodie) et ses musiques plutôt fun. Mention spéciale aux passages avec votre professeur en négation. Le jeu possède vraiment son univers et si les développeurs pouvaient revenir avec un bon gameplay ce serait avec plaisir que nous signerions pour un second épisode plus complet.

6.5
Say No! More est un ovni vidéoludique, si vous êtes friands de jeux narratifs et décalés ce titre est peut-être fait pour vous. Seulement son univers visuel et musical assez bien fichu ne permet pas de compenser son gameplay extrêmement pauvre de simple Rail-Shooter sans possibilités de viser qui transforme l'expérience en une sorte de jeu narratif de rythme où il faudra juste appuyer sur une touche pour faire défiler ses dialogues. Par contre l'éditeur de personnages pourrait vous occuper plus longtemps que l'aventure en elle-même.

  • L'univers du jeu
  • Son postulat de départ
  • L'éditeur de personnage
  • Le bonheur de répondre "non" à tout
  • Pouvoir dire "non" dans des dizaines de langues différentes
  • Amusant
  • Très court pour son prix
  • Pas d'intérêt à y rejouer
  • Le gameplay très pauvre