Nintendo Switch

Metroid Dread : le producteur Yoshio Sakamoto s'exprime sur la difficulté du jeu

Par rifraff - Le 25/01 à 00:29

Metroid Dread est incontestablement l'un des grands succès critiques de 2021 sur Nintendo Switch. Ce n'est pas pour rien que les membres de Nintendo-master  lui ont décerné le NM d'Or du meilleur jeu de 2021. Le studio espagnol MercurySteam a su parfaitement reprendre les mécanismes et les éléments de jeu qui ont toujours fait le succès de la licence pour offrir aux fans un cinquième épisode spectaculaire. Dans une interview récente publiée par le magazine japonais Famitsu, le producteur Yoshio Sakamoto  s'est exprimé sur un point crucial du jeu : sa difficulté. Nintendo et MercurySteam ont, semble-t-il, passé beaucoup de temps pour trouver le bon équilibre entre challenge et accessibilité.  Pour cela, ils ont organisé de nombreux tests avec des joueurs lambda. Il était important de maintenir une tension et une difficulté constante notamment lors des passages avec les EMMI sans pour autant frustrer les joueurs. D'après Yoshio Sakamoto, Metroid Dread reste difficile mais donne toujours la possibilité au joueur de faire mieux et de surmonter les obstacles. Alors avez-vous trouvé Metroid Dread, trop ou pas assez difficile ? Ou au contraire, les développeurs ont-ils su parfaitement doser ce paramètre o! combien important dans les jeux vidéo ? N'hésitez pas à nous le dire en commentaires. 

Retrouvez ci-dessous les passages concernant la difficulté de Metroid Dread issues de l'interview de Yoshio Sakamoto par Famitsu d'après la traduction en anglais publiée par Nintendo Everything :

Grâce aux nouveaux ajouts, le jeu évolue à un rythme rapide. Était-ce quelque chose que vous visiez ?

Nous avons développé déjà plusieurs jeux Metroid et pour chaque jeu, on réfléchi toujours au tempo approprié. Pour Metroid Dread, nous avons réglé l'action pour qu'elle soit suffisamment rapide. Le game design de chaque Metroid accompagne l'action et cette fois, les contrôles étaient très faciles, ce dont je suis personnellement fan. Je pense que c'est peut-être la meilleure action que nous ayons vue dans un jeu Metroid.

Je pense que vous avez implémenté quelque chose à la fois rapide et facile à contrôler. Comment avez-vous équilibré la difficulté par rapport aux jeux précédents ?

Nous nous sommes habitués à la difficulté pendant le développement, ce qui rendait difficile de comprendre ce que l'on ressentait en tant que nouveau joueur. L'équilibrage est difficile quel que soit le jeu, mais Nintendo et MercurySteam étaient déterminés à rendre les éléments d'action fluides. EMMI est différent de tout ce qui a été fait auparavant et nous avons amené beaucoup de gens à y jouer afin que nous puissions ajuster l'équilibre approprié pour un jeu d'action. L'une des choses sur lesquelles nous nous sommes concentrés était de nous assurer que lorsqu'un joueur termine une partie, il sache quoi essayer lors de sa prochaine tentative.

Un équilibre qui permet aux joueurs d'obtenir leur revanche

Par exemple : si vous faites en sorte que l'EMMI n'attrape pas un joueur très souvent, ou lorsqu'il est attrapé, il peut s'échapper rapidement, vous ne pouvez pas vraiment exprimer la crainte de l'EMMI, qui est un élément central de la Jeu.

Pour rappel, Metroid Dread est disponible sur Nintendo Switch. Pour plus d'infos retrouvez notre test de Metroid_Dread ICI ainsi que la revue de presse consacrée au jeu, LA. Retrouvez aussi notre test de la Nintendo Switch OLED, ICI.