Rubrique

L'Histoire de Nintendo : Episode 8 : Wii U, 3DS et Iwata... L'âge sombre de Nintendo (2012-2017)

Par Amano - Le 14/06 à 10:05

Bonjour à tous et bienvenue dans le 8ème épisode de L’Histoire de Nintendo ! Au programme de cet épisode, l’un des plus gros échecs de Nintendo, la Wii U et la console portable de la firme qui s’est la moins bien vendue, la Nintendo 3DS.

Fin de l’année 2009. La Nintendo DS a alors 5 ans, et des rumeurs sur sa successeur commencent à se faire de plus en plus persistantes. Afin de noyer le poisson, Nintendo lance la Nintendo DSi, version améliorée de la Nintendo DS.

Malgré tout, Nintendo annoncera le 23 mars 2010 qu’une console qui remplacera la Nintendo DS est bien en préparation.

La console sera révélée au grand public lors de l’E3 2010, qui se déroula du 14 au 17 juin 2010. Elle obtient son nom définitif, la Nintendo 3DS.

Plus tard lors du mois de juin, le site IGN déclare que la 3DS a une puissance de traitement qui surpasse de loin celle de la Wii et qu’elle peut virtuellement atteindre le rendu graphique de la PS3.

Les premières reviews de la console sont dithyrambiques. Design, ergonomie de jeu, puissance, catalogue de lancement, la 3DS semble déjà convaincre.

Mais ce qui sera d’autant plus retenu est la feature majeure de la console, la 3D auto-stéréoscopique, sans lunettes. Malgré tout, plusieurs journalistes se montrent inquiets par rapport à l’utilisation de cette fonctionnalité par les enfants.

En soit, la seule véritable critique liée à l’annonce de la 3DS concerne le calendrier, car ayant eu lieu une semaine avant le lancement de la Nintendo DSi XL.

Du côté des jeux dévoilés à cet E3, on retiendra Kid Icarus : Uprising, Mario Kart 7, Animal Crossing : New Leaf (qui s’appelait Animal Crossing 3DS à l’époque) et The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D. Le prix et la date de sortie de la console ne sont pas révélés, mais Nintendo annonce qu’ils le seront le 29 septembre 2010.

La console coûtera finalement 220 euros pour une sortie européenne et américaine programmé à mars 2011 (26 février 2011 pour le Japon).

Mais revenons un instant sur la Wii. Bien qu’elle ait été un succès planétaire, avec plus de 100 millions d’exemplaires, elle a échoué sur un point : convaincre le public des « hardcore gamers », les plus gros joueurs de jeu vidéo.

Cet « échec » peut s’expliquer par l’ergonomie peu pratique de la Wiimote, plus proche d’une télécommande de télévision que d’une manette. On peut également penser au fait que la Wii était peu connectée à Internet par rapport à la PS3 et la Xbox360 et que beaucoup de jeux privilégiaient le motion gaming, comme The Legend of Zelda : Skyward Sword.

Donc, la 7ème génération de console est certes un incroyable succès pour la firme, mais son public fidèle l’a en partie abandonnée. Nintendo décide donc de préparer une nouvelle console qui aura pour lourde tâche de fidéliser le public acquis avec la Wii tout en ramenant ses fans hardcore partis après la Gamecube.

Prénommée « Project Café » ou « Wii 2 » par certains sites spécialisés, la console sera le sujet de nombreuses rumeurs. Parmi elles, certaines annoncent qu’elle sera bien plus puissante que la PS3 et que la Xbox360, au point de rivaliser avec les hypothétiques prochaines machines de Sony et Microsoft. D’autres rumeurs annoncent que la console se basera sur un gameplay asymétrique, à deux écrans.

Nintendo mettra fin à ces rumeurs le 25 avril 2011 en annonçant que la console serait dévoilée à l’E3 2011, qui se tiendra du 7 au 9 juin 2011. La planète jeu vidéo retient son souffle, l’aube de la 8ème génération de consoles est arrivée, et c’est Nintendo qui lancera l’offensive…

La console est finalement révélée et… C’est une immense déception pour la majorité du public. Elle se nomme « Wii U », possède bien un système de gameplay asymétrique, mais elle est à peine plus puissante qu’une PS3…. L’autre problème majeur est que Nintendo a bien plus mis l’accent sur le GamePad, la manette à écran, que sur la console, et le nom porte à confusion.

Ainsi, la presse spécialisé est confuse : s’agit-il d’une nouvelle console ou simplement d’un accessoire pour la Wii ?

Et si la presse spécialisée a eu du mal à comprendre, vous devinez facilement que le grand public n’a jamais suivi… Suite à l’annonce, la bourse de Nintendo chute pour atteindre son niveau le plus bas depuis 5 ans.

La firme annonce que plus de détails seront révélés sur la console début 2012. En attendant, la 3DS est sortie et elle rencontre déjà des difficultés à se vendre…

Le prix de la nouvelle console portable est trop élevé. Afin de palier à ce problème, qui freine énormément les ventes de la consoles, Nintendo annonce le 28 juillet 2011 que le prix de la console va baisser, d’environ 40%. Cette baisse, historique pour une console Nintendo aussi jeune, sera effective à partir de mi-août 2011 (le 12 août en France).

Pour que les personnes qui ont déjà acheté la machine ne se sentent pas trahis, Nintendo lance le Programme Ambassadeur 3DS : jusqu’à mi-août 2011 (avant la baisse de prix), 10 jeux NES et 10 jeux GBA sont offerts aux acheteurs de Nintendo 3DS.

En parlant de ça, intéressons-nous à la ludothèque de la machine. La console possède un total de 622 jeux en format physique, sans compter les quelques titres exclusifs au Nintendo eShop et la rétrocomptabilité avec la Nintendo DS.

Du côté des exclusivités Nintendo, on retrouve bien évidemment les licences emblématiques de la firme : Mario, qui remballe avec Super Mario 3D Land mais surtout avec l’excellent Mario Kart 7. La saga Zelda revient avec A Link Between Worlds ainsi que les remakes de Ocarina of Time et Majora’s Mask.

Du côté de Pokémon, les version X et Y sortiront fin 2013, suivies par Rubis Oméga/Saphir Alpha en 2014, Soleil et Lune en 2016 et finalement Ultra Soleil et Ultra Lune en 2017.

2 jeux Kirby sortiront sur la machine, Kirby Triple Deluxe et Kirby Planet Robobot, auxquels j’ai énormément joué.

Je tenais également à faire une mention honorable à Mario & Luigi : Dream Team Bros, sans doute l’épisode de la série auquel j’ai le plus joué. La 3DS possède un immense catalogue…

Revenons à la Wii U, dont l’histoire s’annonce être de plus en plus compliquée.

Fin janvier 2012, Nintendo annonce que la Wii U sortira bien à la fin de l’année et en profite pour officialiser la présence de contenu téléchargeable sur sa nouvelle console, ainsi que la présence d’un navigateur Internet plus performant et ergonomique que ceux présents sur DSi et 3DS.

En juin de la même année, la société dévoile le design final du Gamepad et annonce que les Wiimotes pourront être utilisés avec la Wii U. Si il s’agit d’un plus toujours agréable, cela provoquera encore plus de confusion vis-à-vis du grand public.

La console sortira entre mi novembre 2012 et début décembre 2012 partout dans le monde. Elle fera un démarrage catastrophique, avec uniquement 3,5 millions de copies vendues de décembre 2012 à mars 2013.

La console ne remontera pas la pente et continuera de se vendre de plus en plus mal. C’est simple : la Wii U n’arrivera jamais à atteindre les estimations de ventes de Nintendo sur une année fiscale. 5,5 millions de ventes estimées sur l’année fiscale 2012, seuls 2,8 millions de Wii U seront vendues..

9 millions de ventes estimées sur l’année fiscale 2013, la Wii U n’en vendra que 2,8 millions…

Lors de l’année fiscale 2014, la Wii U réussira presque à atteindre le score estimé, à 200 000 ventes près. Nintendo avait estimé 3,6 millions de ventes, 3,4 millions de Wii U se sont vendues.

L’échec de la Wii U est surtout dû à la stratégie commerciale de Nintendo complètement ratée. La firme a voulue insister sur le côté « héritière de la Wii », mais au final, la console est passée pour une V2 de la Wii. Il n’était pas rare de voir des parents acheter des jeux Wii U, pensant que leur enfant pourrait y jouer sur leur Wii.

Nintendo se sera également raté sur le catalogue de sortie, trop espacé, avec parfois plusieurs mois sans sortie majeure…

C’est dommage, parce que la console possède un excellent catalogue. Pikmin 3, qui marque le retour de la licence, Super Smash Bros. for Wii U, un bien meilleur jeu que Brawl, Mario Kart 8, l’opus le plus complet de la licence…

Je retiendrai pour ma part Xenoblade Chronicles X, énorme coup de foudre que je n’ai jamais pu finir. J’attends de pied ferme un portage sur Switch ! D'ailleurs, n’hésitez pas à me dire vos jeux préférés sur 3DS et Wii U !

L’année 2015 restera dans l’histoire de la firme. Tout d'abord, c’est en juillet 2015 que la Wii U atteint enfin le score de 10 millions d’unités vendues, soit 2 ans et demi après sa sortie. Un score très mauvais.

Mais surtout, c’est le 11 juillet 2015 que Satoru Iwata, PDG de Nintendo, meurt à cause d’une tumeur bilaire. L’intégralité des sociétés liées au jeu vidéo lui rend hommage.

Les fans déposent des goodies Nintendo devant le siège social de la société ou devant le Nintendo World Store.

Le 4ème président de la société Nintendo restera dans les mémoires comme un homme aimant par dessus tout le jeu vidéo, tout en étant très proche de ses employés, au point de diviser son salaire par 4 entre 2009 et 2014, à cause du mauvais lancement de la 3DS et du manque de succès de la WiiU. Il est l’homme qui a relancé Nintendo, en inventant la Nintendo DS et la Wii.

La dernière innovation d’Iwata en dehors des consoles fut le lancement des Nintendo Direct en 2011. Il s’agit de petites vidéos d’une dizaine de minutes au début (aujourd’hui, en moyenne 20-25 minutes), centrées sur l’actualité de l’écosystème Nintendo.

Ce format prendra petit de plus en plus d’ampleur, au point où en 2013, Nintendo arrête les conférences à l’E3 pour privilégier le format Nintendo Direct.

Depuis, un Nintendo Direct sera diffusé à chaque E3, à l’exception de l’E3 2016, à cause d’une période de transition entre la WiiU et la prochaine console, et l’E3 2020, à cause de problèmes d’organisations liés à la crise du COVID-19. L’E3 2020 est certes annulé, mais la plupart des éditeurs et constructeurs organisent des vidéos du style Nintendo Direct à côté.

Cependant, malgré des innovations qui font mouche (Nintendo Direct), et une console portable qui remontera bien vite la pente, bien qu’étant la portable Nintendo la moins vendue, la firme a de plus en plus de mal…

Ainsi, seuls 4 gros jeux Nintendo sortiront en 2016 sur WiiU. Il s’agit de Paper Mario Color Splash, Star Fox Zero; The Legend of Zelda : Twlight Princess HD et Tokyo Mirage Session #FE. Cependant, il ne s’agit pas non plus de jeux incroyables…. Le vent est en train de tourner.

L’E3 2016. Nintendo ne diffuse aucun Nintendo Direct. Seul un trailer sera montré : celui du prochain Zelda, révélé en 2014. Il gagne ici son titre définitif, passant de Zelda Wii U à The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Mais ce qui sera remarqué, c’est que la sortie du jeu est programmée pour 2017, sur Wii U et….. Nintendo NX.

La seconde moitié de 2016 marquera pour la Wii U la fin d’une très lente agonie. Mais on retiendra surtout la date du 20 octobre 2016. C’est à cette date que Nintendo lève le voile sur sa prochaine console. Au revoir la Nintendo NX, voici la Nintendo Switch.

La dernière bataille de Nintendo à l’heure actuelle, de 2017 à nos jours… La Nintendo Switch sera-elle un succès retentissant qui signera le début d’un 3ème âge d’or pour la firme, après la période NES/Super NES et la période Wii ? Ou est-ce que la firme s’enfoncera encore plus bas, marquant la fin des consoles Nintendo ?

Pour trouver réponse à ces questions, réponse que vous connaissez très probablement, il faudra attendre le 28 juin 2020, date du 9ème et de l’avant-dernier épisode de L’Histoire de Nintendo !

En attendant, vous pouvez retrouver les 7 épisodes précédents sur Nintendo-Master :