Nintendo Switch

Terraria

Test Switch

Terraria

Par ArwennaVampyr - Le 05/08 à 17:30

Développé par Re-Logic, Terraria a connu bon nombre de plates-formes depuis sa sortie en 2011. Soft avant tout bac à sable tout en mêlant exploration et action, voilà qu'il fait son arrivée sur Switch. Terraria peut être comparé à Minecraft sur le papier tant on peut y trouver des similitudes mais en offrant un environnement 2D. Malgré tout, il a aussi sensiblement des différences. La recette est-elle toujours aussi bonne après tant d'années ?

Un monde perdu

Dans un premier temps, il faudra créer votre héros. La personnalisation de son avatar reste tout de même relativement complète. En effet, vous pourrez choisir sa coupe de cheveux, ses yeux, sa peau et même sa tenue vestimentaire. De quoi vous créer un personnage vous collant à la peau. La création de votre avatar vous donnera aussi la possibilité de choisir quel malus vous aurez en cas de mort de celui-ci : perte d'argent uniquement, perte d'argent et du matériel ou encore mort définitive. Vous pourrez ainsi vous créer les conditions de jeu qui vous apparaissent comme étant les plus pertinentes à votre style. Dès lors que ce sera fait, il faudra ensuite générer votre nouveau monde. Le choix premier sera au niveau de sa taille : petit, moyen ou grand. Nous aurions tendance à conseiller les mondes moyens qui semblent être les plus équilibrés (toujours est-il que les mondes petits sont vraiment... Trop petits). Ensuite, il sera temps de choisir la difficulté entre normal ou expert. Le jeu étant relativement sévère en vous mettant face à des ennemis plutôt coriaces, le mode expert sera à privilégier aux plus aguerris d'entre-vous.

Votre aventure peut désormais débuter ! Vous voilà propulsé dans un monde dans lequel la survie sera mise à rude épreuve. En effet, tout est à faire. Sans objectif précis, vous allez instinctivement explorer, miner, récolter, construire et mener de rudes combats. Autant de possibilités qui  s'offrent à vous afin de laisser libre cours à vos envies. Cependant, ce ne sera pas une tâche facile. Comme dit précédemment, vous aurez un bestiaire terriblement résistant face à vous suivant le biome dans lequel vous vous déplacerez. Oui, Terraria vous fera trépasser bon nombre de fois mais sans pour autant être frustrant. Vous y rencontrerez aussi des boss ci et là qui vous récompenseront dignement à leur trépas. Enfin, comme dit précédemment, vous parcourrez différents biomes bien diversifiés : plaines, bois, milieux enneigés, grottes, désert mais aussi les cieux.

Tout à construire

Avant d'effectuer vos premiers pas dans ce monde rempli de dangers, vous pourrez tout de même apprendre le B.A.-BA de la survie et du craft. En effet, diverses bulles vous donneront de précieux conseils quant aux combats, aux commandes, à la récolte et à la construction. Il est vivement conseillé de les suivre avec assiduité pour ne pas se retrouver perdu en jeu. Vous évoluerez donc dans un univers en 2D dans uns style pixel art offrant un très bon rendu et beaucoup de clarté à l'écran. Très rapidement, vous comprendrez que la récolte de bois sera essentielle afin de créer votre abri, si possible en essayant de réaliser une maison. Et c'est là que se trouve le sel du tire : le craft. En effet, vous aurez énormément de possibilité en terme de réalisation d'objets que ce soit de l'équipement ou d'objets à placer dans votre habitat. Tout n'est pas intuitif mais que serait une expérience de survie si nous étions tenus par la main ? Au plus vous explorerez de nouveaux environnements, au plus vous récolterez de nouveaux matériaux débloquant ainsi de nombreuses recettes. De plus, votre équipement n'ayant pas de durabilité, un point très intéressant, vous pourrez aisément reprendre votre revanche sur les vilaines bestioles vous ayant traumatisé en début de partie.

En termes de gameplay, le titre a bien su s'adapter à la manette. En effet, le joystick droit a su « remplacer » la souris en permettant de choisir un emplacement cible tout autour de son personnage. Ce sera un point très confortable lors des phases de construction assurant une précision certaine. Le stick droit sera aussi fort utile afin d'asséner flèches ou autres shurikens en direction de vos ennemis. Afin de ne pas vous perdre, le soft vous assure une génération de la carte au fur et à mesure de vos différentes explorations. Vous pourrez alors avoir peu à peu une vue d'ensemble du monde dans lequel vous évoluez. De plus, le tactile de la Switch est savamment utilisé. Certes, vous pourrez déplacer la carte et zoomer / dézoomer. Mais il sera possible d'effectuer diverses actions au tactile comme gérer votre inventaire ou encore attaquer. Des fonctionnalités à saluer tant elles offrent un confort en matière d'ergonomie.

Un pixel qui dure

Vous pourrez bénéficier d'une durée de vie tout simplement pharaonique du fait qu'il sera possible de créer plusieurs personnages mais aussi plusieurs mondes.D'ailleurs, et c'est un autre point très fort du titre, vous conservez tout votre barda en passant d'un monde à l'autre avec votre personnage. En effet, là où d'autres titres vous font tout recommencer à zéro dès lors que vous changez de carte, Terraria vous permet d'emmener votre avatar explorer d'autres contrées et ainsi mettre la main sur des matériaux que vous n'aurez pas dans le monde initial. Au-delà de ce point, un personnage fraîchement créé pourra aussi parcourir les contrées déjà visitées et transformées par les autres personnages. De quoi optimiser vos aventures !

Enfin, sur le plan technique, la 2D est très propre et nous reconnaissons sans mal chaque biome avec leurs particularités propres mais aussi un décor en fond bien représentatif. D'ailleurs, même le personnage change d'apparence en fonction de son équipement et est très bien représenté à l'écran. Il est à noter que les bâtiments que l'on peut construire sont reconnaissables sans difficulté et plutôt bien modélisés. Aucun ralentissement n'est à noter, tout tourne avec une fluidité exemplaire. Les commandes répondent par ailleurs très bien. Sur le plan sonore, quelques musiques viendront accompagner votre aventure et colleront parfaitement à l'ambiance du jeu. Enfin, histoire d'explorer en meute, vous aurez la possibilité de vous adonner aux joies du multijoueur et ce, jusqu'à huit joueurs. Autant dire que ce sera une expérience forte en partage. Mais il sera bien évidemment préférable de jouer avec des amis pour être sur les mêmes objectifs de jeu.

8
Terraria a beau avoir quelques années dans le vent, il n'a pas pris une ride. La portabilité de la Switch offre une dimension encore plus grande pour le jeu puisque vous pourrez l'emmener partout. On attrape vite le virus de l'exploration et on se surprend à vouloir reluquer le moindre recoin de la carte. Le challenge est parfois relevé mais il nous pousse à chercher à s'améliorer tout au long de notre aventure. Et il est vrai qu'un fois lancé dans la multitude de mondes qui sont offerts que l'on pourrait comparer à un multivers, il est difficile de décrocher.

  • Durée de vie immense
  • Utilisation du tactile
  • Un craft très riche
  • Un aspect visuel accrocheur
  • Le mutlijoueurs
  • Les musiques répétitives
  • Les combats difficiles