Nintendo Switch

SD Gundam Battle Alliance

Test Switch

SD Gundam Battle Alliance

Par Lotario - Le 19/09 à 08:00

Gundam est une série plus que populaire au Japon. D’ailleurs, il s’agit plutôt de Mobile Suit Gundam. Il est donc tout à fait logique de retrouver son univers dans le média vidéoludique. Ici, nous sommes en présence de la série SD qui représente donc les méchas de la franchise en mode Shibi. Ce nouveau titre de Namco Bandaï, disponible depuis le 25 août 2022, nous a-t-il conquis ?

Bienvenue dans le G : Universe

Il serait difficile de détailler l'histoire de Mobile Suit Gundam. En effet, cette série d’animés a débuté à la fin des années 70. Il est donc évident que de nombreux arcs ont été créés. Il faut surtout retenir que la guerre est au centre de l’intrigue et qu’elle oppose le duché de Zeon, revendiquant l’indépendance des colonies spatiales contre le gouvernement fédéral qui se trouve sur Terre et souhaite garder la mainmise sur ces colonies. La guerre fait alors rage durant de nombreuses années, créant au passage drames et victimes, soif de vengeance mais aussi mettant en lumière le sens de l’honneur. Une histoire passionnante à découvrir pour les plus courageux. Petite parenthèse, cette série a donné naissance aussi à tout une passion autour des laquettes / figurines à assembler soit-même (il fallait même les peindre à une époque).

Revenons à nos moutons et recentrons-nous sur ce qui est mis en avant dans SD Gundam Battle Alliance. Vous commencez l’histoire en tant que pilote commandant d’un Mobile Suit et alors que la bataille fait rage, vous êtes absorbé par un halo de lumière sans trop comprendre ce qu’il se passe. Vous retrouvez sur un autre champ de bataille, et ce, dans une autre temporalité. Après ces événements, vous retrouvez Juno Astarte, Sakura Slash, et le petit droïde Hara. Après plusieurs échanges, il vous est expliqué que vous vous trouvez désormais dans le G : Universe. Ainsi, il semble que l’histoire ait été modifiée ayant pour conséquence de changer l’issue de certaines batailles décisives. Il vous appartient donc de rectifier ces changements même si ce sera parfois douloureux. Cela rappelle en quelque sorte un certain Xenoverse. D’ailleurs, même si l’on comprend aisément l’histoire du jeu, il sera parfois difficile de se sentir concerné par certaines batailles entre héros de la saga et notamment pour les néophytes de Gundam.

Préparez vos machines, la guerre est là

L’histoire se divise en dossiers (chapitres) durant lequel il vous faudra revivre certaines batailles modifiées afin de mettre un terme à ces “nouveaux” événements. Pour conclure le chapitre, vous serez amené à revivre la véritable histoire et tout faire pour qu’elle se réalise et donc rétablir la réalité. Afin d’y parvenir, il faudra vous mettre aux commandes d’un Mobile Suit. Il existe trois types de Méchas. Comme dans la série, il s’agit donc de machines capables de se battre au corps-à-corps avec des armes de tout type (épée, sabres laser, lances, etc.) mais aussi à distance via les fusils et autres pistolets. Il existe en fait trois catégories de Mobile Suit, chacun spécialisé dans un domaine : les Corps-à-Corps, les Distances et ceux qui sont un équilibre entre les deux. Pour autant, ils possèdent tous des attaques au corps-à-corps et à distance. Leur spécialité leur assure une meilleure efficacité dans ce domaine.

Concernant le gameplay, il est relativement simple mais très efficace. Vous pouvez enchaîner les attaques au corps-à-corps (en général 3) et vous disposez aussi d’une attaque spéciale plus puissante mais aussi plus lente. Il convient de l’utiliser en fin de combo afin d’en garantir l’efficacité. Quant aux attaques à distance, elles s’utilisent comme une arme avec un nombre de coups limité, mais qui se rechargent relativement rapidement dans le temps (comme le chargeur d’une arme en somme). Chaque machine possède aussi deux armes spéciales qui une fois utilisées se rechargent elles aussi dans le temps. Afin de gagner en défense, vous pouvez utiliser la garde ou l’esquive et il ne faudra pas les négliger, certains boss tapent très fort. La garde parfaite quant à elle peut être un atout de taille d’ailleurs.

Une attaque ASP, que l’on peut qualifier d’ultime, devient disponible après un certain temps. Celle-ci peut causer d’importants dégâts dans le camp adverse. Et c’est l’occasion de préciser que vous pouvez choisir deux partenaires pour chaque mission et sans limite. C’est à vous de choisir la combinaison qui vous paraît la plus adaptée. Vos partenaires, bien que peu efficaces (IA assez passive) ont aussi à leur disposition l’attaque ASP. Une fois prête, vous pouvez leur donner l’ordre de la déclencher. Sachez aussi qu’en cas de pépin, vous pouvez utiliser un kit de réparation, mais si par malheur vous tombez à terre, vos partenaires peuvent venir vous relever (vous pouvez faire de même pour eux). Dernier élément concernant les partenaires, plus vous combattez avec eux, au plus l’affinité augmente, et plus ils seront efficaces à vos côtés. Pour terminer sur le gameplay, il reste deux détails ô combien importants. Sachez que vous pouvez améliorer vos machines et ce moyennant finances (et matériaux parfois). Cela permet de renforcer leurs statistiques. Ensuite, vous pouvez vous équiper de compétences en tant que pilote (une au début de l’aventure puis trois au fur et à mesure). Elles sont de toute sorte comme le fait de pouvoir se réparer plus rapidement ou encore de déclencher sa garde plus rapidement.

J’adore mon Gunpla

Ce qui va vous frapper rapidement, c’est le nombre de Mobile Suit disponibles. On a l’impression de pouvoir en débloquer de nouveaux à chaque mission (et parfois plusieurs en même temps). Il faut cependant rejouer parfois une même mission pour récolter les objets nécessaires afin de les débloquer. Malgré le style SD, le rendu est très agréable, les Mobile Suit sont reconnaissables au premier coup d'œil. Ils ont parfois même de beaux effets de lumière sur leurs armures. En revanche, côté décors, c’est un peu moins flatteur, sans être désagréable pour autant (il faut dire, on est souvent concentré sur l’action). Globalement, tout tourne plutôt bien et c’est assez stable (quasi aucune saccade durant le test. Elles étaient vraiment très rares). On peut noter un petit manque de finesse en mode portable avec un petit flou pas toujours agréable. En revanche, en mode salon c’est vraiment bon.

Côté contenu, le soft n’est pas avare, et les amoureux de méchas s’en donneront à cœur joie pour débloquer chaque machine. Et on peut le dire sans mal, certaines sont tellement stylées que le titre en devient addictif juste pour ça. Toutefois, le scénario saura vous tenir en haleine avec une intrigue plutôt timide au début, mais qui saura dévoiler tout son enjeu au fil du temps. En somme, la durée de vie est importante et on ne s’ennuie pas une minute. Il manque peut-être une petite archive présentant les personnages afin de peut-être mieux introduire le joueur néophyte à cet univers. On peut avoir l’impression qu’il s’adresse, en tout cas sur ce point, aux connaisseurs. Le titre fait aussi la part belle au multijoueur et il est possible de jouer en sans-fil local ou bien en ligne. Pour avoir fait pas mal de sessions en ligne, on trouve assez facilement du monde et la stabilité est plutôt bonne. D'ailleurs, il est bien plus plaisant de jouer avec d’autres joueurs (même inconnus) qu’avec l’IA quelque peu passive.

7.5
SD Gundam Battle alliance est dans un sens un peu comme Xenoverse lorsque l'on fait un focus sur l'histoire modifiée à corriger, ses combats avec deux partenaires et sa pléthore de personnages. Son gameplay (malgré le fait que tous les méchas se jouent de la même manière) est assez riche de par la différence de coups entre chaque machine. L'histoire, quant à elle, pourra vous accrocher facilement jusqu'à son dénouement sans être un expert de la série pour autant. Un titre qui saura satisfaire tout fan de méchas et d'action. De plus, sa grande durée de vie s'offre le luxe de devenir très conséquente grâce à son mode coopération en ligne. Et la cerise sur le gâteau, le titre est sous-titré en français, un miracle pour un tel jeu de niche !

  • Un univers à découvrir absolument
  • Un nombre important de Mobile Suit
  • Des machines plutôt différents les unes des autres
  • Une durée de vie conséquente
  • Peu flatteur en mode portable
  • Répétitif à la longue (dû au genre)
  • Il manque une archive contenant l'histoire de la saga