Nintendo Switch

Beasties

Test Switch

Beasties

Par ArwennaVampyr - Le 19/07 à 20:45

Beasties est arrivé sur Nintendo Switch le premier juillet dernier. Le titre, dans un genre pokémon-like, offre une nouvelle manière de mener ses combats en mode puzzle game tout en gardant le côté collectionite de bestioles. Aventure, amélioration d’équipe et combats sont au rendez-vous de ce jeu d’aventure.

Allez enquêter Maître Beastie !

Les Beasties, de mignonnes petites créatures aux pouvoirs élémentaires, vivent en harmonie avec les êtres humains. Malheureusement, celle-ci est rompue après la disparition d’un Maître Beastmasters. Fraîchement diplômé de l’académie des Maître Beastie et mandaté par la guilde, vous devez vous rendre dans la ville de Darian, un petit village reculé, entouré de nature. Il vous faudra alors explorer les terres alentour pour découvrir le fin mot de toute cette histoire. Accompagné de votre meilleur ami, votre Beastie Elianmon, vous devrez combattre les monstres qui vous chercheront querelle sur votre route avant de pouvoir les capturer et ainsi vous faire une équipe puissante afin d’affronter tous les dangers ! Quel mystère entoure la disparition de ce Beastmasters ? À vous de le découvrir !

Petit village tranquille

Après une introduction pour planter le décor et sans vous laisser le choix de votre personnage, vous voilà dans le jeu. Vous incarnez donc un jeune maître Beastie fraîchement diplômé et sur les traces d’un Beastmaster disparu comme expliqué plus haut. Votre aventure commence par une enquête au sein du village pour mieux connaître celui que vous recherchez. Ce petit jeu de questions-réponses vous permettra de découvrir le village mais surtout de faire la connaissance des PNJ importants du titre comme le commerçant, la restauratrice qui soignera vos beasties, le forgeron qui réparera votre pioche ou encore celle qui vous permettra de stocker vos Beasties en trop ou de les améliorer. Car oui , ici les Beastie ne gagnent pas de niveau à chaque fin de combat ! Pour les faire up il vous faudra obtenir des miroirs de l’aube, items qu’il vous sera possible d’acheter auprès du commerçant. Il est aussi possible de lui acheter de la nourriture qui sera le seul moyen de restaurer la vie de vos Beasties une fois en pleine nature. Notez qu’il est aussi possible d’obtenir des miroirs de l’aube en combinant des poussières d’aube obtenues sur le terrain. Celles-ci s'obtiennent après chaque combat ou elles peuvent aussi être enfermées dans des coffres dissimulés ci et là sur la carte. Muni de vos miroirs, vous pourrez alors augmenter séparément la santé, la défense, la force et la capacité spéciale de chacune de vos Beasties. Plus vos Beasties seront puissants plus les “Beasties Brawls” seront faciles à gagner !

Combat mode “Gems of War”

Tout au long de votre aventure et pour trouver la vérité durant votre enquête, vous devrez parcourir de nombreuses étendues herbeuses où sont cachés des Beasties en mal de combat. Ces derniers sont appelés plus précisément les “Beasties Brawls”  et se déclencheront de manière aléatoire lors de votre progression dans les hautes herbes. Votre équipe sera composée au maximum de 4 Beasties, et ils seront tous envoyés au combat. Peu importe le nombre d'ennemis en face, qui peut lui aussi aller jusqu'à 4 monstres maximum, c’est là que le système de jeu innove un peu. Au lieu d’avoir un système de combat au tour par tour où il vous faudra choisir une compétence pour attaquer, ici c’est un puzzle game à la “Gems of War” qui vous permettra de combattre.

Pour attaquer il vous faudra tout simplement combiner 3 gemmes minimum de couleurs grises. Le nombre de gemmes utilisées multiplie le chiffre d’attaque de votre beastie infligeant plus ou moins de dégâts. Si ce nombre dépasse 3, alors vous obtiendrez des déplacements de gemmes bonus. Ils vous permettront de ré-attaquer dans la foulée ou de remplir plus encore les jauges spéciales de vos Beasties. Une fois votre tour fini, c’est à vos adversaires de jouer. Attention, le plateau étant commun, ne déplacez pas une gemme n’importe où au risque d'offrir à vos adversaires une chance de vous attaquer ! Comme je l’expliquais juste avant, chaque monstre possède une jauge qui se remplit à chaque fois qu’une association de 3 gemmes ou plus d’une même couleur (jaune, violet, bleu etc.) sera faite. Et cela, peu importe la place du Beastie dans l’équipe. Cette jauge une fois pleine vous permettra d’avoir accès à la compétence spéciale de votre monstre, infligeant beaucoup plus de dégâts qu’une simple attaque. Chaque Beastie possède un élément, il est important d’en tirer parti pour construire votre équipe et mettre toutes les chances de votre côté pour gagner et infliger un maximum de dégâts. Prenez note également qu'à chaque utilisation d’une capacité spéciale, elle est comptée comme un tour et donne la main à l’équipe adverse dans la foulée. Il est alors opportun de faire usage de stratégie pour mener à bien vos combats.

Ambiance jeu de plateau

Rien qu’avec son système de combat, Beasties sort du lot et graphiquement, il en est de même arborant des dessins colorés et une vue de dessus donnant l’impression de jouer à un jeu de plateau. Ce sentiment de dépaysement est encore plus quand votre avatar et tous les PNJ croisés au fil de votre aventure sont représentés par une icône carré avec un support gris sautillant à chacun de vos déplacements. Il y a de l’idée, mais c’est là que le tableau se noircit… Le titre est intéressant, le système de combat change de ce que nous connaissons des pokémon-like mais la durée du jeu est incroyablement courte ! En à peine une dizaine d’heure de jeu, vous en arrivez au bout, et ce, même en comptant les heures de farming pour augmenter le niveau de vos beasties… Alors oui, une fois le jeu fini vous aurez quelques missions bonus pour augmenter votre durée de jeu mais la disparition totale des PNJ importants comme le marchand, la restauratrice, le forgeron ou la gestionnaire de Beastie vous bloquera. Sans parler d’un bestiaire restreint et sans aucune base de données pour savoir si vous avez déjà capturé ou non un monstre… Notons aussi quelques petits bugs par-ci par-là et des tournures de phrases pas très françaises mais, les développeurs ont quand même fait l’effort de traduire le jeu.

4
Beasties offre une nouvelle manière de voir les pokémon-like avec un style graphique dans une ambiance jeu de plateau et des phases de combat en mode puzzle game le tout en français… Ce jeu à de nombreuses bonnes idées mais la durée de vie trop courte et les bugs présents gâchent le tableau d’un titre qui semblait vouloir se hisser près des grands. Quel dommage car l’idée était bonne.

  • Un système original de combat entre monstres
  • Un style graphique coloré et idyllique donnant une impression de jeu de plateau
  • Entièrement traduit en français (malgré les petits fautes de syntaxes)
  • Bugs d'affichage en combat (les animations de capacité spéciale qui ne s’enlève pas de temps en temps)
  • Durée de vie de l'histoire et du titre beaucoup trop courte
  • Disparition totales des PNJ importants dès la fin de l’histoire
  • Pas de base de données pour connaître le nombres de beaties présent en jeu ou capturés
  • Juste une zone pour évoluer dans l'histoire