Nintendo 3DS

Luigi's Mansion 2

Test 3DS

Luigi's Mansion 2

Par speedwagon - Le 09/04/2013 à 15:07

 

Annoncée à l'occasion de l'E3 2011 durant la conférence de Nintendo, la suite de Luigi's Mansion, sorti en 2002 sur GameCube, a su se faire attendre. Victime de nombreux reports pour des problèmes de finitions et confiée à Next Level Games, un studio canadien, les attentes autour de Luigi's Mansion 2 étaient un poil modérées. Si le premier Luigi's Mansion était un bon jeu, ce dernier était relativement court et chiche en contenu. On ne savait donc pas à quoi s'attendre concernant la qualité de cette suite, confiée à un développeur autre que Nintendo. Il est donc légitime de se demander si Luigi's Mansion 2 parvient à se hisser au niveau de son prédécesseur ou mieux, à le surpasser. La réponse dans notre test.

 

luigi's mansion 2 vallée des ombres La trame scénaristique débute quelques temps après les événements du premier Luigi's Mansion. Le professeur K. Tastroff poursuit alors son étude sur les fantômes de la Vallée des Ombres. Ces derniers, habituellement pacifistes et d'un naturel serviable, se mettent dès lors à ravager le laboratoire de ce cher professeur. La raison ? Le Roi Boo, antagoniste de l'opus précédent et visiblement de retour, a provoqué la destruction et l'éparpillement de la « Lune Noire », étrange satellite qui semble exercer une influence positive sur les habitants ectoplasmiques de la vallée. Le professeur K. Tastroff n'aura alors d'autre choix que de faire appel au seul héros disponible : Luigi. Téléporté dans le laboratoire du professeur, celui-ci lui confie alors sa dernière invention : l'Ectoblast 5000, qui permettra à Luigi de capturer les affreux venus de l'au-delà. Inutile d'y aller par quatre chemins, il ne s'agit pas du scénario de l'année. Ce dernier se révèle assez simpliste et même assez enfantin... mais en soi, il ne s'agit nullement d'un défaut. C'est surtout un très bon prétexte pour mettre en place le cadre atypique du jeu : à savoir une chasse aux fantômes, dans une ambiance drôle et bon enfant. C'est d'ailleurs un pari réussi de ce point de vue. En effet, le jeu regorge de scènes amusantes durant lesquelles on assiste aux frasques de Luigi, tantôt tourmenté par les fantômes qui lui jouent des tours, tantôt lorsqu'il exprime sa joie par une danse de la victoire, à l'occasion de la réussite d'une mission. Luigi's Mansion 2 est un jeu bourré d'humour, et surpasse son prédécesseur dans ce domaine. Autre point du scénario : la mission de Luigi. Cette dernière consistera à récupérer les morceaux de « Lune Noire », afin de reconstituer cette dernière et rétablir l'ordre dans la Vallée des Ombres. Encore une fois, un objectif très classique, mais pourtant prétexte à l'une des nouveautés du titre : la présence de plusieurs manoirs. Contrairement au premier Luigi's Mansion, dans lequel l'action prenait pour cadre un seul manoir, cette suite se déroulera cette fois-ci dans plusieurs manoirs, certes d'une taille moins importante, mais nettement plus variés. On retrouvera ainsi plusieurs thèmes : un manoir classique, proche de ce que l'on retrouvait dans Luigi's Mansion sur GameCube, Un manoir ayant pour thème la forêt, un autre ayant pour cadre une horlogerie abandonnée et un autre dans une ambiance hivernale. On gardera secret le thème du dernier manoir, dans le souci de ne pas gâcher la surprise des lecteurs... Concernant le jeu en lui-même, celui-ci est découpé en deux modes de jeux : le mode principal, ayant pour appellation « Quête de la Lune Noire » et le mode multijoueur, la « Tour Hantée ».

 

luigi's mansion 2 quête de la lune noireLa « Quête de la Lune Noire » représente la trame principale du jeu. C'est dans ce mode que l'on suit les aventures de Luigi à l'assaut des 5 manoirs à la recherche des fragments de la « Lune Noire ». Les manoirs en question abordent chacun un thème et une ambiance spécifique. Ainsi, Luigi's Mansion 2 se distingue de son prédécesseur par la variété de ses environnements. Les manoirs sont en plus agrémentés de nombreux détails et chaque pièce regorge de secrets à dénicher. On prend ainsi du plaisir à les explorer de fond en comble. La raison des reports du jeu devient limpide, compte tenu du souci du détail dont le titre bénéficie. Mais la mission de Luigi n'est pas seulement d'explorer et de passer l'aspirateur dans ces manoirs. La structure du jeu est divisée en missions que le professeur Tastroff confie à notre plombier vert au fil de la progression. Ces missions sont divisées en plusieurs objectifs et font l'objet d'une note après accomplissement, ajoutant par conséquent une dimension scoring au titre. Ces derniers sont nombreux et variés, allant de l'exploration/la recherche d'un objet des Toads, en passant par, bien entendu, la capture de fantômes. Cette dernière est l'élément clef du jeu et a légèrement évolué depuis le premier opus. En effet, si le premier Luigi's Mansion tirait parti des deux sticks de la manette GameCube, comment la 3DS pouvait-elle en faire autant, n'étant pourvue que d'un unique stick ? Les développeurs ont alors redoublé d'inventivité pour adapter avec brio le gameplay du premier opus. Nul besoin de deux sticks donc, puisque la capture a été repensée grâce à un système de jauge de capture ainsi que d'un bouton d'esquive pour gérer les attaques dans le dos. Ainsi, on se retrouve avec un gameplay entièrement pensé pour la console et, mieux, qui se trouve sublimé par ces ajouts. Pour en venir aux fantômes, la crainte que l'on pouvait avoir était celle d'un bestiaire limité ou qui ferait pâle figure face aux habitants du manoir de Luigi's Mansion premier du nom. Si on regrettera l'absence des boss fantômes dôtés d'une personnalité, les ennemis de cet opus restent pourtant très plaisants à affronter, n'hésitant pas à user de stratagèmes assez drôle, tels que porter des lunettes de soleils pour se protéger de votre lampe torche ou user de casseroles comme d'armes contondantes, afin de vous donner du fil à retordre. Le bestiaire est assez hétéroclite, entre les Sacripons, les Grobras ou les Cache-cacheurs, les affrontements n'en deviennent que plus variés et chaque type d'ennemis a sa propre personnalité, donnant lieu encore une fois à des situations plutôt drôles. Les boss quant à eux sont d'apparence assez classique, contrairement à ceux du premier jeu, dans lequel ils avaient un passé et une histoire du temps de leur vivant. Cependant, ce défaut très superficiel est très vite compensé par les affrontements devenus bien plus intéressants dans ce Luigi's Mansion 2. Devenu plus intenses et intelligents, ces affrontements surpassent ceux du premier opus dans lequel les boss s'apparentaient plus à des puzzles qu'à de vrais ennemis.

 

luigi's mansion 2 capture fantômes

A propos des puzzles justement, Luigi's Mansion 2 fait encore une fois mieux que son prédécesseur. Si les puzzles de Luigi's Mansion se trouvaient uniquement dans les combats de boss, ils sont cette fois beaucoup plus intelligents et bien mieux intégrés dans ce Luigi's Mansion 2. Si les actions de Luigi peuvent paraître limitées, à savoir aspirer, souffler ou éclairer, les puzzles en tirent parti d'une manière si intelligente qu'on a l'impression que ces actions pourtant limitées au premier abord permettent à Luigi de tout faire et sont mises à profit dans une grande variété de situations. Concernant l'interface du jeu, elle est claire et utilise le double écran d'une manière classique mais efficace, en affichant une map avec les indications en temps réel et autres données tout aussi utiles. On pourra cependant pester contre le manque de checkpoints durant les missions. Ainsi, aucun moyen de sauvegarder durant une mission, il faudra accomplir cette dernière afin de conserver sa progression. Concernant la durée de vie, c'est là où se situait le point faible du premier opus. Alors que Luigi's Mansion se terminait en à peine 6 à 7 heures en ligne droite, cette suite en compte facilement le double. Il vous faudra alors 12 à 15 heures pour boucler la quête principale... mais ce serait passer à côté du titre, puisque comme nous l'avions dit, chaque pièce regorge de secrets et surtout chaque manoir contient des gemmes à retrouver et un Boo à capturer dans chacune des missions. Lorsque tous les Boos d'un manoir ont été capturés, une mission bonus est ainsi débloquée. Partir à la recherche des gemmes et des Boos augmente ainsi considérablement la durée de vie, comptez alors jusqu'à 5 heures de plus. En résumé, la campagne principale de Luigi's Mansion 2 est un réel plaisir à parcourir. Longue, variée et surtout addictive, elle se révèle supérieure à celle du premier opus sur tous les points. Mais ce n'est pas tout, puisque là où le premier jeu se contentait d'une courte campagne, cette suite ajoute en plus un mode multijoueur addictif et complet : la « Tour Hantée ».

 

luigi's mansion 2 tour hantéeAussi bien jouable en local (avec des joueurs possédant ou non le jeu) qu'en ligne, le but sera de partir à l'assaut d'une tour avec 3 autres Luigi et de coopérer pour en venir à bout. Trois modes de jeux sont ainsi disponibles : le mode Chasse, le mode Sprint et le mode Traque. Le mode Chasse tout d'abord se révèle être le plus classique. Il consiste en la capture de tous les fantômes d'un étage en un temps imparti. Les joueurs devront donc coopérer pour capturer tous les ennemis, mais aussi pour ouvrir les portes et progresser à travers les salles. Mais une dimension compétitive s'ajoute dans la récolte des pièces et le score attribué aux joueurs en fonction du nombre ou du type de fantômes attrapés. Vient ensuite le mode Sprint. Cette fois-ci, il s'agit encore de parcourir les salles, mais à la recherche d'une trappe de sortie dissimulée dans l'une des salles de l'étage, et dont l'ouverture nécessite la présence de tous les joueurs. Afin de progresser dans ce mode, les joueurs devront alors se séparer pour trouver la trappe, puis se dépêcher de se réunir pour l'ouvrir avant la fin du temps imparti. Pour corser le tout, le temps devient alors très limité, il faudra donc faire preuve d'une grande rapidité, les fantômes n'étant alors présents que pour libérer du temps supplémentaire suite à leur capture. Enfin, le mode Traque : ce dernier consiste à pister puis capturer les Ectochiens à l'aide du Révéloscope. Il faudra tout d'abord dénicher la niche de ces chiens fantômes, provoquant alors leur fuite, puis suivre les traces de pas révélés à la lampe pour ensuite les localiser et les capturer. Concernant les environnements, la Tour est divisée en plusieurs étages, dont le nombre dépend du choix de l'hôte de la partie (5, 10, 25 ou infini). Il est aussi possible de configurer la difficulté de la partie, afin de la rendre au choix plus aisée ou au contraire plus corsée. Arrivé au sommet de la tour, il faudra alors affronter un boss. Si les environnements en mode multijoueur ne sont pas aussi détaillés et fouillés qu'en mode solo, les développeurs ont pourtant eu la bonne idée de générer aléatoirement l'organisation des salles à chaque étage afin de rendre l'expérience multijoueur plus variée et imprévisible. L'absence de moyens de communication vocale pourrait poser la question de l'efficacité et la praticité d'un mode multijoueur coopératif, en particulier en ligne alors que les joueurs ne sont pas dans la même salle. Pourtant, les développeurs ont encore une fois pensé à tout pour adapter de manière convenable et fonctionnelle l'expérience de jeu à la console. Les joueurs peuvent donc communiquer par le biais de phrases simples et prédéterminées, à l'aide de la croix directionnelle, tandis qu'une pression sur la map posera un indicateur sur la map des autres joueurs, afin de leur indiquer un point de ralliement, ou autre (ceci étant vraiment pratique en mode Sprint). Toutefois, un chat vocal aurait été apprécié. Enfin, concernant la stabilité de ce mode multijoueur en ligne, il convient de signaler que tout fonctionne parfaitement. Les lags se font très rares, et le jeu reste fluide. Le mode multijoueur n'a donc pas été pris à la légère, et il se révèle à la fois complet, addictif et surtout parfaitement fonctionnel.

 

luigi's mansion 2 environnementPour en revenir au titre de manière générale, la partie graphique a bénéficié d'un très grand soin. Techniquement, le jeu se révèle très agréable à l'oeil. Si les textures ne sont pas très détaillées, les développeurs ont opté pour un style graphique simple et coloré, donnant un cachet particulier au jeu et s'approchant alors d'un film d'animation (dans le style bien entendu, et non dans la modélisation). Les effets de lumières sont somptueux et impressionnent compte tenu du support. Le framerate quant à lui est assez variable. Pendant les phases de gameplay, le jeu est très fluide et il n'est pas rare de passer de 30 à 60 images par secondes en fonction de la salle, même avec la 3D. Ainsi, le jeu décroche rarement pendant les phases de gameplay, ainsi l'expérience de jeu reste optimale. Cependant, pendant les cinématiques ou les transitions, il est possible de constater une légère baisse, mais rien de grave puisque nous n'avons pas le contrôle du personnage lors de ces phases. Mais c'est surtout dans ses animations que le jeu brille. Luigi en dispose d'une grande palette afin de s'exprimer et ces dernières ont fait l'objet d'un grand sens du détail. Luigi se déplace de manière convaincante, tremble de manière convaincante quand la situation l'exige, les interactions avec le décor sont nombreuses et donnent lieu à des scènes toujours aussi drôles. Mais les fantômes ne sont pas en reste puisqu'ils ont fait aussi l'objet de cette attention au niveau des détails: on peut parfois les surprendre en train de participer à une bataille de polochons ou encore de s'admirer devant un miroir. La 3D quant à elle est efficace, et ajoute une belle perspective au titre, sans pour autant nuire à l'expérience de jeu, en dehors de rares occasions où l'on peut constater un effet de dédoublement. Seul point noir, la présence de l'aliasing qui est suffisamment notable pour être citée. La partie sonore du jeu a elle aussi bénéficié d'un soin particulier. Entre les musiques qui sont un plaisir pour les oreilles, les nombreux sons qui émanent des interactions avec le décor, les expressions de Luigi ou encore des fantômes, tout est fait pour entrer dans l'ambiance du titre et ce avec succès. Par ailleurs, les nostalgiques apprécieront le retour du thème principal du premier Luigi's Mansion à certaines occasions.

9
Attendu comme un bon jeu, Luigi's Mansion 2 se révèle être bien plus que cela. En plus d'être une bonne suite au premier opus, il lui est supérieur sur presque tous les points. Bénéficiant d'un excellent souci du détail, d'une réalisation exemplaire, d'une aventure longue comprenant une jolie replay value et d'un mode multijoueur addictif et complet, Luigi's Mansion 2 est une excellente surprise et s'impose comme un indispensable dans la ludothèque de la Nintendo 3DS. Les fans du premier opus ne seront pas déçus tandis que les nouveaux venus découvriront un excellent jeu. Le travail réalisé par Next Level Games est tout à fait remarquable et on espère les voir travailler de nouveau avec Nintendo.

  • * L'humour et l'ambiance du titre * La diversité des environnements * Le gameplay adapté à la console * La réalisation de qualité * La durée de vie exemplaire * Le mode multijoueur complet
  • * Pas de checkpoints * Pas de chat vocal en ligne