Nintendo Switch

L'AVENTURE LAYTON : Katrielle et la conspiration des millionnaires - Edition Deluxe

Test Switch

L'AVENTURE LAYTON : Katrielle et la conspiration des millionnaires - Edition Deluxe

Par rifraff - Le 07/11 à 15:00

Il y a dix ans, la Nintendo DS révolutionnait le petit monde des consoles portables, en préfigurant l'arrivée des smartphones avec une série de jeux originaux utilisant l'écran tactile (mais aussi parfois le micro et les deux écrans de la console). Parmi ces jeux, entre Nintendogs et le Dr Kawashima, la série des Professeur Layton va révolutionner les puzzle-games grâce à ses énigmes simples basées sur la logique et l'observation mais aussi grâce à son habillage irrésistible digne d'un long métrage d'animation. En dix ans, Level 5 va sortir six épisodes canoniques des aventures du Professeur, quatre sur NDS et deux sur 3DS, auxquels il faut ajouter un excellent spin-off réunissant le professeur et l'avocat Phoenix Wright (toujours sur 3DS) et un long métrage d'animation, Professeur Layton et la Diva Eternelle. Cependant, après dix ans d'enquêtes fantastiques, le professeur disparaît subitement et passe la main à sa fille Katrielle dans un titre au charme suranné qui a déjà fait les beaux jours de la 3DS mais aussi des plateformes mobiles en 2017. Alors son portage sur Nintendo Switch était-il bien nécessaire ?

 

The Lady Sing the Clues

L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires (plus communément appelé Lady Layton) commence lorsque Katrielle Layton, la fille du célèbre professeur du même nom, ouvre une agence de détective privé à Londres. Très vite, une première affaire se présente à elle avec un premier client pour le moins surprenant : un chien qui parle ! Et pourquoi pas, me direz-vous ? Cela donne d'emblée un petit côté absurde et nonsensique au jeu même si, malheureusement, il ne sera pas ou très peu exploité après ça. C'est, dans tous les cas, le point de départ d'une grande aventure ou plutôt de plusieurs petites qui vont conduire notre jeune enquêtrice aux quatre coins de Londres afin d'y résoudre les mystères les plus divers dont, peut-être, celui qui lui tient le plus à cœur, celui de la disparition inexpliquée de son père, le Professeur Layton...

A première vue,L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires ressemble énormément aux jeux précédents si ce n'est que le héros est désormais une héroïne. On y retrouve le même univers avec les mêmes personnages plus ou moins dessinés de la même façon et il s'agit toujours d'un jeu d'enquête ponctué d'énigmes à résoudre. Les habitués retrouveront donc immédiatement leurs marques puisque depuis le dernier jeu du Professeur, l'Héritage des Aslantes,  rien n'a vraiment changé; que ce soit l'habillage graphique ou sonore, la présentation ou les options, tout a un air de déjà vu voire de déjà joué.  On aurait pu penser que Level-5 allait profiter de ce nouveau départ pour revoir un peu sa copie mais manifestement Lady Layton préfère boire le thé de son papa plutôt que de renverser la table sur lequel il l'a posé pendant des années. Cependant Nintendo Switch oblige, le jeu a été quelque peu adapté pour pouvoir être joué sur la télé en utilisant les sticks et les boutons ou en mode portable en utilisant (en plus des sticks et des boutons) l'écran tactile.

 

Lady blabla

Au moins cela assure au jeu, une réalisation solide et un gameplay qui a défaut d'être original, a fait ses preuves et fonctionne parfaitement.Cependant,si les jeux du Professeur Layton avaient l'étoffe d'un long métrage d'animation avec une intrigue fantastique bourrée de mystères et de rebondissements spectaculaires,on se rend vite compte que L'Aventure Layton boxe dans une autre catégorie et n'a pas cette ambition. Le jeu est en effet beaucoup plus léger et humoristique. Et plus qu'à un film, le jeu ressemble plutôt à une bande dessinée ou à un manga numérique dont chaque page nous proposerait un gag ou une petite histoire différente... Il y a malgré tout de belles séquences animées dans le jeu (désormais en HD) mais elles sont en retrait par rapport aux nombreuses séquences de dialogues à base d'images fixes et de textes. Il y en a d'ailleurs tellement et elles sont parfois tellement longues que très vite, on peut être tenté de marteler l'écran tactile pour les faire défiler plus vite (à défaut de pouvoir les zapper). C'est vraiment dommage parce qu'on passe ainsi forcément à côté des personnages et, surtout, on zappe complètement l'intrigue du jeu. En même temps, les développeurs ont fait le choix de morceler leur histoire principale en plusieurs petites enquêtes indépendantes les unes des autres. Il y a bien une histoire fil rouge mais elle se perd souvent dans des digressions inutiles (et peu passionnantes du genre  "et si on allait manger un gâteau ?") et il faut attendre la fin du jeu pour qu'elle prenne réellement de l'importance.

 

 The Lady is a Champ

Il y a douze enquêtes correspondant à douze chapitres. L'idée de base était, apparemment, de faire de chaque enquête une grande énigme à résoudre, elle même composée de plus petites. Une bonne idée sur le papier mais qui finalement, en pratique, n'apporte rien puisqu'il suffit d'avancer dans le jeu pour que l'enquête se résolve toute seule ou presque.Lady Layton trouvant toujours la solution au dernier moment sans que l'on comprenne comment elle est y est arrivée.  C'est d'ailleurs un peu le problème du jeu puisqu'il est très balisé et ne laisse que peu de choix au joueur si ce n'est de marteler l'écran tactile avec son stylet. .On aurait aimé que ces enquêtes soient de vraies énigmes à résoudre avec différents suspects à cuisiner et un tas d'indices à trouver et à confronter pour avoir le plaisir de trouver la solution mais malheureusement la seule chose que l'on peut faire pour faire progresser l'intrigue, c'est de placer au bon endroit une pièce de puzzle. C'est maigre et décevant.

Aussi charmant soit-il,  L'Aventure Layton est très dirigiste avec des indications en permanence : trouve telle personne à tel endroit indiqué par un gros point d'exclamation entouré de rouge (au cas ou le joueur aurait des doutes).Impossible donc de se perdre ou de ne pas savoir quoi faire. Chaque environnement cache un ou plusieurs objectifs à remplir et tant que ce n'est pas fait, le niveau suivant ne se débloque pas. Pas de panique cependant puisque les environnements ne sont pas grands et que comme dans de nombreux cas dans le jeu, il suffit de cliquer un peu partout sur l'image et l'affaire est dans le sac ! Finalement L'Aventure Layton est une simplification de tout ce qui a fait le succès des jeux du Professeur Layton et les phases de dialogues, comme celle de déplacement sur la carte ou de recherche dans les environnements ne sont que des prétextes pour débloquer des casse-têtes qui constituent le cœur du jeu.

 Simplificated Lady

Il y a plus de 120 casse-têtes répartis dans les douze chapitres auxquels il faut rajouter 40 énigmes inédites. A ce niveau là pas de gros bouleversements puisqu'on retrouve les grands classiques attendus : les puzzles à base de logique et les problèmes mathématiques... Mais si vous êtes un habitué vous remarquerez qu'il y a quand même pas mal de redite et aussi beaucoup, là encore,  de simplification... On est très loin des énigmes retorses conçues par Akira Tago pour le premier jeu de la série, le Professeur Layton et l'Etrange Village qui non seulement étaient toutes basées sur la logique avec des solutions parfois surprenantes mais surtout, étaient toutes intégrées à l'histoire du jeu- un vrai tour de force.  Ici on se retrouve avec pas mal de puzzles qui ressemblent plus à des "mini jeux" qu'à des énigmes et qui sont surtout basées sur l'observation (plus que sur la logique) Mais le vrai problème c'est que parfois l'énoncé des énigmes n'est pas très clair; idem pour les indices qui, parfois, ne servent à rien. Un vrai problème surtout que certaines énigmes toute bêtes bloquent la progression du jeu et qu'il n'y a aucun moyen de les zapper. Il y a aussi des énigmes dont la réponse n'est pas expliquée... La première énigme demande de faire un K avec trois triangles. Un jeu d 'enfant sauf qu'il faut vraiment bien les placer sinon... Rien ne se passe !  Il faut aussi noter qu'il n'y a pas de "Mamie Mystère" dans le jeu qui compilerait les énigmes oubliées ou abandonnées en cours de route. C'est vrai que c'est rare (puisque tout se débloque pas à pas) mais lorsque cela arrive,  il faut retourner à l'endroit ou l'énigme se trouve dans l'aventure pour la retenter à nouveau.

Lady be good

Evidemment l'appréciation de chaque énigme différera sûrement en fonction des joueurs et de l'état et du nombre de leurs petites cellules grises (pour ceux qui en ont encore) mais globalement on est en dessous de ce que l'on était en droit d'un jeu "professeur Layton".

Lors de la sortie initiale du jeu, nous avions d'ailleurs été assez sévère avec le titre. Pour autant avec le temps, notre avis a évolué car Lady Layton n'est pas le Professeur Layton.  Et une fois que l'on a compris et accepté cela, tout va beaucoup mieux. Le titre est beaucoup plus léger et s’accommode parfaitement a de petites sessions de jeu. Alors certes le jeu est très dirigiste mais on le suit comme on lirait un manga humoristique et au final, on passe un bon moment. Il faut dire qu'il est difficile de ne pas adorer les personnages du jeu, tout parfaitement écrits, à commencer par celui de Lady Layton. D'ailleurs, la belle a désormais sa série animée, ce qui paraît logique tant ou est en place pour faire une bonne série.  Plus que les énigmes,  Lady Layton est l'attraction numéro un du jeu qui fait que l'on a envie de continuer à jouer malgré tout...  A noter, à ce propos, que la durée de vie est plutôt conséquente puisque en plus des 120 énigmes de base et des 40 nouvelles énigmes, le jeu renferme aussi des énigmes spéciales plus difficiles à débloquer pour les plus acharnés.

Il faut aussi noter que le jeu est une version Deluxe. On retrouve donc inclus tous les DLC sortis sur 3DS (et qui étaient payants) dont  les tenues délirantes de Lady Layton !

 

7.5
Bien qu'ayant simplifié la formule des jeux du professeur Layton en proposant des énigmes plus basées sur le visuel que la logique, L'Aventure Layton n'en reste pas moins une petite friandise acidulée qui pourra facilement charmer et amuser celles et ceux qui recherchent des casse-têtes pas prise de tête.

  • Lady Layton, attachante et charmante
  • L'univers du jeu
  • Ses mécanismes et son gameplay
  • L'humour british à la sauce japonaise
  • Tout les DLC inclus et nouvelles énigmes
  • Durée de vie imposante
  • Excellent en mode portable comme en mode télé
  • Une formule simplifiée
  • Des énigmes parfois mal énoncées...
  • Trop d'énigmes basées sur le visuel
  • Des réponses qui parfois ne fonctionnent pas
  • Une jeu trop bavard