SWITCH

DEAD CELLS débarque le 7 août sur Nintendo Switch et Ps4

Par rifraff - Le 11/07 à 02:22

Après s'être écoulé à prés d'un million d'exemplaires sur PC, Dead Cells s'apprête à débarquer sur Nintendo Switch (et PS4)  le 7 août prochain. Inspiré par Castlevania, ce jeu d'action-aventure du genre Rogue-like et Metroidvania arrive sur consoles avec treize niveaux, chacun avec sa propre atmosphère, ses ennemis et ses secrets à découvrir,  quatre Boss terriblement difficiles (conçus nous dit-on par "les développeurs les plus sadiques"!) et quatre pouvoirs spéciaux  débloquant de nouveaux secteurs et chemins...

Dead Cells est annoncé au prix de 24,99€ mais sachez qu'en précommandant le jeu sur l'eShop vous pouvez bénéficier d'une ristourne de 20% abaissant le prix à 19,99€- une promotion qui ne sera plus disponible le 7 août... En attendant d'autres informations, retrouvez ci-dessous le dernier trailer de Dead Cells.

Roguelite ? Metroidvania ? RogueVania !

Vous avez grandi avec les roguelikes, connu la montée des roguelites, et même assisté à la naissance des roguelites-lite ? Laissez-nous vous présenter notre modeste contribution à cette honorable lignée: le RogueVania, enfant illégitime né du mariage entre un roguelitemoderne (Rogue Legacy, Binding of Isaac, Enter the Gungeon, Spelunky, etc.) et un Metroidvania à l’ancienne. 

Caractéristiques:

  • RogueVania: L’exploration progressive d’un monde interconnecté, avec la rejouabilité et l’adrénaline d’un rogue-lite. 
  • 2D Souls-Lite Action: Des combats impitoyables mais juste et des armes et pouvoirs proposant des styles de jeu variés. Et bien sur, l’indispensable roulade. 
  • Progression non-linéaire: Une fois débloquée, des capacités spéciales persistantes permettent d’accéder à de nouveaux chemins pour atteindre votre objectif. Décidez de la meilleure route a prendre en fonction de votre équipement, de votre style de jeu ou de votre envie du moment. 
  • Exploration: Salles secrètes, passages cachés, panoramas magnifiques. La mort est le nouveau backtracking!


Aux Metroidvanias, Dead Cells emprunte ses niveaux interconnectés, le déblocage progressif de l'île, une forte incitation à l’exploration et une certaine progression du personnage que vous incarnez. Aux Roguelites, la progression du joueur, le retour au premier niveau en cas de défaite, la pression et l’adrénaline liées à l’absence de points de sauvegardes, des combats nerveux, exigeants, impitoyables et une rejouabilité sans pareille. 

Précédent Suivant