SWITCH

Mario Kart 8 Deluxe

Test SWITCH

Mario Kart 8 Deluxe

Par Saurus_no_Haineko - Le 29 avril 2017

Sorti originellement en 2014, Mario Kart 8 s'était imposé comme l'un des plus grands jeux de la console en étant un jeu techniquement extrêmement solide tout en possédant un gameplay très convainquant. Si personnellement, je lui avais alors reproché d'être un Mario Kart "trop sage" qui ne prenait pas de risque, ainsi qu'un équilibrage des objets totalement raté, force était de reconnaître que le jeu était très amusant. C'est ainsi que maintenant, le jeu revient, ajoutant un "Deluxe" à son nom. Simple version GOTY ou vraie version étendue?

 

 

 On va taire le suspens tout de suite, Mario Kart 8 Deluxe ne propose pas assez de nouveautés pour nécessiter un nouveau test complet. Vous pouvez donc retrouver ci-dessous le test écrit par Shadowdeath, qui avait testé le jeu à sa sortie en 2014. Cela étant dit, Mario Kart 8 Deluxe a quand même quelques arguments solides à proposer. Premièrement, l'intégralité des DLC sont intégrés, ce qui fait que de base, le jeu possède un nombre incroyable de 48 circuits, pour plus de 40 personnages. même en comptant les doublons, c'est beaucoup. On pourra regretter que tout ce contenu soit débloqué de base, sans qu'il y ai besoin de progresser dans le jeu, mais se se serait vraiment du détail.

De la même manière, le décevant mode bataille originel de Mario Kart 8 a été remplacé par un vrai nouveau mode bataille comme on les aime, pour un résultat beaucoup plus convainquant. Notez aussi que des paramètres de conduite assistée ont été ajoutés, et qu'il nous semble que l'équilibre des objets a effectivement été revu, puisque des supers klaxons arrivent beaucoup plus souvent maintenant en première place par rapport à avant.  Tout comme à l'époque, Mario Kart 8 pète la rétine sur Switch -même si aujourd'hui des limites techniques comme le clipping ont tendance à apparaître plus facilement, le jeu a tout de même trois ans-.

Avec un framerate imperturbable même en mode portable à plusieurs joueurs, la console permet à Mario Kart d'atteindre un tout nouveau niveau de convivialité. Pour un écran à amener partout, avec deux manettes intégrées, c'est le jeu idéal à sortir le temps d'une partie entre amis. En terme de prise en main, par contre, on notera qu'en mode portable a tendance à faire mal au bout d'un certain moment, contrairement à un Fast RMX qui tenait plus la distance, on vous conseille donc d'y jouer à la manette Pro. 

 

 

 

Mario et ses amis défient la gravité

Comme à son habitude, la licence Mario Kart rassemble les personnages emblématiques de l'univers Super Mario pour permettre aux joueurs d'en faire des pilotes hors pairs au sein d'un titre dynamique. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Mario Kart 8 propose de battre ses adversaires sur différents circuits inspirés par l'univers des jeux du plombier moustachu. Néanmoins, la victoire ne peut être obtenue que par le biais de pièges en tous genres dont il faudra que vos adversaires tâtent... à moins que vous en soyez vous-même la victime. Au cours de la campagne publicitaire du jeu, les trailers ont mis l'accent sur le principe exclusif de l'antigravitation des karts, une nouvelle expérience que propose ce titre en faisant concourir le joueur sur des circuits un peu particuliers puisque votre kart peut désormais graviter sur des murs, des routes à l'envers ainsi que toute une variété de parcours qu'il vous faudra appréhender d'une façon plus originale que d'ordinaire. Lorsque vous franchissez une bande lumineuse permettant d'activer le mode « antigravité » de votre véhicule, vos roues s'illuminent d'un bleu électrique et vous offrent de toutes nouvelles sensations. En effet, à ceux qui pensaient que l'antigravitation ne changeait rien quant au gameplay du titre, détrompez-vous ! Ce principe incite le joueur à prendre davantage de précautions, à être plus minutieux et à devoir prendre des risques pour franchir la ligne d'arrivée avant les autres. Lorsque votre kart suit une route qui se tord progressivement, la caméra suit votre véhicule de manière à ce que vous ne continuez pas la tête à l'envers.

En revanche, il en est tout autrement lorsque vous lévitez sur un mur, puisque la caméra ne s'adapte pas à votre situation « penchée », ainsi, il vous faut adapter votre conduite de manière à ne pas perdre les pédales. D'ailleurs, cette seconde position du véhicule vis-à-vis de l'écran peut perturber et semble parfois moins ergonomique et efficace que prévue. Dans ce mode, lorsque vous percutez le véhicule d'un concurrent, cela vous fait pivoter vivement sur vous-même juste avant de vous donner un précieux boost qui peut vous octroyer l'avantage. Certains circuits contiennent même des passages où se trouvent des éléments spécialement conçus pour vous permettre d'obtenir ce boost. Cette nouvelle fantaisie des développeurs a amené des level-designs extraordinaires qui offrent des sensations tout à fait nouvelles et amplifiées par rapport aux épisodes précédents. Ainsi, vous pourrez non seulement profiter et apprécier les nouveaux circuits créés pour Mario Kart 8 mais redécouvrir avec enthousiasme d'anciens circuits, en provenance du passé de la série, totalement optimisés ! De quoi tomber à la renverse.

 

Du respect pour les acquis, de la passion pour les exclusivités

Ce qu'il y a de bien avec la série Mario Kart, c'est qu'il n'y a jamais de retour en arrière. Effectivement, on constate que les acquis sont conservés et respectés, mais également étoffés ou revisités. Dans cette optique, les motos sont toujours aux rendez-vous depuis Mario Kart Wii en tant que part complémentaire du gameplay puisque comportant des caractéristiques différentes de celles des karts. La plupart du temps, la moto permet de serrer davantage à la corde lors d'un virage et possède une vitesse moyenne supérieure au kart. Cependant, en fonction des éléments de customisation que vous incorporez à votre véhicule, celui-ci peut avoir une adéquation particulière avec différents terrains. Par exemple, des roues imposantes telles que celles dont dispose le modèle « Mastodonte », ont une capacité d'adhérence plus importante et correspondent davantage à des terrains sablonneux comme celui du Désert Toussec.

A vous de personnaliser votre véhicule pour que les caractéristiques que vous souhaitez valoriser correspondent à vos exigences et à votre façon de conduire. Les éléments de personnalisation se débloquent individuellement lorsque vous collectez un certain nombre de pièces lors d'une course. Ces pièces font également partie des acquis conservés de la licence, et lorsque vous en ramassez dix au cours d'une course, non seulement vous bénéficiez d'un petit boost au moment d'entrer en contact avec l'une d'entre elle, mais votre vitesse moyenne s'accroît de manière significative. Très agréable également pour les joueurs nostalgiques et pour les autres, la possibilité de parcourir des circuits « retro » revisités, sublimés sur le plan des graphismes et adaptés pour certains au nouveau concept de l'antigravitation. Outre cela, différents modes sont accessibles tels que le traditionnel « Contre-la-montre » permettant de vous confronter à vous-même grâce au principe du « fantôme ». A ce propos, dans cet épisode, vous pouvez soit défier votre propre fantôme, soit en obtenir un par le biais du Miiverse. Vous pouvez également envoyer et partager vos fantômes sur ce même réseau social si vous estimez vos performances louables, et dignes de les confronter aux joueurs du monde. Si vous souhaitez effectuer des courses spéciales, vous pouvez utiliser la Course VS pour configurer les paramètres de compétition à votre guise et faire chauffer les moteurs pour des affrontements par équipe, des parties exclusivement réservées aux motos ou aux karts, ou bien des courses dans lesquelles n'apparaissent que des objets appartenant à la thématique choisie (Mode explosif, bananes, champignon, etc.). 

L'indispensable multijoueur local est présent à l'instar des mode solo et multi online. Le online de Mario Kart 8 propose de jouer à l'international ou bien en régional, c'est-à-dire contre les joueurs de son pays. Qui plus est, la possibilité de jouer contre les membres de votre liste d'amis a été également conservée. Ça fait toujours plaisir de savoir qu'on ne change pas les bonnes vieilles habitudes ! En plus de plusieurs nouveaux personnages, quatre objets font leur apparition : la fleur boomerang, la plante piranha, le klaxon ainsi que le « Grand 8 ». La fleur boomerang s'utilise, comme son nom l'indique, à la manière d'un boomerang pour renverser ses adversaires. La plante piranha offre un boost et permet de décimer les concurrents à proximité de soi par le biais de féroces morsures qui peuvent également servir à attraper les pièces et les boîtes à objets. Le klaxon est une grande nouveauté puisque c'est le seul objet qui peut détruire la carapace bleue ailée lorsqu'elle s'apprête à frapper le joueur à la tête du peloton. Enfin, le « Grand 8 » est le petit frère du « 7 » de Mario Kart 7 puisqu'il fait apparaître autour de son véhicule un anneau d'objets en gravité à lancer sans ménagement. Il est à noter que la « Mario Kart TV » fait son apparition et s'utilise pour visionner les replays et les temps forts de ses courses ou de celles d'autres joueurs dans le monde entier, de manière à pouvoir s'en délecter sans cesse, au ralenti, en accéléré, ou même à l'envers ! Cette nouvelle option permet au joueur d'envoyer ses temps forts sur le Nintendo Network mais également sur Youtube via son compte.

 

Le plus beau des Mario Kart

Il est à présent temps d'aborder le point le plus pétillant de ce test. Un point que je suis toujours fier d'aborder dans la review d'un titre lorsqu'il en vaut la peine et croyez moi, Mario Kart 8 en vaut la peine. Il s'agit de l'aspect artistique du titre. Plusieurs montages comparatifs en tous genres sont apparus sur notre site comme dans d'autres endroits de la presse vidéoludique sur le web, comparant l'apparence de Mario Kart 8 et celle de ces prédécesseurs, montrant des différences graphiques flagrantes. Cela semble logique de se dire que Mario Kart 8 est forcément « mieux fait » que les précédents Mario Kart. Mais si l'on prend du recul, lors de la sortie du premier opus Super Mario Kart, il y a 22 ans sur SNES, personne n'aurait pu imaginer que la série évoluerait graphiquement à ce point jusqu'en 2014.

Mario Kart 8 est un monde visuel HD, coloré et animé par la puissance de la Wii U. Une puissance relative, certes, comparée aux autres machines, mais qui offre des sensations tout aussi exceptionnelles que ses concurrentes lorsqu'il s'agit de blockbusters du genre. Le monde graphique de Mario Kart 8 est truffé de clins d'œil à l'univers de Mario. Les personnages n'ont jamais connu une modélisation aussi poussée dans la série et bien que le style graphique du jeu ne soit pas axé vers le « réalisme », les nouvelles capacités techniques mises à disposition du titre lui offrent des détails visuels très réalistes mais toujours en accord avec l'esprit de l'univers.

Les effets de lumière, les reflets sur les véhicules, le détail de ces derniers, le rendu de l'eau, l'impression de vitesse : tout y est de qualité ! Il s'agit d'un jeu propre, l'impression d'ensemble quant aux décors, même en arrière-plan, est d'une somptuosité sans pareil. La bande-son est très « jazzy » et plaira à beaucoup puisqu'elle contribue, comme souvent, au dynamisme des courses. Bien sûr, elle s'adapte aux thématiques de chaque circuit, tantôt aquatique, tantôt électrique, tantôt tropicale... On apprécie également le fait que des musiques cultes des circuits « retro » aient été retravaillées telles que celles de l'Autoroute Toad, ou encore la Route Arc-en-ciel de Mario Kart 64.

9
Mario Kart 8 Deluxe, du fait que la Switch peine encore à affirmer son catalogue, se révèle être un incontournable pour la console. Très solide autant sur le fond que sur la forme, le jeu s'impose comme le digne héritier de la licence prestigieuse d'où il est issu. Dommage cependant que cette version n'ai pas pensé à ajouter de nouveaux circuits, parce qu'au final il y manque quand même quelque chose de très important : A aucun moment le jeu ne surprend. Il n'en reste pas moins que Mario Kart 8 a encore de très beaux jours devant lui.

  • Que c'est beau !
  • Que c'est fun !
  • Le Sound Design toujours aussi bon
  • L'équilibrage des objets semble avoir été revu
  • Du contenu à ne plus savoir quoi en faire
  • Des ajouts mineurs mais qui font plaisir
  • Le remplissage de certains personnages alors que le jeu n'en avait pas besoin
  • Pas de nouveaux circuits
  • Aucune surprise
  • Un peu cher pour les personnes ayant acheté le jeu de base et ses DLC
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
Sondage
Quel est le jeu que vous attendez le plus sur Switch en 2017 ?
755 votants
Archives