Mobile

Pokémon Go : deux policiers américains licenciés pour avoir préféré attraper Ronflex plutôt que des voleurs

Par rifraff - Le 12/01 à 11:21

C'est une histoire qui nous replonge en 2017, en pleine folie Pokémon GO. Vous ne vous en souvenez peut-être plus vraiment aujourd'hui mais à la sortie de Pokémon Go, une véritable folie s'est emparée du monde entier. C'était la belle époque des cohues insouciantes loin des masques et des gestes barrières. A cette époque, le jeu de Niantic était un véritable phénomène de société (il suffit de relire les news de l'époque pour s'en convaincre) qui touchait véritablement tous les milieux sur toute la planète- ou presque. Près de cinq ans après la sortie du jeu, parmi les milliers d'anecdotes au sujet du jeu, il y en a une qui ressurgit. Elle nous renvoie aux Etats-Unis, le 15 avril 2017, lorsque deux policiers en service dans les rues de Los Angeles, Louis Lozano et Eric Mitchell, ont, à priori, délibérément ignoré une demande de renforts pour un cambriolage dans un centre commercial, préférant essayer d'attraper... Ronflex, un Pokémon alors très rare !  Trahis par la caméra embarquée dans leur véhicule, enregistrant leur moindre fait et geste, les deux officiers ont  cependant toujours nié les faits, évoquant simplement des conversations passionnées et expliquant ne pas avoir entendu l'appel de leurs collègues parce que leur voiture était garée dans une zone trop bruyante...  Malheureusement pour eux, un juge américain vient de confirmer leur licenciement en appel, leur laissant désormais tout le temps nécessaire pour coffrer Ronflex et tous les autres Pokémon...

Comme toujours, n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez en commentaires.