Divers

Nintendo Switch - On s'était donné rendez-vous dans deux ans

Par ggvanrom - Le 16/03 à 10:06

Dimanche 3 mars 2019 la Nintendo Switch soufflait sa deuxième bougie. Alors que le temps est au beau fixe si l’on regarde les ventes hardware et software, le moins que l’on puisse dire c’est que Nintendo est revenu de (très) loin après l’épisode Wii U qui aura duré de 2012 à 2017. Après une première célébration (à lire et relire ici) retrouvez ci-dessous un petit bilan des deux ans passés en compagnie de la Nintendo Switch.

Outre le pari risqué de sortir la console en plein mois de mars, avec une seule licence phare qui était The Legend of Zelda : Breath of the Wild, et qui n’était même pas une exclusivité Switch, la console devait réussir à attirer de nouveaux joueurs, mais aussi tenter de récupérer les déçus de l’époque Wii U.

Qui aurait parié le 3 mars 2017 sur le succès de la Nintendo Switch ?

Contre toute attente, Breath of The Wild a été une véritable bouffée d’air pour la console, et lui a permis de tenir les premiers mois de son existence jusqu’à la sortie des autres gros titres de la firme : Mario Kart 8 Deluxe, ARMS, Splatoon 2, ainsi que Super Mario Odyssey et Xenoblade Chronicles 2. Le tout entrecoupé de sorties de développeurs tiers, qui tâtaient chacun à leur manière le marché de la console hybride. Pour ses premiers mois, la Nintendo Switch avait su taper fort avec de grosses licences pour attirer les joueurs.

2018 arrivait, et déjà les premiers constats se faisaient, la Switch a su maintenir son rythme de croisière, et les éditeurs tiers revenaient frileusement sur la console après avoir abandonné la Wii U quelques années auparavant. Ubisoft continue à apporter son soutien avec Just Dance, et a même ressorti Rayman Legends Definitive Edition. NIS America est un des éditeurs tiers les plus prolifiques qui a su ramener son grand classique Disgaea ainsi que ses nouveaux titres en simultané. Et si d’autres comme Square Enix ont surpris les possesseurs de la console avec de très bons titres comme Octopath Traveler, l’eShop de la console a aussi permis aux petits indépendants d’offrir une seconde jeunesse à des titres passés inaperçus sur Steam et autres.

Néanmoins, des incertitudes ont émergé ces deux dernières années auprès des joueurs concernant le catalogue de jeu. Car même si les ventes sont au beau fixe, les sorties de jeux Switch sont essentiellement des portages et/ou des suites de jeux Wii U à l’heure actuelle, l’occasion pour Nintendo de rentabiliser les frais suite à l’échec commercial de l’ancienne console de la firme. Même constat chez les tiers qui, même s'ils reviennent, préfèrent essentiellement sortir des portages de jeux parus il y a plusieurs mois sur les autres supports, on pense par exemple à Bandai Namco avec Dragon Ball Xenoverse 2, ou encore Capcom avec les compilations de Megaman, ou encore les Resident Evil à paraître durant les prochains mois. A cela se pose également un souci présent depuis 2017 : les gros jeux tiers demandant de télécharger une partie du jeu sur la mémoire de la console (ou de la carte SD) parce que les cartouches à grande capacité (64 Go) ne sont pas encore sur le marché. L.A. Noire par exemple imposera aux joueurs l'achat d'une carte micro-SD pour pouvoir télécharger un pack obligatoire, faute d'espace suffisant sur la console.

Les jeux à téléchargement obligatoire et leur horrible bandeau blanc...

Bien que la fin de l'année 2018 fut marquée par la sortie de Pokémon Let's Go Pikachu & Evoli, et surtout Super Smash Bros. Ultimate, beaucoup de joueurs se sont plaints de l'absence de nouveautés, et surtout du fait que les sorties majeures aient attendu la fin de l'année pour pointer le bout de leur nez. Nintendo a sorti Kirby Star Allies, Donkey Kong Tropical Freeze Deluxe et Mario Tennis  Aces entre le mois de mars et le mois de juin. Le Nintendo Labo a profité également de 2018 pour proposer son concept déroutant, plutôt destiné à un jeune public ou pour un plaisir commun parent/enfant.

Personnellement, ce sont essentiellement les tiers qui ont alimenté la Nintendo Switch en attendant l'arrivée des titres de la fin d'année, mais pour beaucoup, 2018 reste une assez relativement maigre, qui a surtout permis aux éditeurs d'annoncer portages sur portages pour se faire une place sur la console. Car bien que les nouveautés n'étaient pas nécessairement au rendez-vous, la console continuait tout de même de se vendre. Il faut dire que le concept de la console hybride est très simple à assimilé et est relativement plaisant si vous êtes du genre à vous déplacer beaucoup, ou tout simplement vouloir profiter d'un jeu unique de plusieurs manières différentes.

2019 est là, et après une attente qui semblait interminable, nous avons pu assister coup sur coup à Nintendo Direct et même un Pokémon Direct durant le mois de février, et nous pouvons voir encore une fois une petite tendance se dessiner. Nintendo semble se concentrer sur ses licences fortes pour rentabiliser au maximum les profils, notamment avec des titres comme Super Mario Maker 2 à paraître en juin, ou encore le remake de Link’s Awakening qui sortira courant 2019. Ou sont donc passées les nouvelles licences ? 

Du côté des tiers, certains comme Capcom ou Ubisoft sont encore allergiques à la nouveauté, préférant sortir d’anciens titres au prix fort, et parfois même exclusivement en dématérialisé. Mais en parallèle, d’autres studios se prêtent au jeu et osent nous sortir de l’exclusivité. On pensera notamment à Astral Chain de Platinum Games attendu pour ce mois d’août, ou encore NIS America qui nous offre régulièrement des nouveautés en sortie simultanée sur tous les supports.

Le Nintendo Direct s'est aussi fait remarquer par l'absence de Metroid Prime 4, dont le développement a été repris de zéro, et confié à Retro Studios, ainsi que l’absence de nouvelles pour Animal Crossing, Luigi’s Mansion 3 ou encore Bayonetta 3. Toutefois on relativise en se disant que Nintendo doit étaler les sorties sur le reste de l'année, et on suppose que la firme a encore des cartouches sous la main qui seront annoncées plus tard. Dans les dernières surprises nous pouvons citer par exemple Tetris 99, qui bien que moqué lors de son annonce s'est très rapidement imposé comme un Battle Royale de qualité sur la console, proposant un concept à la fois simple et addictif. Ou encore l'annonce du prochain pack Nintendo Labo faisant découvrir le monde de la VR aux plus jeunes.

De la VR en carton, il n'y a que Nintendo pour proposer ça

LIRE AUSSI :  Anniversaire : la Nintendo Switch a 2 ans