Nintendo Wii

Punch-Out!!

Test Wii

Punch-Out!!

Par guyoon - Le 21/05/2009 à 21:03



15 ans après Super Punch Out !! sur Super Nintendo, Nintendo remet ça sur Wii. Cet épisode regroupe les meilleurs boxeurs des consoles 8-bits et 16-bits transformant les sprites de 1984 en 3D cartoon. Et ça, pour un vieux de la vieille, cela donne un grand bol d’air nostalgique, prêt à verser une larme.

Little Macadam ou Little MacDonald ?



Pour les plus jeunes d’entre vous pour qui la licence Punch Out!! est aussi intéressante qu’une course de tortues qui courent sur l’autoroute, laissez-moi vous expliquer le gameplay de ce jeu.
Dans cet opus Wii, il existe deux configurations, une ancienne et une nouvelle. La première vous demande de tenir la Wiimote à l’horizontale afin de retrouver les sensations d’antan en ayant une manette NES dans les pattes. La seconde utilise bien entendu les accéléromètres de vos deux manettes inséparables afin de simuler les coups. Ainsi, un mouvement de Wiimote provoque une frappe du droit dans le ventre et un geste de Nunchuk envoie une gauche dans l’estomac également. Pour toucher le menton de votre adversaire, il suffit de répéter l’opération précédente et, simultanément, glisser le stick analogique du Nunchuk vers le haut.
Glass Joe, le premier boxeur à battre, se laisse facilement toucher. Cependant, il contre vos coups de temps en temps et envoie des uppercuts. Les adversaires suivants, eux, pareront l’intégralité de vos frappes et vous massacreront. Mais tonton Guyoon va vous aider.

image



Le bourrin n’aime pas Punch Out!!



En haut de l’écran figure un marqueur étoile, un cœur et une barre d’énergie. Intéressons-nous tout d’abord au cœur. A chaque direct donné contré, la jauge de celui-ci diminuera. Une fois vide, vous serez essoufflé et vous ne pourrez plus donner de coups (un boxeur vous forcera à frapper dans ses gants pour vous fatiguer, usant de vos faiblesses). Le seul moyen de regagner un peu de souffle est d’esquiver. Pour ce faire, vous devrez envoyer le stick analogique ou votre corps, si juché sur la Wii Balance Board, à droite ou à gauche. Il est également possible de se baisser pour éluder les directs, bas sur le stick et une pression sur le plateau. Enfin, les frappes peu puissantes peuvent être amorties en vous protégeant. Une pression du stick vers l’avant provoque cette action.

A trop la jouer bourrin au début, vous comprendrez vite qu’il vaut mieux attendre les assauts de vos adversaires pour mieux contre-attaquer. Les boxeurs font tous une mimique, de moins en moins évidente à percevoir, avant de donner un coup. Cette indication vous aide à trouver le timing afin d’esquiver proprement. Surpris de votre vivacité, le boxeur adverse s’en retrouvera accessible pendant un laps de temps. C’est donc l’occasion de lui en foutre plein la figure en envoyant la sauce. Au fur et à mesure de l’avancée du jeu, vous découvrirez qu’il faudra esquiver obligatoirement de la bonne façon pour éviter certaines attaques et frapper soit dans le ventre soit dans la tête mais pas les deux.

image



Revenons sur les indications de l’écran données précédemment. La jauge de vie diminue bien entendu quand vous recevez des mandales. Mis K.O., vous devrez secouer ou tapoter frénétiquement Wiimote et Nunchuk ou les boutons de la manette seule. Little Mac se relèvera mais s’il est mis au tapis trois fois dans un round, il sera considéré K.O. définitivement. Cette règle est également bonne pour vos opposants. Il existe une astuce, pendant les conseils de votre coach Doc Louis entre chaque round, pour reprendre un peu d’énergie.
Si vous frappez votre adversaire au bon moment, une étoile apparaîtra. Votre jauge peut contenir jusqu’à trois étoiles. Ces bonus se déclenchent en pressant le bouton A ou C pendant que vous agitez vos petits bras. Little Mac donnera un uppercut ravageur infligeant beaucoup de dégâts. Ces dommages peuvent être augmentés suivant le nombre d’étoiles que vous possédez au moment de l’attaque spéciale. Cependant, le moindre coup pris fera tomber votre compteur étoile à zéro. Utilisez-vous l’étoile maintenant afin d’être sûr de ne pas la perdre ou essayez vous de récolter deux autres étoiles pour envoyer une frappe monstrueuse au risque de se faire toucher et de tout perdre ? C’est un choix tactique que vous devrez rapidement prendre.

image



Le Cell Shading donne vie aux sprites



L’aspect graphique de cet opus a été choyé par les studios Next Level. On retrouve leur style avec des thèmes musicaux s’aidant d’une trompette, des menus bien ordonnés qui se claquent dans un bruit sourd, un jeu fun et des personnages possédant une très bonne animation. Voilà les points communs entre Mario Strikers Charged Football et leur dernière production.
Ceux qui ont joué aux épisodes antérieurs vont reconnaître les boxeurs, leurs jeux, leurs mimiques et seront surpris des ajouts apportés à leurs palettes de coups. Connaissant King Hippo pour l’avoir battu sur NES, je prenais ce combat sereinement, seulement, quelques minutes plus tard, je me fis écraser par les deux énormes poings du monstre. Ainsi, même les nostalgiques de la belle époque prendront du plaisir avec ce Punch Out!!. Pour les autres, ils découvriront une ribambelle de personnages hauts en couleurs, atypiques et parfois extravagants. Les poids lourds vous terrassent en trois coups, d’autres dansent ou disparaissent pour vous déstabiliser. Bref, tous ont un point faible qu’il vous faudra déceler.

La durée de vie de Punch Out!! sera-t-elle K.O. au premier round ?



Question durée de vie, Punch Out!! s’en tire plutôt bien même si on aurait aimé d’avantage de mode de jeux. La carrière est évidemment le cœur du soft. Vous y ferez évoluer Little Mac au travers de trois tournois, le Mineur, Majeur, Mondial…
Une fois les treize boxeurs terrassés, vous pourrez les rebattre dans un mode Revanche où les boxeurs tenteront de masquer leurs points faibles. Les combattants rencontrés dans cette section du jeu apparaissent dans le mode Combat Rapide. Un hologramme bleu représentera ledit boxeur pour vous entraîner. Les coups pris ne seront pas comptés, un mode idéal pour trouver, sans risque, le talon d’Achille d’un combattant vous résistant.
Par contre, les perdants du mode carrière se manifesteront également dans ce mode en vous donnant accès à trois missions chacun. En voici quelques unes prises au hasard :

- Gagner sans manquer un seul coup.
- Gagner sans vous baisser ni esquiver ou bloquer un coup.
- Trouver cinq façons différentes d’obtenir des étoiles.
- Mettre votre adversaire K.O. en ne le frappant que cinq fois.
- Gagner par K.O. au premier round.

image



Le mode deux joueurs vous fera incarner deux Little Mac renommés pour l’occasion Little Guyoon, enfin Little et votre pseudo derrière.
Les coups donnés seront beaucoup moins directs que dans le mode solo laissant le temps à votre adversaire de l’éviter. Une fois votre rival touché par neuf coups, vous vous transformerez en Giga Mac, un monstre de muscles. Le jeu passe alors en plein écran et ressemble à la campagne solo. En Giga Mac, vous serez plus imposant, plus puissant mais aussi moins rapide. Votre adversaire arrivera plus facilement à vous esquiver. Les effets de la potion magique ne durent pas et vous retrouverez votre apparence normale quelques minutes plus tard.
Avec deux personnes d’un bon niveau, les combats sont tactiques, techniques et sont basés sur les coups droits ou gauches combinés aux esquives.
8.5
Punch Out!! sur Wii émouvra les vieux nostalgiques et plaira aux autres avec son gameplay, certes qui a peu évolué mais qui reste toujours un modèle de fun et de plaisir de jeu. Combinez ceci à une galerie de personnages tous plus atypiques les uns que les autres ainsi qu'à une musique mythique et vous obtenez un incontournable. Punch Out!! va vous mettre K.O. !