Nintendo Switch

Lemon Cake

Test Switch

Lemon Cake

Par Miki-Daisuki - Le 03/10 à 10:50

Développé par le petit studio canadien Cozy bee games, habitué des jeux de gestion, Lemon Cake propose aux joueurs et joueuses de se mettre dans la peau d'un professionnel des pâtisseries et viennoiseries. Enfilez votre tablier, il est temps de redonner à cette boulangerie sa grandeur d’antan.

La meilleure boulangerie de France

Difficile d’imaginer que cette boulangerie à l’abandon ait un jour pu accueillir du public. Encore plus lorsque l’on sait que les murs sont hantés par le fantôme de l’ancienne propriétaire. Qu’importe la situation qu’est désormais la sienne, Mademoiselle Bonbon croit dur comme fer en vos capacités de rendre sa splendeur d’autrefois à ce qui fut l'objet de sa fierté. Et peut-être réussirez-vous à maîtriser suffisamment cet art délicat pour réaliser le dernier souhait de votre mentor : confectionner le gâteau au citron qu’elle aimait tant.  

S’articulant autour de journées qui s’écoulent, Lemon cake propose diverses activités de confection et de gestion qui vous feront graviter entre les trois pièces composant la boulangerie : le magasin, la cuisine et la serre. Il s’agira alors de prendre les commandes des clients dans la première, pour ensuite répondre à leurs demandes grâce aux deux suivantes. Si les principaux ingrédients tels que la farine ou le sucre sont mis à disposition dans la cuisine, le passage par le jardin est indispensable pour confectionner les pâtisseries à base de fèves de cacao, fruits et bien d’autres. Chaque jour, vous pourrez ainsi sélectionner les viennoiseries que vous souhaitez proposer aux clients. Sur ce point, le catalogue proposé est très satisfaisant avec un nombre de recettes important et relativement variées qui s’étoffe au fur et à mesure de la progression. Attention, cependant, car les recettes plus complexes rapporteront plus de points, mais prendront plus de temps à faire que d'autres, et l'heure tourne.

Cependant, la vie de boulanger-ère n’est pas un long fleuve tranquille. Très vite, le jeu vous impose l’ennemi tant redouté : le temps. Le gérer est important pour répondre à un  maximum de demandes tout en gardant son plan de travail propre et fonctionnel. Ainsi ne faudra-t-il pas omettre, entre deux commandes, de balayer le sol au risque de voir ses gestes ralentis, ajouter du bois dans les fours, prendre soin des animaux de la serre, des plantes, nettoyer la table pour le client suivant et gérer les stocks de son magasin. Une simultanéité des tâches qui peut vite devenir difficilement gérable arrivé à une bonne moitié du jeu où les clients s’entassent littéralement à l’entrée, mais qui a le mérite de faire passer les journées relativement vite.  

Côté gameplay, c’est bien la simplicité qui est de mise. Le jeu, présenté par sa créatrice comme étant inspirée des jeux de gestion de son enfance, s’adresse donc prioritairement à un jeune public. Mis à part la touche permettant de bénéficier d’une pointe d’accélération (très utile vu la lenteur de votre personnage), tout se fait automatiquement par pression sur le bouton A. Pour réaliser une recette par exemple, il suffit de déposer les ingrédients demandés dans le bol, malaxer, pour ensuite le mettre au four ou au réfrigérateur. Lassitude garantie pour ces enchaînements sans fin de gestes qu’on finit par réaliser mécaniquement dans un objectif de rentabilité qu’il ne faut pas être pressé d’assouvir vu les prix exorbitants des améliorations.

Pimp My Bakery

Au départ complètement vétuste, c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on redonne peu à peu vie à notre petite boulangerie. Le jeu vous propose ainsi en fin de journée de dépenser vos fonds durement acquis dans du matériel plus performant, de nouveaux ingrédients, ou encore des éléments de décoration pour rendre l’environnement plus chaleureux. Si certains éléments de personnalisation sont purement esthétiques, la plupart vous faciliteront grandement la vie et contribueront à rendre le jeu beaucoup plus dynamique et intéressant. Une bonne raison de vouloir rester quelques heures de plus sur ce titre, sous réserve d’être quelqu’un de patient.

Côté graphisme, les teintes chaleureuses saupoudrées de mignonnerie portée par les formes arrondies du titre, en font définitivement un jeu sur lequel compter en ces mornes journées d’automne. Le tout accompagné par de petites musiques simples, mais en accord avec le sentiment de quiétude que souhaite véhiculer le titre.   

6.5
Sans transcender le genre dans lequel il s’inscrit, Lemon cake rempli les cases de ce que l’on peut attendre d’un jeu de gestion. Mignon, coloré, et emplis de bons sentiments, le titre séduira les adeptes nostalgiques de ces petits jeux de leur enfance comme les plus jeunes, qui trouveront ou retrouveront avec ravissement cette chaleureuse ambiance caractéristique. A condition, cependant, de passer outre sa lenteur de progression et un gameplay simpliste adepte du contre-la-montre qui finit par robotiser tous les gestes réalisés au détriment de l'amusement.

  • Des graphismes mignons
  • Une ambiance chaleureuse
  • Un grand nombre de recettes à réaliser
  • De sympatiques éléments de personnalisation
  • Répétitif
  • Manque de diversité dans les gestes à effectuer
  • Un prix trop un peu élevé (29.99€)
Pas d'images pour ce test.