Nintendo 3DS

Persona Q2 : New Cinema Labyrinth

Test 3DS

Persona Q2 : New Cinema Labyrinth

Par Lotario - Le 04 juin 2019

La série Persona connaît son succès et nous a offert en 2014 un spin off de type Dungeon Crawler sous le nom de Persona Q. Nous voilà donc en présence de sa suite alors que la 3DS est en panne sèche de sorties. Cette série « Q » nous offre ainsi une sorte de cross over entre héros de différents opus et, cette fois, dans un contexte cinématographique.

Last Action Hero

Le jeu débute par une cinématique de très bonne facture nous montrant les personnages de Persona 5 à la fin des cours, à savoir Ryuji, Ann, Yusuke, Makoto, Haru, Goro, Futaba, Morgana et « Joker ». Ils décident de se faire une escapade dans Memento, l'univers dans lequel ils deviennent les Phantom Thieves. Dans cet univers, l'un de leurs compagnons n'est autre qu'un chat capable de se transformer en véhicule et en l'occurrence ici une sorte de mini-van. Or, quelque chose cloche, le Memento leur semble perturbé, un danger approche et ils se retrouvent incapables de se défendre. Les voilà sans crier gare au beau milieu d'un film ayant comme personnage principal un super héros plutôt louche et qui en profite pour faire prisonniers deux de leurs compagnons. Ils prennent la fuite en se retrouvant dans une impasse avec une étrange lumière sur un mur... Aucun autre choix que de traverser celle-ci.

Notre troupe se retrouve alors dans une salle de cinéma. En inspectant le fameux cinéma, ils se rendent compte qu'ils sont enfermés et tombent nez à nez avec Hikari, une jeune fille pour le moins timide et réservée. Vous allez alors devoir arpenter différents films au fil de l'aventure afin de retrouver vos amis mais aussi bien d’autres. En effet, ce sera l'occasion de retrouver d'autres héros de Persona 3 ou 4. Le tout se mélange bien au travers de dialogues soignés et incluant bien chaque protagoniste.

Tout le concept réside là, devoir explorer plusieurs films afin d'avancer peu à peu dans l'histoire, trouver de nouveaux alliés et bien évidemment récolter différentes Persona. Les Persona sont des entités qui octroient capacités et pouvoirs au héros à laquelle elle est rattachée. On se retrouve transporté soi-même dans cet univers avec le désir de vouloir découvrir quel sera le prochain film. Et autant le dire, vous allez voyager !

Persona ne m'arrêtera !

Vous l'aurez compris, nous sommes dans un Dungeon Crawler, c'est-à-dire un jeu dans lequel on parcourt des donjons sous forme de niveaux à plusieurs étages et ce en vue à la première personne. Il y aura comme dans tout RPG classique, des combats aléatoires. Sauf que dans ce titre, vous aurez en bas à droite de l'écran, un indicateur sous forme de décompte indiquant la probabilité de tomber sur des adversaires. Ce système s’avérera tout particulièrement efficace lorsque vous aurez dans certains couloirs de gigantesques ennemis qui patrouillent. Il faudra autant que possible éviter de tomber sur des ennemis alors qu'un mastodonte rode dans les environs sous peine qu'il prenne part au combat (et vous risquez de prendre une déculottée!). Puisque nous évoquons ici les déplacements, il est important de noter que vous pourrez gérer la carte vous-même en indiquant des lieux clés comme coffres ou autres interrupteurs ainsi que raccourcis ou portes, etc. De quoi se sentir l'âme d'un aventurier et d'un explorateur.

Passons ainsi au Game System, et ce qui est frappant, c'est qu'il est très riche. Mais étant sur un opus de la série Persona, débutons par ces dites Persona. Ce titre a la particularité d'avoir un Persona dédiée à chaque personnage et considérée comme étant la Persona principale de celui-ci. Par exemple, Joker aura Arsène (comme dans Smash Bros Ultimate) et Ann aura Carmen. Toutefois, il sera possible de trouver des Persona au cours de vos aventures et pouvoir les attribuer à chacun de vos personnages en tant que Persona secondaire. Celui-ci évoluera en prenant de l'expérience au même titre que la principale. Le secondaire renforce donc les statistiques du personnage mais offre aussi son panel de compétences qui s'étoffera au fil de sa montée de niveaux. On peut d'ores et déjà entrevoir toute la richesse de ce système : se créer un roster diablement efficace et polyvalent. Il est donc aussi possible de faire de même afin de créer une équipe ayant telle ou telle orientation (magique, cors à corps, équilibrée, à vous de voir) puisque vous pourrez sauvegarder plusieurs équipes. Vous aurez par ailleurs une sorte de centre de gestion des Personae trouvés afin d'en créer de nouveaux,  les fusionner ou encore les renforcer. Les possibilités sont énormes et vous aurez toujours envie d'acquérir des Personae de plus en plus puissants.

Une fois cette étape bien assimilée, il faudra bien intégrer les arcanes du système de combat. En effet, la tâche ne sera pas facile afin d'en découdre avec vos ennemis et autant savoir que les boss seront retord si vous n'avez pas optimisé votre équipe au travers de leurs niveaux et leurs compétences. Pour aller plus loin, si vous n'êtes pas préparé correctement, certains combats auront un goût de défaite assurée. Il ne faudra pas lésiner sur le farming de mobs et renforcer son équipement. Malgré tout, il n'a pas fallu farmer non plus outre mesure pour progresser.

Il sera donc nécessaire de découvrir les points faibles de vos adversaires afin de vous faciliter la tâche. Vos sorts peuvent vite être gourmands en matière de points de vie ou de points spéciaux. Mais lorsque vous touchez un ennemi par sa vulnérabilité ou avec un coup critique, vous avez une sorte de boost permettant de lancer n'importe quelle capacité sans aucun coût, certaines même seront carrément renforcées sous cet état. Cette astuce immobilise aussi votre adversaire pour un tour et il n'est donc pas rare de mettre tout un tas de stratégies en place suivant le panel d'ennemis en face de nous.

En outre, d'autres subtilités vont venir se greffer comme le support offert par un de vos personnages jouant le rôle de « Navi » (un assistant à distance. En somme : un opérateur). Il peut donc être sollicité au début d'un tour si vous avez suffisamment d'étoiles, étoiles qui se collectent en remplissant une jauge lors des combats. Les bonus sont variés comme une régénération de points de vie sur l'équipe pendant plusieurs tours ou renforcer un membre de l'équipe. Parfois, vous déclencherez aussi l'intervention d'un partenaire, appelée Follow-Up, vous assistant sur un ennemi ou carrément la ruée totale de l'équipe sur un ennemi dans un nuage de fumée (style animé),le All-Out, qui fera de gros ravages dans le camp adverse.

Enfin, il y aura aussi les attaques Unissons qui permettront à des personnages s'entendant bien de conjuguer leurs talents dans une attaque dévastatrice ! Il est à noter que pour le Follow-Up ou l'Unisson, le protagoniste intervenant peut tout à faire être un personnage ne faisant pas partie de l'équipe. Nous avons donc au final une mécanique de combat très subtile dans son ensemble et qui monte en puissance au fil des heures. 

Une pellicule Super 8, non ! 35mm !

Nous sommes en effet sur 3DS mais il n'en demeure pas que le jeu est très joli avec son style bien à lui et mettant tout de suite à l'aise les habitués de la série tant les références sont nombreuses dans le style et les dialogues. Le titre se ponctue très régulièrement de cinématiques animées du plus bel effet. Elles sont léchées, dynamiques et très fluides. On prend ainsi un grand plaisir à regarder chacune d'entre elles. Comme toujours, les illustrations dédiées aux Personae sont impeccables et respectent bien les codes de la série. Au-delà de l'univers à proprement parler décalé, le jeu regorge d'humour. On passe ainsi de l'épique au ridicule en passant par le drama ou encore la pression avec une facilité déconcertante. Le style Japonais sans complexe.

L'autre point vraiment fort de cet opus est l'ambiance sonore. Le doublage est intégral et en Japonais que ce soit lors des dialogues ou des combats. Une mention très spéciale à la musique qui est, avouons-le, excellente. Nous sommes sur des thèmes parfois Jazzy au top et qui se prêtent parfaitement bien à l'ambiance. Mine de rien, même les bruitages lors de notre exploration contribuent à une immersion garantie.

En matière de durée de vie, vous serez aussi gâtés. L'aventure principale vous tiendra déjà pas mal de temps mais vous aurez aussi accès à des quêtes annexes illustrées par des tickets. Elles auront différents objectifs tels que l'élimination d'ennemis, la chasse au trésor, résoudre des mystères, etc. Vous pourrez bénéficier de récompenses diverses et variées : équipements, objets ou Personae.  Le challenge avait été évoqué plus haut. Il s'avère que le jeu peut parfois être difficile mais vous pourrez changer la difficulté si besoin est (toutefois, ça ne rendra pas le jeu facile pour autant... Sauf si vous optez pour le mode plus facile permettant de « ressusciter » en cas de mort de l'équipe en plein combat...).

9.5
Alors que la 3DS se fait discrète ces derniers-temps, il serait dommage de passer à côté de ce Persona Q2 : New Cinema Labyrinth. Entre cette ambiance cinématographique et l'univers de la série, le mélange donne une alchimie excellente. Un Game System grisant et un challenge bien présent vous offriront des heures de plaisir. Très bon Dungeon Crawler avec un soupçon de cross-over à la sauce Persona et vous serez servi !

  • Le Game System
  • Le système de Persona Secondaire
  • Une bande son irréprochable
  • La durée de Vie
  • Un cross-over pertinent
  • Un peu long à démarrer
  • La difficulté peut être retord pour certains
  • Uniquement en anglais