SWITCH

SEVERED (version Switch)

Test SWITCH

SEVERED (version Switch)

Par Saurus_no_Haineko - Le 16 août 2017

Sorti originellement comme une exclusivité Vita, puis sur IOS, Android, 3DS et Wii U, Severed est un jeu indépendant bénéficiant maintenant d'une sortie sur Nintendo Switch. Dommage que rien ne l'ai annoncé puisqu'il est arrivé du jour au lendemain sur l'Eshop de la nouvelle née de Nintendo, à la surprise générale L'occasion pour nous de revenir sur un titre offrant une expérience assez particulière...

I) A la pointe du doigt et de l'épée

 

Severed est un jeu assez particulier puisqu'il se base entièrement sur un gameplay purement tactile. Cela fait du jeu le second à ne pouvoir être jouer qu'en mode portable sur Switch, après Voez. Ainsi, vous pouvez tirer des leviers, faire tourner des manivelles, sélectionner des objets visibles ou tourner la page de livre tout ça du bout de votre doigt. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est absolument pas gênant et participe énormément à l'immersion du jeu, immersion sur laquelle nous reviendrons plus tard tant c'est l'un des plus gros points forts du jeu.

 

En attendant, il serait assez maladroit de parler des interactions tactiles du jeu sans parler de ces combats. La aussi, tout se fait à la pointe du doigt. Tracer une ligne avec le doigt afin de donner un coup de sabre. Plus elles sont longues, plus elles infligent de dégâts. Vous pouvez bien sûr les enchaîner. Autre détail qui a son importance, si vous arrivez à enchaîner les coups sans être bloquer, vous allez pouvoir faire augmenter votre jauge de concentration. Une fois cette jauge remplie et le monstre sur le point d'être vaincu, le temps se fige l'espace de quelques secondes, vous permettant alors de sectionner les membres de votre ennemi. Ses sus-dits membres serviront ensuite à apporter diverses améliorations à votre personnage.

 

Severed est l'exemple typique du jeu simple à comprendre mais dur à maîtriser. Il faudra être vif, il faudra précis, il faudra faire preuve d'un certain talent pour arriver au bout d'un jeu qui ne vous fera aucun cadeau malgré son assez courte durée de vie. Et oui, Severed est un jeu qui est difficile à pratiquer sur de longues sessions, puisque mine de rien, il est assez physique. Tenir sa console d'une main et tout faire du bout du doigt est une disposition assez peu commune. Ce n'est pas un défaut et on ne peut certainement pas reprocher au jeu d'avoir essayer de nouvelles choses, mais il faut tout de même le signaler. Tout comme il faut signaler que le jeu est tout à fait penser pour les droitiers comme pour les gauchers, une attention tout à fait appréciable.

 

 

2) Mort et souffrance au royaume des démons

 

 

 

Dans Severed, vous incarnez Sasha. Non pas le célèbre dresseur de Pokémon, mais une jeune fille pour qui, on peut le dire, la vie n'aura pas été des plus facile. Du jour au lendemain, sa famille lui est enlevée et elle se retrouve toute seule au sein du royaume des démons. Elle même ne ressort pas complètement indemne de ces évènements, comme vous pourrez très vite le découvrir au début du jeu. Sous les conseils d'un mystérieux mécène lui donnant une épée, elle va sillonner les enfers pour retrouver sa famille et pouvoir retourner dans son monde. Seulement voilà, pour ça, elle va devoir devenir plus forte, en consommant les membres des démons qu'elle va tuer... Ressemblant alors de moins en moins à une personne humaine.

 

Un scénario simple mais pas simpliste au service d'une ambiance absolument incroyable, c'est le moins qu'on puisse dire. Tout le jeu se fait entièrement à la première personne. L'immersion est telle qu'on en vient facilement à regretter que le jeu ne bénéficie pas d'une adaptation en réalité virtuelle tant il paraît être taillée pour, mais c'est un autre sujet. On regretta quand même l'extrême répétitions des magnifiques décors du jeu, qui, à l'image du jeu, peinent à se renouveler vers la fin, et ce, comme dit plus haut, malgré sa relative courte durée de vie. Dommage aussi que contrairement à la version Wii U qui était cross buy avec la version 3DS, ce n'est pas le cas de la version Switch...

8
Frais et original, tant sur le plan artistique que sur le plan du gameplay, Severed est une véritable petite perle indépendante qui ne pèche vraiment que du côté de sa dernière partie légèrement moins inspirée. Toutefois et malgré sa courte durée de vie, on aurait du mal à vous déconseiller ce simili-Metroidvania unique à l'immersion complètement folle.

  • Une direction artistique unique...
  • ... Pour une ambiance globale complètement folle
  • Gameplay original et efficace
  • Peine à se renouveler sur la fin...
  • ... Malgré une durée de vie assez limitée
  • Pas de cross-buy
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
Sondage
Quel est le jeu que vous attendez le plus sur Switch en 2017 ?
658 votants
Archives