SWITCH

Disgaea 5 complete

Test SWITCH

Disgaea 5 complete

Par ggvanrom - Le 28 mai 2017

Quand Nippon Ichi Software vous annonce préparer des jeux pour le lancement de la Nintendo Switch, les fans ne la firme japonaise ne peuvent qu'être aux anges. Mais quand on vous annonce que le premier titre en question est tiré de la licence Disgaea, on peut déjà se préparer à rester de longues heures derrière son écran. Cette célèbre licence de Tactical-RPG ayant fait ses débuts sur consoles Sony au début des années 2000, seul un portable du premier opus avait été porté chez Nintendo en 2009 sur Nintendo DS. 8 ans après, nous pouvons à nouveau nous plonger dans le Netherworld avec Disgaea 5 Complete, version boostée du cinquième épisode canon de la série. Bien que le jeu soit déjà sorti il y a 2 ans, est-ce l'achat de cette version + en vaut la peine ? C'est ce que nous allons voir à travers ces quelques lignes.

1) Bienvenue dans le monde maudit du Netherworld

Oubliez les jeux où vous incarnez un chevalier en quête de libérer le monde des forces du mal, dans Disgaea 5 Complete, le mal, c'est vous ! L'histoire prend place dans le Netherworld, monde magique peuplé par les démons et où tous les actes répréhensibles de notre société sont considérés comme des gestes de la vie quotidienne. Composé de différents sous-monde, le Netherworld coulait des jours "paisibles" jusqu'à ce qu'un être répondant au nom de Void Dark décide de conquérir l'ensemble des sous-royaume avec l'aide de son armée de monstres et de démons répondant au nom de Lost.

Nous introduisant au beau milieu d'un champs de bataille, le jeu nous plonge dans la peau de Killia, un guerrier au passé trouble ayant pour unique objectif de terrasser Void Dark. Après avoir terrassé un bataillon de l'armée de Lost avec une facilité déconcertante, Séraphine, l'Overlord du sous-monde glamoureux qui était en prise avec l'armée de Lost, porte secours à son chevalier mystérieux en l'invitant dans un mini sous-monde afin de panser ses blessures... Blessures qu'elle lui aura elle-même infligée afin de l'empêcher de repartir comme il est venu. Vous l'aurez compris, l'humour de la série se veut volontairement décalé, et apporte ce "je ne sais quoi" qui fait de Disgaea ce qu'il est. Une fois remis de ses blessures et ayant fait plus ample connaissance avec notre "sauveuse" Séraphine et ses sbires les cultissimes Prinnies, nous pouvons dès à présent nous préparer pour l'élément clé de la série : les combats.

2) Mille et une façons de tuer son ennemi

Séraphine n'ayant jamais porté quelque chose de plus lourd qu'une tasse et étant partie se battre sans avoir la moindre notion en terme de combat, le guerrier Killia prendra malgré lui la donzelle et le joueur par la main les premières minutes de jeu afin d'assimiler les bases. Les premiers combats seront présentés sous forme de tutoriels, bienvenus pour les nouveaux venus de la franchise, mais qui pourront pour la plupart être sautés pour la plus grande joie des afficionados de la série. Durant notre tour de joueur, nous pourrons invoquer plusieurs personnages via un portail de téléportation, et les faire déplacer afin d'attaquer les unités adverses, avant que ces derniers ne fassent de même. En lisant ces derniers mots on a du mal à imaginer autre chose qu'un Tactical-RPG Lambda, mais Disgaea 5 Complete regorge d'éléments de gameplay donnant au jeu une grande richesse de gameplay.

Le nerf du jeu est basé sur la notion de combo. En effet, comme tout tactical, vous déplacez vos unités, et choisissez d'attaquer les adversaires à votre portée, mais à l'inverse des autres jeux du genre, l'action n'est engagée qu'en choisissant l'option "début de tour" Plus vous aurez d'actions en chaine dans un tour, plus les coups des combos seront puissant. Ainsi un coup d'épée qui fait 20 points de dégât en coup seul, peut en faire 100 si il est placé à la fin d'une chaîne de combo. Mais attention, car si vous, vous pouvez bénéficier de cet atout, c'est aussi le cas de vos ennemies, Plus vous enchainerez de combo plus votre jauge de bonus grossira, vous permettant d'obtenir à la fin de chaque combat des gains plus ou moins important en fonction de son niveau de remplissage. Ainsi, les plus belles récompenses iront à ceux sachant tirer profit du terrain et des capacités en chaîne.

Durant les premières heures de jeu vous découvrirez sous forme de mini-tutoriel les richesses s'offrant à vous. Cela passera par l'utilisation des capacités spéciales et maléfices propres à chaque classes et/ou personnage, les géoeffet, provoquant bonus et malus sur le terrain. La jauge de Revanche, se remplissant dès que vous ou un acolyte à proximité subissez des dégâts. vous permet d'obtenir un boost en défense et attaque, et permet aux Overlord de déclencher leur capacité signature. Le Magimorph, présent depuis de début de la licence est toujours là, permettant à un monstre de se transformer en arme pour être utilisée par un démon. Nombreux sont ces ajouts qui viendront saupoudrer petit à petit votre aventure, vous demandant de vous adapter au mieux pour en tirer le maximum en terme d'efficacité.

Bien sur comme dans tout RPG et ses dérivés, vos personnages devront gagner de l'expérience afin de devenir plus fort et affronter des ennemis de plus en plus menaçant. De ce côté-ci, Disgaea a une progression assez inégale. Là où les classes disposant de sorts de soutien peuvent gagner de l'expérience en soutenant leurs alliés, les guerriers quand à eux ne gagneront de l'expérience qu'en portant le coup fatal à un ennemi. De ce fait, il faudra du coup placer vos unités à XP en première ligne, tout en anticipant les mouvements de l'adversaire. Des systèmes supplémentaires existent comme par exemple le MVP, accordant un bonus d'expérience aux 3 meilleurs combattants de la dernière bataille, ou encore en ayant recours à des items spécifiques, mais elles resteront au final moins efficace que la méthode du farming durant les premières heures de jeu. A savoir recommencer encore et encore les stages les plus intéressants en terme de level.

Une fois chaque combat terminé, on pourrait croire que nos héros seront instantanément soignés et prêt à en découdre pour la prochaine bataille, oh que non. Ces derniers devront faire un saut à l'infirmerie afin de se faire recoudre par l'infirmière de garde. Ceci se fait via un mini-hub centralisé ou bien des éléments vous attendent pour gonfler votre expérience de jeu...

3) Mon Mini Sous-Monde Connecté

Afin de se détendre après une rude bataille, Killia et ses acolytes retournent instantanément dans le mini sous-monde glamoureux créé par l'Overlord Séraphine. A l'intérieur, de nombreuses activités vous attentent, et se débloqueront au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. Ainsi, lors de vos premiers pas, vous aurez accès à l'infirmerie pour soigner vos démons, contre de la monnaie sonnante et trébuchante. Le panneau de quête vous permettant de débloquer objets, classes, argent et personnages en accomplissant des missions diverses et variées. Vous aurez également accès très rapidement au recruteur, vous permettant contre une certaine somme d'argent de recruter des personnages sur mesure. Commençant avec 10 Classes différentes, ces dernières s'étofferont au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire et de la progression de vos personnages On parle en fin de jeu d'une quarantaine de classes différentes. Bien qu'étant des classes "lambdas" le recruteur vous permet de créer un personnage de son nom jusqu'à son caractère et sa couleur, histoire de rendre chacun de nos membres uniques. Bien sur, vos membres se doivent d'être équipés pour partir en guerre, et pour régler ce soucis, vous aurez accès au magasin Rosen Queen pour les objets utilisables en combat, et l'armurerie vous ouvrira ses portes pour la sélection de vos armes de prédilections. A noter également que le système de trophées inclus dans le jeu de base est également disponible sur Nintendo Switch, par l'intermédiaire d'un PNJ particulier.

A partir d'un certain moment vous pourrez également accéder à la salle de réunion où vous pourrez tenter de faire passer diverses lois à l'Assemblée Infernale en étant dans les petits papiers des députés qui voteront pour ou contre votre proposition (qui a parlé de tentative de corruption et de pot-de-vin ?!?) Ainsi vous pourrez demander à ce que le Rosen Queen mette sur ses étals des objets plus rares, ou encore détourner l'argent de tous les députés, pas sur que ces derniers se laissent faire en revanche. Chacune de ces réunions aboutit sur un vote direct, si la majorité des députés vote pour, la loi est appliqué immédiatement. Si la réponse est non, vous pouvez repartir comme vous êtes venu, proposer un pot-de-vin plus ou moins gros en fonction de la loi que vous voulez faire passer... ou tout simplement prendre les armes pour anéantir les députés réfractaires et donner la majorité à ceux qui sont pour...  Nous pourrions vous dévoiler beaucoup d'autres activités dans ce hub, mais nous vous laissons le plaisir de les découvrir en temps et en heure. En attendant, nous allons nous pencher plus en détail sur les caractéristiques des personnages, et dans Disgaea, il y a de quoi faire...

4) Un démon presque parfait

Comme 99% des RPG, chaque personnage possède des caractéristiques propres. attaque, défense, intelligence, précision etc. Disgaea n'échappe pas à la règle. Tandis que les classes portée sur les dégâts physiques auront des stats axées sur l'attaque et la défense, les classes magiques quand à elles seront plus portée sur l'intelligence et la résistance. Ajoutez à cela que chaque classe possède des résistances et faiblesses à certaines magies et armes. Ainsi, un moine aura par exemple une résistance de +40% aux poing tandis qu'il aura un malus de 30% sur les attaques subites à l'aide d'un bâton. En terme d'armes, 10 catégories existent dans le jeu. 7 sont réservées aux démons, et deux aux monstres, les boucliers eux, sont communs. Techniquement, chaque classe maitrise plus ou moins certaines catégories d'armes. Ainsi, un guerrier sera plus porté sur l'épée et la lance, tandis qu'une sorcière optera plutôt pour un bâton. Mais si vous souhaitez équiper cette dernière d'une hache, ne vous gênez pas, les statistiques de votre classe en revanche risqueront de ne pas être adaptés à l'arme choisie.

Chaque personne peut maitriser les différentes catégories en utilisant les armes au cours des combats. Ainsi, cette maitrise se classe du grade E au grade S. Chaque passage de grade vous permettra d'accéder à de nouvelles techniques et bonus.à vous donc de choisir judicieusement quel personnage maitrisera quelle arme en priorité pour un maximum d'efficacité sur le champs de bataille. A tout cela, nous pouvons également parler des maléfices, s'apparentant à des bonus pour chaque personnage. Ainsi, chaque classe aura un maléfice de base commun, et il sera également possible d'apprendre de nouveaux maléfices en dépensant des points de mana, que l'on gagne lors des combats.

Et pour terminer sur le point des statistiques, impossible de ne pas aborder les objets. Bien que chaque objet possède des valeurs fixes, il est également possible de les améliorer en allant dans le Monde des Objets. Pour vous expliquer très simplement, chaque objets renferme un monde interne, infestés d'ennemies et trésors en tout genre. chaque fois que vous réussissez une série de 10 niveaux, vous pouvez sortir de votre objets et voir ce dernier amélioré grâce à une accumulation de bonus récoltés durant votre péripétie. A noter que dans les objets récoltés dans les cartes de la trame principale, des créatures du nom d'Innocents peuvent se trouver à l'intérieur. Ces derniers apportent des bonus non négligeables à vos armes comme des boost de stat ou encore des capacités comme la possibilité d'empoisonner les ennemis touchés avec l'arme portant cet innocent. Votre objectif lors de vos voyage dans le monde des objets sera essentiellement de trouver et soumettre les innocents, afin de pouvoir par la suite en disposer dans les objets de votre choix.

Vous l'aurez compris, en terme de caractéristique, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte dans Disgaea 5 Complete, et nous avons parlé jusque ici du contenu de base du jeu, nous n'avons pas encore abordé les ajouts de cette version Switch.

5) Une version très "Complete"

Déjà sorti une première fois en 2015 sur PS4 dans une version standard. Disgaea 5 Complete sur Switch peut demeurer une acquisition intéressante si vous n'avez pas encore eu l'occasion de faire le jeu. En effet dès notre arrivée dans le hub du jeu, nous aurons la possibilités de télécharger l'intégralité des DLC payants étant sortis à l'époque sur la version PS4. Ainsi, vous pourrez acquérir des personnages d'anciens opus ou exclusifs tels qu'un escadron de Prinnies,  Laharlette, NISA, ou encore Metallia du jeu The Witch and the Hundred Knight. Ajoutez à cela de nombreuses cartes de jeu permettant de débloquer encore plus de bonus et personnages, et vous avez un contenu bonus pouvant vous occuper des dizaines d'heures.

En terme de durée de vie, bien qu'il y ait une histoire, cette dernière est l'équivalent d'une goutte d'eau dans l'océan au niveau du temps de jeu que vous allez passer si vous accrochez. L'essentiel de votre temps de jeu se basera essentiellement sur le farming de vos personnages, l'amélioration de vos objets, la chasses aux innocents etc. Ainsi comme pour chaque opus, ce sont des centaines d'heures de jeu potentielles qui s'offrent devant vous. Et là où un tel contenu pouvait nous être indigeste pour une expérience de salon, la portabilité de la Nintendo Switch font de la version de Nintendo la plus adaptée pour des petites sessions de jeu, qui s'adaptent tout à fait à la licence Disgaea.

Pour finir, graphiquement parlant on notera encore et toujours la non volonté de Nippon Ichi Software à peaufiner son titre, nous proposant encore en 2017 des sprites de personnages en 2D se déplaçant sur des décors en 3D isométrique. La formule marche bien et l'écran de la Nintendo Switch ne gâche en rien l'aspect graphique, mais on aurait aimé une amélioration graphique, la dernière en date étant à l'époque de la sortie de Disgaea 4 où nous étions passés de sprites pixellisés à sprites HD. Ce soucis d'améliorations se ressent également dans l'ergonomie des menus, les fans de la premières heures sont habitués aux menus à rallonge et commandes plus ou moins complexes, mais cela peut rebuter de nombreux néophytes.

8
Si vous êtes un féru de Tactical-RPG, vous ne pouvez pas passé votre chemin devant Disgaea 5 Complete. Bien que sortant 2 ans après sa version de base. La portabilité de la Nintendo Switch ainsi que la disponibilité de tous les DLC sortis ces dernières années directement inclus dans la cartouche sont deux arguments de poids. Ajoutez à cela la durée de vie gargantuesque, l'humour propre à la série, vous avez devant vous un titre pouvant vous occupez durant de très longues heures. A noter que si les connaisseurs de la série trouveront plus ou moins rapidement leur marque, la particularité du gameplay de la licence ainsi que l'ergonomie vieillissante des menus risquent de décourager les nouveaux venus. Afin d'éviter ce soucis, nous ne pouvons que vous conseiller de télécharger la démo du titre disponible sur l'eShop afin de vous faire un premier avis sur le titre.

  • Une durée de vie colossale
  • L'atmosphère unique de la licence
  • Du contenu à foison
  • Une ergonomie qui fera peur à certains
  • Un concept vieillissant qui a du mal à se renouveler
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte