Multi

Les incroyables secrets de The Legend of Zelda : Breath of The Wild

Par rifraff - Le 09/03 à 20:24

 [Attention spoilers]

The Legend of Zelda : Breath of the Wild est un jeu dont on ne se lasse pas de découvrir les moindres recoins. Trouver seul la solution d'une énigme d'un sanctuaire, particulièrement retors, tomber sur un vieux temple abandonné en pleine jungle, se faire attaquer par des chauves souris en bande organisée, sauver une vieille maison de la destruction en la rachetant, remarquer béatement dans le ciel, un double arc-en-ciel après un orage terrible qui a foudroyé devant vous toute une famille de monstres ou encore assister au spectacle majestueux d'un monstre légendaire virevoltant dans les airs... La magie est partout dans  The Legend of Zelda : Breath of the WildMais le jeu renferme aussi quelques secrets plus ou moins bien cachés. Retrouvez en ci-dessous quelques-uns (attention aux spoilers) ainsi qu'en prime quelques secrets de fabrication dévoilés lors d'une récente table ronde organisée à la GDC 2017. Enjoy.

>Voir aussi Le Making Of de Zelda Breath of The Wild<

Quelques "secrets" de  The Legend of Zelda : Breath of the Wild 

  • Il est possible d'attraper et même de dresser un cheval géant (a priori celui de Ganondorf dans OOT)- voir image ici et vidéo ci-dessous
  • Si les chevaux jouent un grand rôle dans le jeu, il est possible (avec un bonus de furtivité) de chevaucher d'autres animaux comme.un cerf ou un ours-, voir image !
  • Il y a même une créature surnaturelle nommée l'Alpha tout droit sortie d'un film de Miyazaki qui peut être apprivoisée à condition déjà de réussir à l'approcher... On la voit parfois la nuit sur le mont Satori au sud de la Tour des collines
  • Les chevaux peuvent désormais mourir, ce qui peut être un drame... Cependant, il est possible de les ressusciter  grâce à un drôle de personnage nommé Marlon que l'on peut trouver  près du Relais des Alpages dans la région de la Tour du lac...
  • Les bras de Stalézaflos peuvent servir d'armes pas toujours très efficaces... Mais si on les jette sur un ennemi, ils se transforment en boomerang !
  • Un petit truc à savoir avec la jauge d'endurance : lorsque vous êtes en train de grimper et que la jauge est dans le rouge , le dernier boost (déclenché avec le bouton X) vous propulse deux fois plus haut que d'habitude ! 
  • La nage n'est pas le point fort de Link mais pour aller plus vite dans l'eau, mieux vaut nager sans habits, en caleçon...
  • Parmi les nombreux animaux du jeu, il y a des chiens adorables...  Mais avez-vous essayé de les nourrir ? Avec un morceau de viande ou trois fruits, ils deviennent de vrais limiers et dénichent pour nous des trésors.
  • Au nord du plateau du Prélude se trouvent les Ruines de l'Amphithéâtre, un lieu ou il est possible de faire des combats et de gagner pas mal de pièces d'équipements liées au feu, à l'eau, à la foudre et à la glace...
  • Il y a 900 Korogu a dénicher dans le jeu (un nombre assez ahurissant, il faut bien l'admettre) Si vous parvenez à tous les trouver, vous obtiendrez une noix spéciale... On espère qu'elle vaut le coup.
  • Voir une étoile filante dans la nuit, c'est beau mais essayer de voir ou elle est tombée pour récupérer un "fragment d'étoile", c'est mieux
  • La cuisine tient un rôle important dans le jeu qui permet à Link de se confectionner des plats et des potions. Pour obtenir à coup sur des remèdes hyper efficaces, n'hésitez pas à ajouter un fragment d'étoile à votre recette de base ou encore à cuisiner pendant les nuit de Lune de Sang.
  • Dans les balises que l'on place sur la carte, une référence au premier opus est cachée (voir vidéo ci-dessous)
  • Jeter une vieille arme rouillée ou sur le point d'être détruite dans la 'gueule"' d'un Octorok lorsqu'il inspire (juste avant qu'il ne crache son projectile... Il vous recrachera votre arme toute neuve !
  • Chassez avec des flèches de feu : et votre gibier se transformera en viande grillée... Avec des flèches de glace : en viande congelée !

Quelques secrets de fabrication de  The Legend of Zelda : Breath of the Wild tirés de la vidéo "Breaking Conventions with Zelda (à voir ICI) :

  • La carte du jeu est basée sur celle de... Kyoto, la ville natale du réalisateur Hidemaro Fujibayashi ! Il a pu ainsi partir d'une base et s'inspirer de ses pérégrinations dans cette ville très touristique qui a énormément de sites différents (des temples et des sanctuaires célèbres notamment) Source
  • Eiji Aonuma et Hidemaro Fujibayashi ont conçu le jeu avec un étonnant prototype en 2D (voir notre news dédiée)
  • Mieux, Eiji Aonuma a confié avoir passé une bonne partie du développement du jeu à... jouer à son propre jeu. Les développeurs ont d'abord conçu la carte globale et placé différents endroits importants (à s'inspirant de la topographie et des lieux de Kyoto). Ensuite, au fur et à mesure des sessions de jeu, ils ont rectifié ( agrandi certains endroits,  réduit d'autres, etc) en fonction de leurs sessions de jeu.
  • Avant de trouver le concept de Breath of the Wild, les développeurs ont tâtonné et ont lancé des tas d'idées en l'air parfois totalement folles comme Hyrule Wars (voir image) ou encore The Legend of Zelda : Invasion (voir image) avec l'arrivée d'extra-terrestres à Hyrule !
  • La table ronde a été l'occasion de montrer quelques délires (des essais ou des... erreurs)  autour de Link- voir image
  • Le premier design de Link "freluquet" (déjà dévoilé par Nintendo) a été montré plus longuement : là et
  • Au début l'idée était d'ouvrir et d'étendre le monde de Skyward Sword et des essais ont été fait avec des items "classiques" comme le grappin par exemple. Sauf que cela ne fonctionnait pas dans la configuration d'un monde ouvert dès le départ

Pour finir, retrouvez ci-dessous quelques images de la table ronde de la GDC 2017. Vous y verrez notamment des essais sur les sanctuaires et les donjons... Si cet article vous a plu et que vous en voulez encore, n'hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires.

Et toujours : 

Précédent Suivant