Divers

Les actions de Sony et Nintendo dévissent après l'annonce de Stadia, la plateforme de jeu en streaming de Google

Par rifraff - Le 20/03 à 13:35

C'est officiel, Google vient d'entrer dans la mêlée en dévoilant hier, en direct de la Game Developers Conference de San Francisco, Stadia, une nouvelle plateforme de jeu en streaming qui a pour but de concurrencer (et même de remplacer) les consoles. L'idée c'est de pouvoir jouer à n'importe quel jeu sur n'importe quel écran (ou presque) sans avoir besoin de consoles de jeu ou d'ordinateur hyper puissant et sans même avoir à télécharger quoique ce soit; les jeux étant jouables depuis Chrome, via des super serveurs hébergés par Google.

Google s'engouffre donc dans une des tendances fortes du moment, qui est déjà suivie par Sony avec son Playstation Now et bientôt par Microsoft et son xCloud et que l'on retrouve aussi sur PC avec des plateformes comme Shadow ou GeForce Now et qui prédit la fin des plateformes dédiées aux jeux.

Lors de sa keynote, la firme de Mountain View a fait d'ailleurs plusieurs démonstrations notamment sur un smartphone, une tablette, un ordinateur ou encore une télé connectée avec un Chromecast et c'était plutôt impressionnant. 

Pour autant, pour le moment, Stadia reste assez flou. On ne sait pas officiellement quel réseau sera nécessaire à son fonctionnement (on parle de 25 Mbit/s pour du 1080p en 60Fps) ni quels jeux seront disponibles dès le lancement et à quel prix. On ne sait d'ailleurs pas quel modèle économique adoptera Stadia et le service n'a pas encore de date sortie précise. On sait néanmoins qu'il devrait être mis en place aux Etats-Unis et en Europe dès cette année

Cependant, malgré les zones d'ombre (que Google promet d'éclairer cet été), l'annonce de Stadia a fait son petit effet notamment sur les marchés financiers puisque ce matin, à l'ouverture de la bourse de Tokyo, les actions de Sony et Nintendo ont dévissé respectivement de 4,47% et de 4,57%. Quant à celles de Microsoft, il faudra attendre l'ouverture de Wall Street tout à l'heure pour voir s'il en sera de même*...

Alors Nintendo  et les autres acteurs du marché ont-ils du souci à se faire ? Et les consoles de jeux sont-elles vraiment appelées à disparaître ? Evidemment, seul l'avenir nous le dira. 

[UP] *A priori, les actions de Microsoft n'ont pas été impactées par l'annonce de Stadia et Microsoft ne se montre pas inquiet. Il promet d'ailleurs du lourd et de grosses annonces à l'E3...

Précédent Suivant