Nintendo Wii

Mario & Sonic aux Jeux Olympiques

Test Wii

Mario & Sonic aux Jeux Olympiques

Par nplayer76 - Le 19 mars 2008
Il fallait un grand événement pour réunir les deux plus grandes figures du jeu video. Et quoi de plus grand que l'événement sportif le plus regardé dans le monde ? Mario, Sonic, les Jeux Olympiques, le décor est planté et Sega a toutes les cartes en main pour développer un grand jeu. Toutefois, va-t-il réussir à gravir la plus haute marche du podium ou va-t-il devoir se contenter de la médaille en chocolat ? Quoi qu'il en soit, l'important c'est de participer.



Welcome to Beijing 2008


Mario et Sonic face à face, le regard hargneux et déterminé: la vidéo d'introduction lance tout de suite le ton, place à la compétition. Les deux mascottes made in Nintendo et Sega, accompagnées de leurs teams, se sont donné rendez-vous à Pékin pour participer aux Jeux Olympiques 2008. Licence officielle oblige, vous retrouverez ainsi les vrais stades de la compétition ainsi que l'hymne olympique. Plusieurs modes de jeu s'offrent à vous pour profiter pleinement de votre voyage en Chine. Le plus court est le mode Match simple vous permettant de participer à l'épreuve de votre choix. Parlons des épreuves justement. Elles sont au nombre de 24 et sont regroupées en 9 catégories : athlétisme, natation, gymnastique, tir, tir à l'arc, escrime, tennis de table, aviron et les "épreuves rêve" sur lesquelles nous reviendront plus tard, si le cœur vous en dit. Ainsi, le choix des épreuves est assez conséquent et il y en a pour tous les goûts, même si certaines se ressemblent, comme le saut en longueur et le triple saut.


Pour disputer ces épreuves, vous avez le choix entre 16 personnages : huit issus de l'univers de Mario et huit de l'univers de Sonic, comme ça pas de jaloux. Ces personnages sont regroupés en quatre catégories, en fonction de leurs caractéristiques. Ainsi les bourrins comme Bowser, Wario, Knuckles et Vector composent le groupe puissance et misent sur leur force brute, bien utile pour les épreuves de lancer. Mario, Luigi, Blaze et Amy forment quand à eux le groupe complet, qui consiste, comme son nom l'indique, à être équilibré dans tous les domaines. Yoshy, Daisy, Shadow et Sonic appartiennent eux au groupe vitesse. Etonnant n'est-ce pas ? Ils sont ainsi favorisés pour les épreuves de course. La dernière catégorie regroupe Peach, Waluigi, DR.Eggman et Tails qui ont pour spécialité leur habileté, pratique pour des épreuves comme le tir. Sachez toutefois que ces distinctions sont anecdotiques car elles ne se font pas énormément ressentir, ce qui laisse une chance à Bowser de griller le petit hérisson bleu au 100m. Enfin, si vous avez toujours rêver de sauter plus haut que Mario, sachez qu'il est possible de jouer avec vos Miis, qui se classent automatiquement dans la catégorie complet.




Vive les Jeux Olymcheaps!

Le mode principal du jeu est le mode circuit. Au nombre de 16 répartis en trois niveaux de difficultés, ils consistent en une succession d'épreuves avec classement général afin d'obtenir la précieuse médaille d'or. A noter qu'ils sont jouables jusqu'à quatre et que vous pouvez créer votre propre circuit de cinq épreuves. Pour rallonger la durée de vie, un mode mission vous oblige à faire des épreuves avec chaque personnage en vous donnant un objectif précis, comme lancer le javelot à une certaine distance, finir devant un adversaire précis lors d'une course etc... Toutefois leur intérêt est limité de par leur répétitivité. Et pour finir le jeu à 100%, il vous faudra venir à bout des six missions disponibles pour chacun des personnages (alors 6x16, j'ajoute 2 et je retiens 1....ce qui nous fait la bagatelle de 96 missions). Pour les plus assoiffés de culture d'entre vous, cinq quizz sur les jeux olympiques sont disponibles. Pour débloquer une question il vous faudra au préalable réussir le mini jeu correspondant. Enfin, la section record vous permet de contempler tous vos records durement établis, de les comparer avec ceux du reste du monde via internet et de contempler les badges que vous avez débloqué en réussissant certains objectifs.


Toutouyoutou, toutouyoutou

Qui jeu Wii, dit maniabilité optimisée pour la Wiimote. Et force est de constater que les mouvements à effectuer sont plutôt sympas et en accord avec les mouvements de votre protagoniste. Ainsi il faudra alterner la Wiimote et le Nunchuk pour courir, reproduire la brasse et le crawl pour l'épreuve de natation et mimer le lancer du marteau. Dans l'ensemble, les commandes répondent bien et les mouvements sont simples à réaliser. Seul bémol, on est crevé au bout de 5 minutes car certaines épreuves, notamment les courses, sont plus que fatigantes. Il est ainsi impossible d'enchainer 36 fois un 100m pour améliorer son record. Chaque épreuve peut se jouer avec le couple Wiimote/Nunchuk ou avec la Wiimote seule.




Adeptes du beau jeu

Esthétiquement, sans vous éblouir la rétine, le jeu est correct. Les animations sont fluides, le public est bien modélisé et les stades également, le tout avec des textures qui rendent l'environnement crédible. On regrettera cependant quelques incohérences comme le fait que les sportifs nagent tout habillés ou que la table de marque au Tennis de table reste figée à 0-0. Mais ce ne sont que des détails et on appréciera surtout les couleurs chatoyantes et les rondeurs de notre cher Mario. Côté bande-son, si les bruitages et la voix du présentateur sont agréables, les musiques vous donnent l'horrible sensation de vous trouver dans un ascenseur.


Je rêvais d'un autre monde

Pour tout fan de l'univers du plombier moustachu et du hérisson, un jeu avec leur idole se doit être d'avantage fun que réaliste. C'est pourquoi Sega a introduit quatre épreuves appelées "épreuves rêve". C'est bon, le cœur vous en dit? OK alors laissez-moi vous expliquer le concept. L'escrime rêve inclut des coups spéciaux à l'escrime normale, l'athlétisme rêve est une sorte de Mario Kart à pied, la plateforme rêve est une chute libre de 10000m où il vous faut réaliser des figures en reproduisant des combinaisons de bouton. Le tennis de table rêve vous rapporte des points en fonction du nombre d'échanges et vous disposez également d'un coup spécial à la Mario Tennis.




Du fun, mais restons sérieux

A mi-chemin entre le Track & Field et le party game, Mario et Sonic aux Jeux Olympiques est censé prendre une autre dimension à plusieurs. Mais c'est là que le bât blesse. En effet, sans doute à cause de la fatigue qui vient rapidement et des nombreuses épreuves qui se déroulent au tour par tour, le jeu s'avère vite ennuyeux. Ainsi, enchaîner quelques courses est marrant, mais devient lassant à la longue. De toute façon, à moins que vous apparteniez à un groupe de bodybuildés, vos amis seront vite incapables de continuer, bonne excuse pour reprendre un verre.
7
Alors qu'on pouvait craindre que Sega ne mise que par le côté marketing qu'offrait la réunion de Mario et Sonic, il a réussi à limiter la casse en proposant un jeu qui tient la route tant graphiquement que dans le contenu. Toutefois, il pêche par son manque de fun, même à plusieurs, et par son côté vite répétitif. Un comble pour un jeu qui se veut fait pour le multijoueur. Il reste cependant une expérience intéressante et offre un prolongement crédible à Wiisport. Alors mettez de côté vos rivalités et laissez-vous emporter par la beauté du sport.

nplayer76

Babar c'est lui le plus fort :D
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux