SWITCH

Sonic FORCES

Test SWITCH

Sonic FORCES

Par rifraff - Le 07 novembre 2017

Après un Sonic Mania débordant d'énergie et de belles idées replaçant le hérisson bleu dans son rôle d'icone des jeux de plateforme 2D, revoilà Sonic dans un nouveau jeu,  mais cette fois-ci de plateforme 3D, un genre qui est loin d'avoir toujours réussi à notre mascotte. D'ailleurs depuis le mémorable Sonic Adventure sorti en 1997 sur Dreamcast, Sonic n'a cessé de se perdre dans des titres d'aventures ou de plateformes 3D plus ou moins réussis avec des gameplays et des concepts parfois délirants, allant jusqu'à transformer Sonic en chevalier de la table ronde et même en loup garou- ce qui, au moins, avait le mérite de l'originalité !

 

A bout de FORCES

Avec  Sonic Forces, cependant, la Sonic Team semble vouloir renouer avec à un gameplay plus traditionnel... En tout cas, c'est ce que l'on pourrait croire de prime abord... Mais à dire vrai, ce n'est pas vraiment le cas.  D'abord, contrairement à ce que l'on aurait pu espérer,  la Team Sonic n'a pas décidé de faire table rase du passé pour repartir à zéro. Au contraire même, elle a fait le choix, d'assumer toutes les dernières itérations des aventures de Sonic et même de les convoquer pour en faire une espèce de melting-pot pour ne pas dire de pot pourri.  A l'arrivée on retrouve donc les deux Sonic de Sonic Générations, les Whisps de Sonic Colours, des passages qu'on aurait pu trouver dans Sonic Lost World, quelques niveaux ressemblant à Sonic and The Sonic Rings, des idées et un esprit tirés des jeux (et de la série) Sonic Boom et même des passages en 2D dignes de Sonic...  4 ! Autant dire que c'est un peu (beaucoup) indigeste; d'autant plus que jamais le jeu ne réussit à trouver un point d'équilibre qui permettrait de faire une synthèse de tout ça..

 

Les Forces du bien

Côté réalisation, pourtant  Sonic Forces s'en sort plutôt bien avec de jolis effets et (parfois) de belles textures. Certains niveaux sont même plutôt jolis même si rien de transcendant non plus surtout que le jeu manque singulièrement de personnalité. Il garde malgré tout un petit côté salle d'arcade sympathique, accentué par son découpage mais aussi par ses musiques (souvent réussies) très "Sonic-iesques" et des bruitages à l'avenant. Il est, à ce propos, très appréciable que le titre ait bénéficié d'une localisation intégrale avec les voix françaises officielles des personnages, surtout qu'il y a pas mal de dialogues parlés.  Un vrai plus pour les non-anglophones et notamment les enfants qui sont une des cibles principales du jeu.

L'histoire de Sonic Forces se suit d'ailleurs comme on regarderait un bon petit dessin animé pour enfant, du type... Sonic Boom.  Ça ne vole pas très haut mais ça reste sympa et c'est souvent très drôle même si totalement décousu avec des personnages qui apparaissent et disparaissent ou encore des boss qui se font éclater en moins de deux dans une cinématique.

Une nouvelle fois, le Dr Eggman fait des siennes en s'associant avec Infinite, un nouveau méchant aux étranges pouvoirs qui réussit à convoquer le souvenir de quelques super vilains emblématiques des épisodes précédents. En unissant leurs forces,  ces affreux jojos réussissent l'inconcevable : vaincre Sonic !  Pour combattre les forces du mal, les forces du bien doivent alors s'unir... C'est l'histoire de la vie, le cycle éternel... 

Triple Forces

Comme on l'avait deviné dès la première présentation du jeu lors de la fête d'anniversaire des 25 ans de Sonic (qui avait d'ailleurs tourné au fiasco- probablement un signe) Sonic Forces  reprend les bases du gameplay de Sonic Générations. On a donc droit à deux Sonic "différents" : le Sonic dit "moderne", issus des épisodes 3D avec ses attaques ciblées et Sonic dit "classique", sorti tout droit des vieux épisodes en 2D, la réactivité et la sensation de vitesse en moins... L'idée de base, c'est que Sonic moderne étant  HS, c'est Sonic classique qui prend le relais... Une idée qui en vaut bien une autre sauf qu'en pratique Sonic classique ne reste que dans des niveaux conçus pour lui, c'est à dire en 2D comme à la grande époque.  C'est donc un peu n'importe quoi d'autant plus que les niveaux en 2D, malgré des clins d’œil sympas aux anciens épisodes, sont peu inspirés (avec des précipices de la mort hyper pénibles) et que certains niveaux prétendument en 3D ressemblent à des niveaux en 2D... Et finalement, la présence des deux Sonic ne sert qu'à justifier deux types de niveaux distincts : ceux en 3D (ou simili) et ceux en 2D (façon Sonic 4) Heureusement,  le jeu introduit une vraie nouveauté. En effet, le titre exige très tôt dans l'aventure, de créer son propre personnage, son avatar, en choisissant son sexe mais, aussi  sa race (chien, hérisson, chat...) ainsi que divers éléments de sa tenue et surtout, une arme. Au départ les éléments de personnalisation sont peu nombreux et ce n'est qu'au fur et à mesure de sa progression dans le jeu qu'on en débloque tout un tas. Ainsi, au bout d'un moment on peut réussir à créer un personnage qui tient plus ou moins la route même si créer le plus affreux personnage du monde restera sûrement toujours plus amusant (et bien plus facile à réussir). 

Contrairement aux Sonic (classique et moderne) qui restent chacun confinés dans leur propre niveau, l'Avatar peut évoluer dans les niveaux 2D et 3D même si dans le mode histoire, c'est le jeu qui impose le ou les personnages jouables dans chaque niveau. L'Avatar c'est donc un peu la synthèse ou plutôt l'évolution ultime des deux Sonic  L'Avatar reprend des mouvements des Sonic moderne auquel il ajoute un grappin et surtout une arme plus ou moins dévastatrice comme le lance flamme qui peut cramer une armée entière de robot.  Ainsi, en mettant de côté l'aspect personnalisation (que l'on peut trouver sympa), on se retrouve avec un gameplay qui n'a plus grand chose à voir avec Sonic ou peut-être à la rigueur avec Sonic Boom. En fonction des armes, le personnage pourra cependant amuser sachant que si certaines faciliteront vraiment la progression dans le jeu, d''autres auront tendance à devenir un obstacle supplémentaire à franchir voire carrément un problème !

 

Les Forces du mal

Sonic Forces est un jeu qui joue constamment la surenchère. Ainsi comme si trois personnages ce n'était pas suffisant, Sonic Modern et l'Avatar peuvent parfois faire équipe pour avancer main dans la main, dirigés  comme s'il s'agissait d'un quatrième personnage. Cela permet, en quelque sorte de diriger le perso ultime en permettant à Sonic d'utiliser les armes de l'Avatar. Une drôle d'idée qui n'apporte rien (et pourquoi pas diriger les trois personnages en même temps tant qu'ils y étaient ?)  si ce n'est que cela confirme que les développeurs auraient été mieux inspirés de se concentrer dès le départ sur un seul personnage comme Sonic moderne par exemple afin de construire tout autour un gameplay cohérent permettant une marge de progression plutôt que de proposer toutes ces configurations différentes mais pas forcément complémentaires.

Le gameplay du jeu est de toute façon plutôt hasardeux. On est loin du gameplay millimétré de Sonic Mania. Il arrive souvent de chuter ou de rentrer en contact avec un ennemi sans comprendre pourquoi. Parfois les commandes ne répondent pas ou mal et parfois c'est l'inverse !. Lors de "quick time event", demandant d'appuyer sur des boutons à un moment précis, il arrive que l'on réussisse même en ayant appuyé trop tard ou trop tôt ! il y a aussi des pièges et des ennemis placés en dépit du bon sens et bien souvent inévitables la première fois qu'on les croise.A de nombreux moments, le jeu se met sur pilote automatique et il n'y a plus rien à faire si ce n'est regarder les cabrioles des personnages à l'écran.

Sonic Forces a un côté arcade très appuyé et c'est donc un jeu ou l'on progresse par l'échec. C'est en tombant dans un piège qu'on réussi à l'éviter ensuite et c'est en passant à côté d'une pièce rouge inaccessible qu'on devine comment faire pour l'attraper une prochaine fois..  Evidemment le jeu incite à refaire les mêmes niveaux pour améliorer ses scores ou attraper des anneaux.  Les anneaux qui évidemment servent de barre de vie et empêchent Sonic et ses amis de clamser à la moindre rencontre malencontreuse.a plupart des niveaux de Sonic Forces sont construits de la même manière qu'ils soient en 2D ou en 3D, en vue latérale ou  en vue de dos.C'est bien souvent une fuite en avant et même si techniquement, Sonic peut parfois revenir sur ses pas, la plupart du temps, il avance sans se retourner.  Chaque niveau a pourtant souvent un tracé simple qui demande simplement d'aller tout droit et d'appuyer sur le bon bouton au bon moment mais il y a aussi des petits chemins de traverses qui peuvent parfois changer la donne..  Il y a aussi des missions et des défis  pour ceux qui en voudraient plus et arriveraient à s'y retrouver sur le globe qui sert de carte globale et sur lequel clignote tous les niveaux accessibles en même temps. Manquerait plus que des cris de bébé et un joueur de banjo et on serait bon pour la camisole (de FORCES, bien sûr).

FORCES ATTACK!

Pour pallier tous ses petits défauts, Sonic Forces est un jeu qui joue à fond la carte du fan-service avec des tas de clins d’œil et de caméos mais aussi des costumes pour habiller son avatar ou des répliques amusantes lorsque Sonic moderne retrouve Sonic classique qu'il n'a pas vu "depuis des générations..."

A noter que Sonic Forces a bénéficié d'une mise à jour dès son premier jour de commercialisation qui a, à priori, modifié, quelque peu le gameplay de l'avatar qui a désormais une vitesse et une inertie différente comparées à celles de Sonic moderne mais aussi des sauts plus amples, le distinguant encore un peu plus mais le rendant légèrement plus difficile à diriger. Cependant ce changement n'apporte rien et il est vraiment regrettable que les trois gameplays n'apportent pas plus de subtilité au jeu. IL y a aussi un DLC gratuit avec Shadow qui la encore est vraiment anecdotique.

En ligne droite, Sonic Forces se termine assez vite malgré ses deux niveaux de difficulté (qui ne changent pas grand chose si ce n'est le nombre d'anneaux perdus à chaque contact)  Evidemment sur Switch, le jeu se joue en mode télé et en mode portable mais il n'y a aucune optimisation ni pour les menus (dont les textes sont tout petits) ni pour les autres spécificités non ou peu utilisées (tactile, gyroscope,etc). Il faut noter que le jeu annoncé à 39,99€ (prix du titre sur l'eShop) a été abaissé sur Switch par certaines enseignes, à moins de 30 euros... Une bonne nouvelle qui s'explique sûrement par la proximité de la sortie de Super Mario Odyssey  mais qui en même temps est tout à fait étonnante pour un nouveau Sonic 3D... 

 

 

5
Sonic Générations + Sonic Colours + Sonic 4 + Sonic Lost World + Sonic Boom = Sonic Forces. Plutôt que de repartir à zéro sur de nouvelles bases, la Sonic Team a fait le choix de construire son nouveau jeu sur les ruines des anciens. Résultat : un jeu fourre tout qui part dans tous les sens dans lequel le sympa côtoie le nul, le sublime, l'atroce et la frustration, quelques fulgurances... En bref, un jeu moyen et décevant qui pourra amuser quelques heures mais qui est indigne de la mascotte de SEGA.

  • Joli
  • Avec (parfois) de belles sensations de vitesse
  • Intégralement localisé en français
  • Quelques passages et niveaux réussis
  • Qui créera l'avatar le plus moche du monde ?
  • Du fan service en veux-tu en voilà
  • Son prix
  • Imprécis
  • Fouilli
  • Level design peu inspiré
  • Trop de gameplays différents...
  • Et trop de gameplays approximatifs
  • Sonic Classic, inutile
  • Un Avatar parfois trop puissant, parfois lourd...
  • Vite terminé

rifraff

https://twitter.com/rifraff_NM - WiiU : rifraff Playstation : La-Griffe
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
Sondage
Quel est le jeu que vous attendez le plus sur Switch en 2017 ?
830 votants
Archives