SWITCH

Muse Dash

Test SWITCH

Muse Dash

Par ggvanrom - Le 25 juin 2019

Les jeux de rythme continuent d’affluer sur Nintendo Switch en cette année 2019. Si Flyhigh Works et PM Studios sont très prolifiques en la matière, nous allons aujourd’hui nous intéresser à PeroPeroGames et un jeu de rythme haut en couleur : Muse Dash.

Allons botter des fesses en rythme

Muse Dash est un jeu de rythme qui ne s’embarrasse pas d’un scénario complexe, dans un monde où tout est régi par le rythme, vous allez voyager en incarnant 3 demoiselles répondant au nom de Rin, Buro et Marija, et vous aurez pour mission de finir chaque musique du catalogue proposé en restant le plus possible dans le rythme et en dézinguant un maximum d’ennemi venant tenter de semer la discorde, le tout prenant place dans divers décors proposant des thématiques propres.

L’introduction du jeu sommaire et efficace vous permettra de prendre rapidement conscience des contrôles du jeu. Chaque musique est divisée en deux partitions (haute et basse), un appui sur les boutons du Joy-Con droit enclenchera une action sur la partition du bas, tandis qu’un appui sur le Joy-Con gauche déclenchera une action sur la partition du haut. A cela s’ajouteront les doubles notes, et les notes longues à maintenir. Si cette configuration de touche n’est pas des plus optimales quand il s’agit d’enchainer les notes de manière rapide, un tour dans les options du jeu vous permettra de configurer les contrôles et de trouver la façon de jouer la plus adéquate pour vous, sans compter la présence d’un mode tactile.

Un gameplay à la fois permissif et punitif

Lorsque vous commencez le jeu, vous n’aurez accès qu’à une infime partie du catalogue musical. Les musiques se débloqueront en engrangeant de l’expérience en finissant les musiques et en réalisant des défis proposés sur chaque musique (atteindre un score spécifique, faire moins de 5 miss etc.). Les musiques du jeu ont entre 1 et 3 niveaux de difficulté : Easy, Hard et Master, avec un classement allant de 1 à 11 étoiles pour représenter la difficulté qui vous attend. Plus vous aurez un niveau élevé, plus vous débloquerez des musiques difficiles.

En jeu, outre les deux partitions où défilent les notes, vous avez également une jauge de PV pour votre personnage, ainsi qu’une jauge FEVER qui permet d’augmenter vos scores lorsque celle-ci se déclenche. En guise de notes de musique, ce sont des ennemis qui vont venir vous assaillir de la droite vers la gauche, et votre but sera donc de les repousser en appuyant sur le bouton adéquat au moment où ils arriveront devant le curseur. En plus d’un taux de réussite exprimé en %, vous aurez également un système de notation allant de C jusqu’à S.

A contrario d’autres jeux de rythme, Muse Dash vous demandera un peu plus d’attention car les ennemis apparaîtront de manière assez chaotique sur l’écran de jeu, notamment lorsque les boss entreront en scène. Et en plus des ennemis, vous aurez également des obstacles à éviter sous peine de voir votre barre de PV fondre comme neige au soleil. En matière de rythme pur, chaque note réussie sera récompensée par un « Perfect » ou un « Great », les deux mentions permettant de garder notre chaine de combo, il ne sera pas difficile d’obtenir la mention « full combo » en fin de musique pour peu que vous soyez un habitué du genre. En revanche jeu de rythme asiatique oblige, vos doigts vont rapidement saigner à partir des niveaux 8-9 tant les enchainements seront rapides et les pièges bien salaces.

3 héroïnes sinon rien

Comme indiqué en début de test, le jeu vous permet d’incarner 3 héroïnes différentes : Rin, Buro et Marija. Alors que vous commencez l’aventure avec Rin, les autres personnages seront à débloquer en amassant un certain nombre d’items à chaque montée de niveau, sans compter que les filles ont également des costumes alternatifs à débloquer. Si l’intérêt peut sembler limité, il n’en est rien, car chaque tenue possédera des caractéristiques extrêmement pratiques pour vous aider à viser les meilleurs scores. Par exemple, Rin Bad Girl vous permettra de changer automatiquement 3 Great en 3 Perfect, Buro Zombie Girl regagnera automatiquement des PV lorsque sa jauge sera dans un état critique, et Marija Maid gagnera un bonus de PV et d'invincibilité en ramassant des cœurs lors d'une partie.

En plus des héroïnes, vous aurez également la possibilité de débloquer des familiers appelés Elfin de la même manière. Ces derniers sont dotés également de capacités propres, et il ne tiendra qu’à vous de trouver les combinaisons héroïne / familier les plus efficaces pour viser les meilleurs scores. A cela s’ajoute également la possibilité de récupérer des illustrations, toujours en récupérant un certain nombre d’objets-clés. De par sa structure Muse Dash donne envie de relancer encore et encore une partie pour débloquer toujours plus de contenu, le titre reste addictif et cela est principalement dû à son univers coloré, son mode de progression et son catalogue musical.

Un catalogue ancré dans la culture asiatique

Outre le gameplay, ce qui fait la force des jeux de rythme reste bien sûr le catalogue musical. Du côté de Muse Dash si pour 29,99€ nous avons un nombre conséquent de musiques. Origine du titre oblige, vous noterez une grande prédominance de la Pop de divers pays d’Asie mais aussi de l’électro. Si on a l’impression de réentendre les mêmes sonorités entre 2 musiques dans les 37 musiques de bases, Muse Dash sur Nintendo Switch inclut également 60 musiques qui sont parues sous forme de DLC lors de sa sortie initiale sur smartphone, soit un total de 97 titres.

Comme indiqué plus haut, les musiques proposent entre 1 et 3 niveaux de difficulté, dans chacun des modes de difficulté vous aurez un ou plusieurs challenges à accomplir, ce qui vous permettra de booster l’XP reçu à la fin de votre partie, et débloquer plus vite les éléments. La difficulté Master ne se débloquant qu’après l’obtention de la note S en Hard, vous aurez l’occasion de souvent rejouer les différentes musiques pour débloquer tout le contenu, et si certaines musiques vous paraîtront anecdotiques, d’autres auront la fâcheuse manie de s’incruster dans un recoin de votre tête et de vous faire fredonner le refrain sur le coup des 2-3 heures du matin (mention spéciale à Iyaiya).

Et toujours histoire de vous inciter à vous surpasser, un classement en ligne est bien évidemment de la partie. S'il ne vous sera pas possible de jouer en simultané aux mêmes musiques, vous pourrez néanmoins tenter de vous rapprocher au maximum du 100% de taux de réussite, et ainsi frimer en tête de classement. Sans compter la présence de challenges supplémentaires se renouvelant toutes les 6 heures, vous permettant d'avoir des bonus d'XP assez conséquents.

8.5
Muse Dash est une très bonne surprise en ce mois de juin 2019 pour peu que vous soyez un amateur de jeu de rythme. Outre son esthétique mignonne à souhait et ses héroïnes aux poses plus ou moins suggestives en fonction des tenues arborées, le titre propose une échelle de difficulté assez large pour convenir autant aux débutants qu’aux passionnés du genre. Si les différentes musiques proposées sont plutôt inégales en matière de qualité et/ou d’intérêt, on se plaît à relancer encore et encore une partie pour débloquer toujours plus de contenu, viser le 100% et se pavaner sur les tableaux de score en ligne.

  • Plusieurs réglages manettes proposés
  • Un catalogue bien gonflé
  • Une esthétique colorée et très réussie
  • Les héroïnes et leurs diverses techniques
  • Une difficulté suffisamment large pour tous les types de joueurs
  • Un système de progression intelligent
  • Assez permissif si vous cherchez le full combo
  • Quelques (rares) micro-lag
  • Plusieurs musiques peu percutantes
  • Le mode Master n'est pas proposé sur plusieurs musiques
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux