SWITCH

Captain Toad : Treasure Tracker (Switch)

Test SWITCH

Captain Toad : Treasure Tracker (Switch)

Par rifraff - Le 03 juillet 2018

Sorti initialement en 2014 sur Wii U, Captain Toad Treasure Traker est un excellent jeu qui mélange la plateforme 3D et le puzzle avec une certaine classe et beaucoup d'originalité. Malheureusement, comme tant d'autres jeux sortis sur Wii U il n'a pas rencontré le succès auquel il aurait pu prétendre... Mais pas de panique puisque comme tant d'autres jeux sortis sur Wii U, le revoilà aujourd'hui sur Nintendo Switch...  On note cependant que cette fois, contrairement à tant d'autres jeux "vous connaissez  le refrain",  le titre ressort tel quel dans sa version originale et qu'il n'a donc pas droit à une version Deluxe ou à une Definitive Edition  même s'il accueille tout de même une poignée de nouveaux niveaux inspirés par Super Mario Odyssey. Alors est-ce suffisant pour justifier un nouveau passage à la caisse ? Et quatre ans après sa sortie initiale sur Wii U, le voyage vaut-il toujours la peine que l'on y investisse nos précieux euros ? 

 

We are the Champignon

Captain Toad : Treasure Tracker est un jeu de casse tête qui reprend le principe des niveaux bonus du Captain Toad dans Super Mario 3D World. Il s'agit de casse-tête en 3D inspirés des "hakoniwa", les jardins en boîte japonais. Chaque niveau est construit comme un petit monde à part en 3D dans lequel le Captain Toad  ou Toadette (selon les cas) doivent trouver le moyen d'atteindre l'étoile d'or qui s'y trouve et qui leur permettra de passer au niveau suivant. Un principe assez basique dans les jeux vidéo, pimenté ici par le fait que nos héros sont handicapés par un très lourd sac à dos qui les empêchent d'aller trop vite et surtout de sauter ! Un handicap de taille sachant que tous les niveaux sont construits en escaliers et que généralement l'étoile d'or se trouve en hauteur ! Mais ce n'est pas la seul particularité avec laquelle le joueur doit composer. En effet, le Captain Toad et Toadette n'ont pas d'armes et pour se défendre ou attaquer les inévitables ennemis qu'ils croiseront, ils devront se débrouiller avec les moyens du bord en utilisant les éléments de leur environnement notamment en déterrant des navets comme dans Super Mario Bros. 2..

 

Captain Toad : Treasure Tracker est un jeu mignon tout plein dont la réflexion prime sur l'action et dans lequel le joueur doit constamment solliciter ses petites cellules grises en résolvant les énigmes de chaque niveau et en actionnant différents mécanismes afin d'atteindre son objectif ou plutôt ses objectifs. En effet, si l'étoile d'or est l'objectif ultime qui permet de terminer le niveau et de valider tout ce que l'on y a ramassé, chaque niveau renferme aussi d'autres objectifs. A commencer par les trois diamants qui s'y cache plus ou moins bien et qui sont à chaque fois autant d'énigmes à résoudre. Ces diamants sont très importants puisque pour éviter que les joueurs "rushent" le titre en se contentant dans chaque niveau de foncer jusqu'à l'étoile, il y a régulièrement des niveaux qui font office de paliers et qui exigent un nombre précis de diamants récoltés pour être ouverts. Il est donc impératif à chaque fois d'en ramasser quelques-uns...

L'école Nintendo dans toute sa splendeur

Il faut de toute façon savoir que si le jeu n'exige pas que l'on ramasse tous les diamants pour terminer le jeu, il est évident que c'est dans cette quête que réside tous l'intérêt du soft sachant que si la plupart sont assez faciles à récupérer, certains (souvent facultatifs) donneront éminemment de fil à retordre au joueur. C'est d'ailleurs un peu l'école Nintendo dans toute sa splendeur :  ce n'est pas le jeu qui impose sa difficulté mais le joueur qui la choisit en décidant d'entreprendre de récupérer (ou pas) les diamants les plus difficiles d'accès sachant que le jeu reste globalement un jeu agréable et abordable même dans ses énigmes les plus complexes.

A part ça, chaque niveau renferme un défi plus ou moins corsé selon les cas : ramasser toutes les pièces d'or, trouver un champignon d'or, se débarrasser de tous les ennemis d'un niveau ou en contraire n'en toucher aucun... Les défis sont variés et seront généralement une bonne raison pour les plus acharnés de revenir au jeu une fois celui-ci terminé sachant que là encore c'est le joueur qui décidera s'il a envie de jouer le jeu- ou pas !

Des niveaux ingénieux

De base, Captain Toad : Treasure Tracker renferme près de 70 niveaux dont chacun à sa propre ambiance et développe ses propres mécanismes de jeu. La variété est de mise de sorte qu'aucun niveau ne ressemble à un autre. Certains sont stressants et obligent le joueur à prendre des décisions dans l'action (parce que le niveau s'enfonce dans la lave par exemple ou qu'une horde de zombie fonce sur le capitaine) d'autres sont plus posés et permettent au joueur de prendre son temps pour trouver la meilleur tactique. Il y a des niveaux dans lesquels Toad se retrouvent propulser dans des sortes de courses, d'autres qui tournent sur eux-même et nous mettent la tête à l'envers,  d'autres qui placent Toad dans un petit chariot remplis de navets et d'autres encore dans lesquels Toad ou Toadette affrontent un boss ! Certains niveaux surprennent avec un découpage en plusieurs étapes ou comme celui façon flipper ou encore ceux en hommage à Mario Kart ou à Donkey Kong. Bref : les niveaux sont la véritable attraction du jeu mais plus que leur variété, c'est surtout leur ingéniosité que l'on retiendra. C'est du grand art qui permettra aux nouveaux venus comme aux vieux briscard de prendre du plaisir à jouer.

Mignon tout plein

 Visuellement le jeu est très joli dans un style résolument mignon pour ne pas dire kawaï. C'est propre et coloré et  toujours très agréable à l’œil (et à l'oreille- la musique et les bruitages étant excellents !) Le jeu fourmille de petits détails qui font mouche et permettent de développer un univers dans lequel les Toad son partout ! Comme chaque niveau cultive son propre univers et que l'on passe d'une plage à un volcan (en passant par un jardin, une maison hantée, une forêt, une rivière empoisonnée, une tour en sursis, une cage d'oiseau géante, etc) on est jamais blasé et, au contraire, toujours (agréablement) étonné ! Comparée à la version Wii U vous ne noterez aucune différence : c'est le même jeu. Au passage on remarque que chaque niveau emprunte énormément d'éléments de décors, d'ennemis, de bruitages et de musiques et même de mécanismes de jeux à Super Mario 3D World. C'est un recyclage astucieux qui sur Switch a un petit côté "nostalgique" puisque Super Mario 3D World n'y est pas encore disponible. Alors bon, ce n'est probablement qu'une question de temps avant de le voir débarquer si on se réfère à tous les portages de jeux Wii U disponibles sur Switch, mais en attendant Captain Toad : Treasure Tracker nous donne furieusement envie de nous y replonger... Quelque part  ce portage de Captain Toad : Treasure Tracker  réhabilite Super Mario 3D World , un épisode souvent décrié à tord.

Tous ces éléments de Super Mario 3D World rappellent en outre que Captain Toad : Treasure Tracker a initialement été conçu pour utiliser au mieux les spécificités de la Wii U et en particulier celles de son GamePad. Toad se déplaçait grâce au stick mais différents éléments du décors étaient tactiles et les caméras pouvaient se diriger au gyroscope. Sur Wii U, le jeu se jouait d'ailleurs obligatoirement avec le GamePad même en jouant sur la télé de façon à avoir toujours accès aux commandes tactiles et au gyroscope.

Réalisation et gameplay impeccables

Alors heureusement, le jeu n'était pas un ambassadeur du gameplay asymétrique et pouvait se jouer tout simplement au GamePad- sinon cela aurait rendu le portage sur Switch difficile. C'est d'ailleurs grosso modo cette configuration que l'on retrouve aujourd'hui dans ce portage sur Switch a une petite différence puisque cette fois le jeu peut se jouer sans écran tactile uniquement sur l'écran de la télé avec les Joy-Con ou la manette Switch Pro. Les éléments tactiles de certains niveaux (que l'on déplaçait auparavant au stylet) peuvent désormais être manipulés grâce à un viseur que l'on positionne sur l'élément souhaité (avec le stick gauche ou le gyroscope des manettes) avant d'appuyer sur ZR.  Tout marche plutôt bien même si, évidemment, en mode portable, le jeu est plus simple d'accès. On note, tout de même quelques petits soucis, notamment lorsqu'il faut tourner certains éléments et qu'un gros rouage prend tout l'écran, empêchant de voir ce qu'il s'y passe... Sinon, chaque niveau peut toujours être scruté à tous moments de tous les côtés en faisant tourner la caméra grâce au gyroscope ou au stick gauche et en utilisant le zoom ce qui est très pratique pour dénicher  les secrets de chaque niveau et élaborer des stratégies. Honnêtement, si vous rejouez aujourd'hui au jeu sur Wii U, vous vous rendrez compte à quel point le titre s'adapte mieux aux spécificités de la Wii U. Normal : il a été conçu pour elle.Sur switch, d'ailleurs, il manque la petite feature permettant d'utiliser le micro pour interagir avec le décor ou faire apparaître des bonus cachés. Rien de fondamental mais cela ne fait que renforcer l'idée que le jeu restera, malgré tous les efforts fournis, plus agréable à faire sur Wii U.

 

Durée de vie très courte

Globalement, Captain Toad : Treasure Tracker est un jeu assez court puisqu'il faut compter une poignée d'heures seulement (entre 6 et 8 heures) pour en voir le bout. Le plus étrange, c'est qu'un premier générique de fin arrive après... deux heures de jeu ! Le titre est en effet découpé en trois livres dont chaque page correspond à un niveau et à la fin du premier livre, il y a un un premier générique de fin qui survient comme si chaque livre était en fait un jeu à part entière. Un drôle de découpage qui n'est pas des plus heureux puisqu'il donne l'impression d'un jeu à épisode et au faible contenu.   

De très bons nouveaux niveaux mais...

Une fois le jeu terminé (pour de bon) un quatrième livre Bonus se débloque. On y (re)découvre pas mal de niveaux déjà vus mais avec de nouvelles règles. C'est aussi dans ce livre que l'on découvre les nouveaux niveaux bonus de Super Mario Odyssey, vantés sur la jaquette du jeu. Malheureusement si ces niveaux sont réellement nouveaux (par rapport aux autres niveaux bonus) il ne faut pas compter dessus pour rallonger  la durée de vie car il y en a vraiment trop peu. Heureusement leur qualité est tout à fait exceptionnelle ce qui ne rend que plus regrettable que Nintendo n'ait pas saisi l'occasion de ce portage pour en faire d'autres... Peut-être avec une suite ? En attendant autant être prévenu : Captain Toad : Treasure Tracker est identique en tout point au jeu sorti sur Wii U à quatre niveaux.  D'ailleurs, si on apprécie la présence de ces quatre nouveaux niveaux, on regrette l'absence des quatre niveaux bonus originaux qui se déroulaient à Libella. En effet, sur Wii U, Toad pouvait, dans les bonus, se balader dans quatre niveaux complets,  à peine réadaptés, de Super Mario 3D World. C'était des niveaux spéciaux, sans diamants à ramasser, mais avec des pièces et un champignon d'or à trouver. Il y avait surtout des tas d'éléments destructibles grâce à l'écran tactile et d'autres a révéler en soufflant dans le micro. C'est probablement pour cela (et peut-être aussi parce que Super Mario 3D World n'est pas disponible sur Switch) que les développeurs les ont supprimé de ce portage...  C'est dommange mais comme cela la version Wii U a elle aussi, ces quatre niveaux exclusifs...  A noter que les quatre niveaux Super Mario Odyssey sont jouable uniquement après avoir fini le jeu mais ils peuvent aussi être débloqués à tout moment si vous avez un des trois amiibo Mario en tenue de mariage de Super Mario Odyssey.

Captain Toad : Treasure Tracker est un jeu conçu pour les joueurs solitaires mais, comme d'autres jeux Nintendo, il permet désormais à un deuxième joueur d'aider le premier en dirigeant une cible pour stopper ou se débarrasser des ennemis ou pour actionner différents mécanismes; Un mode qui a le mérite d'exister et qui ne dénature pas le gameplay de base du titre (comme le mode deux joueurs de Super Mario Odyssey par exemple) mais qui reste anecdotique malgré tout.

Pour finir, sachez qu'il est aussi possible de prolonger le plaisir de jeu en s'amusant à "trouver Toad pixel" le petit jeu qui était débloqué sur Wii U avec l'amiibo Toad et dans lequel, on vous le donne en mille, il faut trouver Toad Pixel. Cette fois-ci, le mode Toad Pixel est activable pour chaque niveau, une fois celui-ci terminé une première fois. Un mode, là encore, anecdotique qui n'était pas très convaincant à l'époque et qui ne l'est pas plus aujourd’hui même si quelques joueurs désœuvrés pourront s'en amuser...

7.5
Mêlant la plateforme et le jeu de réflexion avec brio, Captain Toad : Treasure Tracker était excellent sur Wii U, il l'est tout autant sur Switch puisque c'est le même jeu à quatre niveaux près. Adorables, étonnants et ingénieux, les niveaux de Captain Toad : Treasure Tracker n'en restent pas moins de véritables petits bijoux à découvrir ou à redécouvrir en mode télé, portable ou sur table grâce à l'écrin de la Nintendo Switch. Un classique des jeux de casse-tête made in Nintendo que l'on aurait juste aimé un peu plus long et agrémenté d'un peu plus de nouveautés.

  • Principe prenant
  • Kawaï en diable
  • Quelques niveaux incroyables
  • Parfait en mode portable sur Nintendo Switch
  • Excellents niveaux de Super Mario Odyssey
  • Assez court
  • Portage fainéant
  • Toad Pixel toujours aussi inutile
  • Pas assez de nouveaux niveaux
  • Ou sont passés les niveaux bonus de Super Mario 3D World ?
  • Finalement mieux sur Wii U

rifraff

https://twitter.com/rifraff_NM - WiiU : rifraff Playstation : La-Griffe
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux