Nintendo 3DS

Mario & Sonic aux jeux olympiques de Rio 2016.

Test 3DS

Mario & Sonic aux jeux olympiques de Rio 2016.

Par rifraff - Le 10 avril 2016

Concurrents dans les années 90, Mario et Sonic ont su se réunir dans la série de jeux vidéo à succès Mario & Sonic aux jeux Olympiques.  Alors que la version Wii U de Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016 est attendue cet été peu avant les vrais jeux,  c’est la version 3DS qui arrive la première sur nos consoles. Cette version saura-t-elle prendre la première place dans le cœur des gamers ? 

Mario & Sonic : les Jeux de l’Amour

Le jeu commence par une petite vidéo rapide- rien à voir la cinématique en images de synthèse de la version Wii U, puis on est mis immédiatement face aux modes disponibles dans le jeu. Pas de fioritures particulières, si ce n’est une musique entraînante dans l’esprit du carnaval de Rio. Le jeu va à l’essentiel  et c’est tant mieux. D’emblée, le jeu expose quasiment tout le contenu du titre, disciplines et modes inclus.  Si bien évidement le titre dispose d’un mode multijoueur (en local  uniquement) permettant de jouer avec ses amis jusqu’à quatre joueurs (qui plus est avec une seule cartouche),  les trois autres modes disponibles sont destinés aux joueurs solitaires.

Le premier mode se nomme : Jouer à Rio 2016. Il permet d’accéder d’office aux 14 disciplines du titre ce qui plaira aux joueurs qui préfèrent ne jouer qu’aux disciplines selon leurs goûts et leurs affinités mais qui déplaira à ceux qui aiment découvrir leur jeu petit à petit. De plus, 14 disciplines cela peut sembler peu (et ça l'est) mais il faut savoir que ces 14 disciplines sont toutes doublées en épreuves Extra (les fameuses épreuves Rêves ») qui, elles aussi, sont débloquées d‘office, et qui proposent des versions décalées des épreuves Olympiques avec des règles farfelues et des obstacles tout droit sortis des jeux Super Mario et Sonic.  Ce sont toujours des épreuves très sympathiques et une fois encore elles ont été soignée, apportant le fun et le délire qu'on leur demande.

Pour cette édition on retrouve les Sports équestres, le BMX, la Gymnastique, le Beach Volleyball, le Tennis de Table, la Boxe, la Natation, le Lancer du Javelot, le Tir à l’Arc, le Saut en longueur, le 100 mètre et le 100 mètre haies et les deux épreuves « principales » (car plus longues) le football et le golf.  Evidemment chaque épreuve à son propre gameplay même si on note que contrairement à l’épisode précédent sorti sur 3DS, les  développeurs ont redécouverts les joies de la simplicité d’un gameplay aux boutons pour de nombreuses épreuves. Cela n’empêchent pas certaines d’utiliser encore le stylet  ou même le gyroscope mais avec parcimonie et dans tous  les cas, beaucoup mieux que lors de l’épisode précédent sortis sur 3DS. D’une manière générale,  toutes les épreuves sont plutôt bien pensées et bien exécutées avec un gameplay équilibré souvent calqué sur les grands classiques du genre.  Ainsi, la gymnastique rythmique a un petit air de Theathrythm,  la Boxe n’est pas loin de nous rappeler Punch-Out!! et le Golf est une version light mais réussie de Mario Golf.  Même le football est amusant même s’il reste très simple et que sa version « Extra » avec des bonus à la Mario kart, aurait gagné à être un peu plus folle et proche d’un Mario Smash Football

Ces 14 disciplines (et leur version Extra) sont toutes jouables à plusieurs avec une seule cartouche jusqu’à quatre sachant qu’à plus de deux joueurs, des ralentissements viendront parfois gâter les parties et que pour éviter ces désagréments, il  faudra préférer le mode une cartouche par joueur.  On regrette d’ailleurs qu’il n’y ait pas de mode en ligne pour se frotter aux joueurs du monde entier- pour cela il faudra se contenter d’un classement des meilleurs temps en ligne pour chaque discipline.

Bien évidemment, en mode solo Jouer à Rio 2016, tous les adversaires sont contrôlés par l’ordinateur et ils le sont plutôt bien avec trois niveaux à choisir (Facile, Normal et Difficile). Il y a près d’une quarante personnages jouables, une vingtaine par licence, sachant qu’une partie est à débloquer.  On retrouve naturellement les habitués du genre, anciens ou nouveaux que ce soit Peach, Bébé Bowser, Birdo, Ludwig ou encore Carottin du côté de la famille Mario et, Amy, Blaze, Cream, Silver, Espio ou encore le Dr Eggman du côté de la team Sonic.  Comme souvent, dans ce genre de jeu, chaque personnage a ses qualités et ses défauts. Certains sont équilibrés, d’autres plus lourds ou plus légers. Leurs statistiques sont divisées en quatre compétences, Vitesse, Puissance, Habileté et Endurance, représentées par des jauges plus ou moins remplies.  Ainsi en fonction des disciplines on privilégiera tel ou tel personnages plutôt qu’un autre même si les différences sont infimes. 

On regrettera quand même que chaque épreuve nous impose une sélection de cinq personnages piochés dans le roster des deux licences nous empêchant  de choisir celui que l’on veut ou même de garder toujours le même d’une discipline à l’autre. En fait le seul personnage que l'on peut garder d'une discipline à l'autre et que l'on peut même faire "évoluer" est notre Mii.  C'est d'ailleurs une nouveauté du jeu par rapport au précédent. On peut désormais diriger notre Mii qui devient du même coup le véritable héros de Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Rio 2016au nez et à la moustache de Mario et Sonic.

Contrairement aux autres personnages, il est possible de faire évoluer, ou pour être exact de changer les compétences de son Mii avec différentes tenues et équipements utilisables sur chaque épreuve. A chaque fois que l’on participe à une épreuve, on gagne des fruits qui permettent ensuite d’acheter des tenues et des bonnets mais aussi différents équipements allant du club de golf aux vélos en passant par les chevaux, des club de golf ou encore des gants de boxe autres qui vont pouvoir booster nos compétences et nous aider à gagner.  Pour acheter cette équipement,  il faudra se rendre au vestiaire mais surtout entreprendre la grande aventure du jeu comme  dans le précédent titre sur 3DS, dont c'est un peu la suite. Pour autant, le traitement est totalement différent. 

Nommé En route pour Rio, ce mode solo nous invite à diriger notre Mii dans la ville de Rio en intégrant  une des deux teams (Mario ou Sonic) et en participant à divers matchs avec en fond une simili-intrigue. C’est dans la boutique de la ville qu’il est possible d’acheter la plupart des tenues et accessoires- à utiliser ensuite partout. La bonne surprise, c’est que le mode aventure cache pas mal de surprises, de "nouveaux" personnages mais aussi et surtout de nouvelles épreuves exclusives à ce mode :  water polo,  badminton,  trampoline, anneaux, basket, Escrime, canoë-kayak, etc…   Cela incite véritablement à progresse en espérant découvrir toujours plus de nouvelles épreuves. Dommage, par contre, que ces épreuves ne se débloquent pas ensuite en mode solo Jouer à Rio 2016 ou encore en mode VS, pour être jouées en multi. Cependant, il n'en reste pas moins que ce mode aventure est mieux conçu que le précédent sur 3DS (même s'il était plus scénarisé) et constitue donc, une des bonnes surprises du jeu.

Le troisième mode solo du titre est un petit mode étonnant nommé Marathon de poche. Il vous demande de faire un marathon de 42,195 km pour de vrai !  Pour cela il suffit d’emporter avec vous votre console lors de vos déplacements, un mètre étant comptabilisé à chaque pas et ensuite de réussir différentes missions, histoire de glaner des fruits et des tenues supplémentaires. A noter aussi que les amiibo Sonic et Mario sont compatibles et permettent de débloquer une tenue spéciale.

 

7
Mario & Sonic aux jeux Olympiques de Rio 3DS est un très bon jeu dans son genre qui plaira aux joueurs solitaires, en particulier les plus jeunes et dont le faible nombre de disciplines en solo et en multi est pallié en partie par les épreuves Extra et un mode Aventure bourré de surprises. Malgré l’absence de jeu en ligne et quelques ralentissements lors des parties à quatre en local avec une seule cartouche,  le titre se distingue par sa belle réalisation et ses disciplines, classiques et Extra, toujours bien pensées et exécutées . A l'arrivée, Mario & Sonic aux jeux Olympiques de Rio, version 3DS n'obtient peut-être pas la médaille d'or mais monte sur le poduim pour obtenir si ce n'est l'argent, tout du moins la médaille de bronze.

  • Réalisation soignée
  • Des disciplines bien conçues
  • Les épreuves Extra, délirantes
  • Gameplay et contrôles, équilibrés
  • Les surprises du mode Aventure
  • Le choix imposé des persos
  • Pas de jeu en ligne
  • Peu de disciplines solo et VS

rifraff

https://twitter.com/rifraff_NM - WiiU : rifraff Playstation : La-Griffe

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux
Sondage
E3 2019 : qu'attendez-vous le plus de la part de Nintendo ?
124 votants
Archives