Nintendo Wii

The Kore Gang

Test Wii

The Kore Gang

Par Sebastian - Le 29 avril 2011

 

The Kore Gang est ce que l'on appelle une arlésienne du jeu vidéo : annoncé en 2003, ce jeu a tout d'abord été développé pour la Xbox mais à l'annonce de la Wii, Zoink Games s'est décidé à tenter de charmer le public de Nintendo avec son titre assez original. Par la suite, le soft a peu fait parler de lui, à tel point qu'on le croyait annulé à plusieurs reprises... Finalement, il est tout d'abord sorti en Allemagne fin 2010 et a débarqué chez nous en mars dernier, est-ce que toutes ces années de développement ont-elles été bénéfiques ? Réponse dans le test !

HuhuOn pourrait croire que l'histoire que nous content les développeurs de The Kore Gang est assez classique, mais c'est loin d'être le cas : Pixie, une sportive de haut niveau qui cherche toujours de nouveaux défis, tombe par hasard via les égouts dans le vaisseau sous-terrain des frères Krank, trois scientifiques vraiment dingues qui souhaitent contrôler le monde parce qu'ils  en ont assez de vivre sous terre. La jeune fille y trouve l'armure Kore, inventée par le docteur Samuelson pour pouvoir contrecarrer les plans des frères Krank. Au bout d'un certain moment, elle découvre Madboy, un petit ado un peu bagarreur sur les bords qui s'est retrouvé dans le vaisseau par hasard suite à la perte de son chien Rex. Une fois celui-ci retrouvé, ils doivent combiner leurs forces afin de réussir à battre une bonne fois pour toutes les horribles scientifiques et leurs nombreux sbires.

En plus d'être plutôt accrocheur à la manière des histoires des films d'animation, le scénario de The Kore Gang se veut à la fois comique et sérieux. On passe d'une scène de torture (avec comme principale arme une dangereuse plume qui ferrait rire n'importe qui) à une comédie musicale, les frères Krank sachant chanter comme de véritables professionnels afin d'illustrer leur incroyable folie. La plupart des dialogues sont assez marrants pour qu'on puisse les suivre avec le sourire, bien que certains soient un peu niais et sans saveur. Tout cela est servi avec des personnages au charisme certain, on a vraiment l'impression de jouer à un film d'animation interactif ! Le titre s'offre donc une histoire qui tient la route, mais est-ce le cas avec les autres parties du jeu ?

Pour ce qui est du gameplay, c'est assez classique dans le fond, même si en apparence, le fait de contrôler trois personnages dans une seule et unique armure peut paraître novateur. Avec Pixie, vous pouvez faire des doubles sauts, utiliser un grappin pour vous accrocher à des mécanismes spécifiques et voler telle une ballerine. Avec Madboy, vous devez casser du méchant avec un combo de trois coups de poing, un coup de poing chargé et en balançant divers objets. Enfin, avec Rex, vous avez la possibilité de courir plus vite, renifler les odeurs afin de mieux vous guider dans certains niveaux, effrayer les ennemis grâce à un cri larmoyant, charmer les chiens robotiques et enfin, seul le petit toutou de la bande peut ouvrir les coffres et écouter en toute discrétion les conversations des méchants afin de relever quelques indices. Bien évidemment, on débloque la plupart de ces capacités au fil de l'aventure et tout se fait facilement grâce aux caractéristiques du combot Wiimote-Nunchuck, simple et intuitif ! Le level-design et les phases de plates-formes sont clairement inspirés des titres du début de l'ère 3D, ce qui n'est pas pour nous déplaire vu le plaisir qu'ils nous procurent encore aujourd'hui. Mais malheureusement, The Kore Gang n'est pas exempt de défauts...

Tout d'abord, il faut avouer que la caméra pose de sérieux soucis, nous sommes obligés de la diriger manuellement pratiquement durant tout le jeu via la croix directionnelle. Certes, on a vu pire sur Wii (qui a dit Epic Mickey ?), mais il faut avouer que lors de certains passages, elle est si capricieuse que vous raterez bon nombre de sauts et tomberez donc dans le vide en maudissant le titre de toute votre âme. Aussi, parlons des graphismes du jeu. L'univers de The Kore Gang, assez original, propose des niveaux et des personnages au design de qualité, rappelant étrangement les productions de Tim Burton, mais il est dommage que les graphismes ne suivent pas, le tout parait assez vieillot à l'heure actuelle et ce ne sont pas les capacités de la Wii qui sont à blâmer pour le coup. De plus, le soft est assez court, puisque les trente niveaux ne sont pas bien longs, surtout que les objectifs ne se renouvellent que peu : on doit activer des boutons dans plus de dix missions, atteindre la fin du niveau la plupart du temps, trouver divers objets... Seuls quelques niveaux cassent la routine et les affrontements contre les boss arrivent à pimenter l'aventure, décidément trop classique pour qu'elle puisse nous passionner jusqu'au bout.

Heureusement, comme dit plus haut, l'univers du jeu sauve la mise grâce à des endroits variés et à des personnages farfelus, même les héros secondaires savent attirer l'attention sur eux. Autre bon point, la bande-son. Les musiques semblent sortir tout droit d'un film d'animation grâce à des thèmes épiques, magiques et délirants, notamment lors des amusantes comédies musicales qui égaient nos amusantes sessions de jeu qui auraient toutefois mérité plus de soin, surtout avec autant d'années de développement...

6.5
Au final, même si The Kore Gang nous propose une aventure un peu trop classique et pas aussi soignée qu'on l'aurait voulu, l'équipe de Zoink Games nous invite à jouer à un jeu qui sort des sentiers battus et qui possède un charme incontestable, les fans des jeux de plates-formes d'antan devraient pouvoir apprécier ce soft pour sa touche nostalgique et son côté délirant !

Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux
Sondage
E3 2019 : qu'attendez-vous le plus de la part de Nintendo ?
124 votants
Archives