Nintendo Wii

Pro Evolution Soccer 2009

Test Wii

Pro Evolution Soccer 2009

Par nplayer76 - Le 18 mai 2009
On est tous habitué au choix cornélien que l'on a à faire tous les ans entre PES et FIFA. Le rendu graphique, la précision dans les gestes des joueurs et l'IA sont remis en question chaque automne. Mais si ce duel se poursuit normalement sur 360 et PS3, Konami lui a donné une nouvelle direction sur Wii l'année dernière avec PES 2008. En effet, le développeur japonais avait mis l'accent sur une nouvelle approche des jeux de foot en donnant à cet opus des allures de jeu de stratégie avec la gestion des joueurs sans le ballon. EA Sports s'est essayé à ce système avec FIFA 09 All Play, sans toutefois convaincre. A Konami donc de le parfaire afin de justifier cette nouvelle maniabilité, petite révolution pour les amateurs de simulations de leur sport favori. Un défi difficile mais pas impossible...


L'entraînement, il y a que ça de vrai


Petite visite dans le monde de ce PES 2009 version Wii. Et pour ça, on commence par une étape obligée pour quiconque veut s'essayer à ce jeu, le tutoriel. Une vingtaine d'entraînements vous permettront d'appréhender toutes les possibilités offertes par le gameplay de PES 2009. Il y a 4 grands principes de jeu : passer, tirer, courir, défendre.
Pour passer le ballon à un joueur, vous n'avez qu'à le viser et appuyer sur B. Vous pouvez également appuyer en visant un espace libre afin que votre joueur y glisse le ballon pendant qu'un autre va à la réception de la passe. Enfin vous pouvez rester enfoncé sur B en visant le joueur qui va réceptionner la passe et en traçant la direction jusqu'à l'endroit où vous souhaitez qu'il la récupère. Ajoutez à cela différentes combinaisons pour réaliser des actions plus complexes comme les une-deux.
Pour tirer vous avez 2 solutions. Une gestion du tir automatique en secouant simplement le Nunchuk. Le joueur tirera en essayant de cadrer ou alors vous pouvez également viser l'endroit où vous souhaitez loger le ballon et appuyer sur B.

image


Joue-la comme Pancrate


Jusque là, seule la maniabilité diffère des jeux plus classiques, même si le fait de pouvoir choisir précisément l'endroit de la passe permet une meilleure construction des actions. Mais là où c'est toute la vision du jeu qui change c'est lors de la gestion des courses des joueurs et pour tout ce qui concerne le secteur défensif. Pour déplacer le joueur qui a le ballon vous avez à votre disposition 3 possibilités : indiquer une position au joueur afin qu'il s'y rende de lui-même, rester enfoncé sur A afin que le joueur suive le curseur ou alors le diriger avec le joystick, il conservera alors le ballon dans ses pieds. La force de ce système est que pendant que vous dirigez le joueur en possession du ballon vous pouvez diriger n'importe quel autre joueur pouvant participer à l'action. Et là les possibilités de construction sont gigantesques et offrent un vrai plus par rapport au gameplay classique. Imaginez : Sessegnon part seul dans l'axe balle au pied, vous lancez Giuly sur l'aile et lui glissez le ballon en profondeur. Pendant ce temps vous faites repiquer Hoarau dans l'axe pour le faire reprendre le centre de la tête et glisser la balle le long du poteau d'un Mandanda impuissant. Quelle joie ! Vous pouvez ainsi multiplier les appels pour proposer des solutions ou étirer la défense de votre adversaire avec de fausses pistes. Vous pouvez également diversifier les courses de votre attaquant afin de le libérer de son marquage. Mais attention à ne pas se perdre au milieu de toutes ces courses à gérer simultanément. Le rythme du jeu s'en voit ralenti, incitant réellement la construction.
La défense, quant à elle, est fondée sur la gestion des espaces. En effet, vous devrez toujours vous assurer que vos joueurs couvrent toutes les zones de la défense, afin de ne pas se faire dépasser, en les déplaçant pour boucher les trous. Cette technique demande un certain temps d'adaptation afin de réussir à envoyer un joueur presser le porteur du ballon pendant que vos défenseurs centraux s'occupent de suivre les avants-centre. Autre atout du jeu défensif, vous pouvez faire monter votre défense à tout moment d'une simple levée de la Wiimote. Vous pourrez ainsi faire remonter votre ligne au moment d'une passe en profondeur de votre adversaire afin de mettre son attaquant hors-jeu.

image


Des heures de jeu vous attendent dans la Ligue des Masters


Votre façon de construire vos actions va considérablement changer et vous prendrez plaisir à percer le bloc défensif de votre adversaire via un jeu en passes très élaboré. Du point de vue de la réalisation, le moteur du jeu est identique à celui de la version PS2, qui est le même que l'année passée, qui était sensiblement le même que l'année précédente etc. Autant dire que ce point sera un des principaux à améliorer pour Konami, car la Wii est capable de beaucoup mieux que ça. Au niveau des modes de jeu, outre le mode entraînement on retrouve les traditionnels matchs amicaux, le mode Route des Champions, un peu plus complet que l'année dernière, la Ligue des Champions, qui vous permet de jouer la compétition avec tout l'habillage officiel, et l'apparition sur Wii de la Ligue des Masters (demandé par NM), mode de jeu phare de la série PES. Dans ce dernier vous devrez partir de zéro pour bâtir votre club afin d'en faire le meilleur.

image


"La victoire est belle, mais aujourd'hui elle est encore plus belle" dixit Christian Jean-Pierre


Côté bande-son, c'est avec toujours la même appréhension que l'on retrouve Christian Jeanpierre et Laurent Paganelli. Et comme chaque année pour un PES, l'ambiance sonore globale reste un gros frein à l'immersion. En effet, les supporters ne réagissent pas aux actions et leurs chants sont monotones. Ajoutez à cela des commentaires manquant de rythme, étant en décalage par rapport à l'action et surtout, ne correspondant en rien à des commentaires de foot, et vous comprendrez pourquoi j'y joue en coupant le son. Autre point noir du jeu, les menus. Même si les menus de base sont assez simples, quoique le système des modes regroupés par catégorie peut être gênant, les menus concernant la gestion de votre équipe sont complètement brouillons et manquent clairement de lisibilité. Il vous faudra ainsi passer quelques minutes afin de pouvoir trouver facilement l'option que vous souhaitez. Konami a un gros travail à faire là-dessus pour l'année prochaine, tout comme le menu de la Ligue des Masters, tout simplement illisible à cause de ses sous-menus à la pelle. Enfin dernier défaut du jeu, pendant qu'on y est, sa date de sortie ! On peut comprendre que la première année Konami ait eu besoin de temps pour adapter cette nouvelle façon de jouer, mais soit ils arrivent à nous sortir la prochaine édition en octobre, soit ils se laissent une saison entière pour peaufiner le prochain jeu et sortir PES 2011 en octobre 2010 sans sortir de PES 2010 (vous me suivez ?), mais s'ils continuent à sortir leur mouture Wii à chaque fin de saison, le jeu ne pourra jamais atteindre les ventes qu'il mérite.

image


Viva la Revolution !!!


Mais malgré tout cela PES 2009 reste une agréable surprise et offre un vrai bon jeu de foot aux possesseurs de la Wii. Certes quelques points sont à régler, et le système de jeu peut encore être amélioré, mais on ne peut que saluer l'initiative de Konami de profiter pleinement de la Wii afin d'offrir de nouvelles sensations de jeu. Toutefois, malgré les apparences, ce jeu n'est pas recommandé aux néophytes, qui préfèreront FIFA 09 sur Wii ou encore les opus sur next-gen qui sont plus accessibles, mais aux joueurs possédant un vrai sens de la tactique et souhaitant réellement s'impliquer dans le jeu, tant ce dernier nécessite une maîtrise technique sans faille afin de ne pas prendre de but bêtement. Un vrai jeu qui comblera les gamers, pourvu que ceux-ci acceptent de réapprendre à jouer aux simulations de foot.
7.5
On l'attendait impatiemment après un premier opus prometteur mais souffrant de quelques lacunes. Il est indéniable que Konami est sur la bonne voie, mais de gros efforts sont encore à fournir, principalement au niveau du moteur graphique, de la bande-son et de la lisibilité des menus. Mais cette nouvelle simulation de foot vous donnera de nouvelles sensations grisantes et mettra en exergue votre sens tactique. Donc pour finir la saison en beauté n'hésitez plus, et faites gagner la Ligue des Champions à Paris, s'il vous plaît !

nplayer76

Babar c'est lui le plus fort :D
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux