Nintendo Wii

Mario Party 9

Test Wii

Mario Party 9

Par Iblis - Le 12 mars 2012

On a beau crier sur tous les toits que la Wii est morte et qu'elle est en fin de vie, ça ne l'empêche pas d'accueillir de temps à autre de très sympathiques softs tels que The Last Story ou Pandora's Tower en cette année 2012. Mais évidemment, notre plombier sauveur d'univers ne compte pas laisser tomber sa blanche dame qui l'a accueilli à de nombreuses reprises et compte bien fêter son passage de Wii à Wii U comme il se doit. Ainsi, après un Mario Party 8 plutôt banal, Mario et ses potes décident de se faire une neuvième grosse teuf – ou onzième si on compte les opus GBA et DS – en chamboulant totalement les codes de la série. Alors, gros vent de fraicheur en perspective ou mauvaise idée à ranger au placard ?

MarioC'est par une belle nuit particulièrement étoilée que Mario, Luigi et toute la joyeuse bande du Royaume Champignon se sont réunis pour observer les superbes constellations que forment les Petites Étoiles. Mais évidemment, le vil Bowser et la teigne qui lui sert de fils ont décidé de voler toutes les Petites Étoiles afin d'être les seuls à pouvoir les admirer du haut de leur station spatiale. Ni une, ni deux, notre troupe de héros part à l'assaut afin de rendre au ciel son éclat étoilé. C'est donc cette petite mise en scène, très secondaire évidemment, qui sert de prétexte à la bande du plombier pour se lancer dans Mario Party 9. Lorsque l'on arrive au menu principal, s'offrent à nous cinq sous-menus : Plateaux, Solo et Mini-Jeux qui respectivement correspondent au mode multijoueurs afin de parcourir les différents niveaux du jeu, le mode Aventure où l'on doit parcourir successivement les différents plateaux pour libérer les Petites Étoiles et enfin le dernier nous laisse la possibilité d'accéder aux différents mini-jeux sans passer obligatoirement par les plateaux de jeu. On notera également deux autres sous-menus : Extras permettant de s'essayer à quatre mini-jeux réservés au scoring, ainsi que le Musée de Toad où vous pourrez débloquer du contenu grâce à vos points débloqués en jouant sur les plateaux ou voir vos divers records sur les mini-jeux.

MarioBref, comme dit en introduction ne vous attendez pas à retrouver dans ce nouveau Mario Party les mêmes éléments de plateaux que dans les précédents opus. En effet, cette neuvième fête chamboule de A à Z tout ce que l'on a pu voir jusqu'ici. Alors qu'il était précédemment question de gagner des pièces afin de pouvoir acheter des Étoiles et d'en posséder le plus possible afin d'être nommé SuperStar, il faudra ici seulement récolter des Petites Étoiles que l'on pourra obtenir de diverses manières : en récupérant celles disséminées ici et là sur votre chemin, en tombant sur certaines cases spécifiques, en remportant des mini-jeux, en réussissant des missions et parfois même en tombant sur une case Bowser... Comme quoi, il y a bien des façons mais nous sommes loin d'en avoir fait le tour, tant les plateaux offrent de nouvelles possibilités. D'ailleurs parlons-en de ceux-là, puisqu'il n'est plus question de faire tel ou tel nombre de tours afin de les terminer. Adieu les plateaux circulaires, bienvenue aux plateaux-circuits. Partir d'un point A afin de rejoindre un point B est dans cet opus la nouvelle règle et chacun des niveaux comporte son lot de cases spéciales, de missions et surtout de Boss, l'une des plus grosse nouveauté qu'offre Mario Party 9 sur laquelle nous reviendrons plus tard. Pour rester dans les gros chamboulements, sachez que si les quatre personnages jouent chacun à tour de rôle, ils avancent cette fois-ci tous ensemble dans un véhicule dont chaque joueur en prend le contrôle une fois que le précédent a lancé son dé et fait son petit bout de chemin. Sachez qu'il existe plusieurs types de dés à récolter tels que les truqués qui permettent au joueur de choisir le nombre qu'il va faire, les dés à 10 faces, les dés 0-1, 1-2-3 ou encore 4-5-6 qui vous feront forcément tomber sur l'un des chiffres qu'ils indiquent. Dès qu'un joueur prend le contrôle du véhicule, il est nommé Capitaine et c'est donc lui qui, par exemple, donnera les ordres aux autres joueurs lors des missions – chaque plateau comporte une ou plusieurs missions se présentant comme un mini-jeu à même le plateau – mais bénéficiera également de Petites Étoiles bonus s'il est celui qui arrive sur la case du boss, par exemple. Si ce système de véhicule en a effrayé plus d'un lors de son annonce, sachez qu'il est finalement très bien pensé et s'accorde totalement avec la nouvelle politique de plateaux, accordant un aspect très stratégique au jeu. Il faudra en effet faire preuve de ruse pour ne pas tomber sur les Petites Étoiles Sombres qui vous en feront perdre, pour qu'à votre place vos copilotes se les prennent, où tombent sur des cases qui leur en débiteront de toutes manières.

MarioEn parlant des cases, la plupart d'entre elles ne seront également plus du même genre de ce que l'on a pu voir jusqu'ici. Plus de cases rouges ou bleues qui vous font gagner ou perdre des pièces, voici grosso-modo quelles seront les cases lambda que vous rencontrerez sur tous les plateaux : Les vertes sans motif ne font rien, les cases bleues vous font gagner un dé spécial, les cases "!" font gagner divers bonus, les "?" activent des évènements propres à chaque plateau, les Bowser invoquent le gros méchant pas beau pour qu'il vienne mettre la pagaille tandis que les cases Bowser Jr. activent un mini-jeu où deux des joueurs doivent vaincre le jeune perturbateur sous peine d'être sanctionnés d'une façon ou d'une autre. En outre, les mini-jeux quels qu'ils soient ne s'activent pas forcément une fois que les quatre joueurs ont fait leur tour ; il peut s'en passer plusieurs sans qu'aucun mini-jeu ne se soit activé ! En fait, les mini-jeux se déclenchent selon les cases sur lesquelles le Capitaine tombe. Les cases bleues peuvent par exemple contenir un mini-jeu dit Chacun pour Soi, mais il existe également des cases 1 VS 3, des cases Défi et Combat où les joueurs reçoivent des pièces en fonction de leur classement, etc. Les mini-jeux paraissent être un chouïa moins nombreux dans cet opus mais tous sont plus ou moins funs, on ne s'y ennuie jamais : la qualité au détriment de la quantité, une bonne chose on vous dit ! A cela s'ajoutent les fameux combats de Boss où les quatre joueurs affrontent un adversaire emblématique de la série comme le Roi Bob-Omb, Chomp, le Roi Boo ou encore Wiggler pour ne citer qu'eux. Chaque plateau comporte donc un boss de mi-parcours et un boss de fin de plateau et chacun d'entre eux devra être vaincu d'une façon différente et souvent originale, le joueur ayant le plus touché le puissant ennemi au cours du combat remportant le plus de Petites Étoiles à la fin de la bataille. Sachez au passage que la totalité du jeu, que ce soient les plateaux, les mini-jeux ou les boss, se joue à la Wiimote seule, tenue verticalement ou horizontalement selon les évènements. En tout cas, la télécommande est parfaitement utilisée et aucun bouton, aucune de ses fonctionnalités n'est oubliée dans le soft.

MarioFinissons par un petit mot sur les aspects non-évoqués. La bande-son nous offre une ambiance festive totalement en accord avec l'atmosphère des plateaux et les mini-jeux possèdent des musiques bien rythmées, reprenant parfois de célèbres morceaux de l'univers de notre plombier à la casquette rouge – mention spéciale au mini-jeu Ruée Bill Balle, l'un des plus funs accompagné d'un remake du fameux niveau 1-1 du permier Super Mario Bros. Graphiquement, c'est léché et très beau pour le genre sans être toutefois exceptionnel, mais largement satisfaisant étant donné que ce n'est pas ce que l'on recherche ici. Pour ce qui est de la durée de vie et bien tout dépendra de vous, un Mario Party n'ayant pas de durée de vie à proprement parler tant qu'on s'y amuse mais sachez que vous y reviendrez souvent lors de soirées geek entre potes par exemple. Sinon, on peut tout de même vous dire que le mode solo peut être bouclé en 4 ou 5h et permet de débloquer deux nouveaux personnages et un des deux plateaux secrets, en plus du mode Combat de Boss à acheter avec les Petites Étoiles gagnées en mode Solo ou Plateaux. Pour terminer, sachez d'ailleurs qu'un autre plateau dédié aux simiesques Kong peut être obtenu, ainsi que deux nouveaux véhicules pour chaque niveau. En outre, vous pourrez débloquer diverses constellations purement décoratives et quelques options spéciales que vous découvrirez par vous-même.

8
N'ayez aucune crainte quant à la nouvelle tournure prise par la série, Mario Party 9 lui apporte un véritable bol d'air frais sur bien des aspects qui réconciliera les déçus des précédents opus qui devraient ici largement prendre leur pied. Pas grand-chose à rajouter au final, si ce n'est qu'on ne peut que vous conseiller de foncer vous le procurer si vous voulez faire une superbe fête en compagnie des héros du Royaume Champignon. Espérons que le probable Mario Party 10 sur Wii U saura être encore mieux !

  • Une nouvelle formule très bien pensée
  • La Wiimote parfaitement exploitée
  • Fun à plusieurs et même en solo
  • Des minijeux de qualité...
  • ...Mais moins nombreux que dans les précédents opus
  • Baaah... C'est tout !
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux