Test SWITCH

VOEZ

Par ggvanrom - Le 18 mars 2017

Développé par le studio Rayark Games et sorti initialement le 16 mai 2015 sur smartphones et tablettes, la sortie de VOEZ sur Nintendo Switch se caractérise par deux éléments importants : En plus d'être le premier jeu de rythme à sortir sur la nouvelle console de Nintendo, il s'agit du premier jeu de la plateforme à disposer d'un gameplay 100% Tactile. Au revoir le principe même de gameplay hybride, ici vous utiliserez donc la Nintendo Switch comme une tablette, et jouerez exclusivement sur l'écran tactile de cette dernière. Reste à présent à savoir si cette version console payante apporte un plus par rapport à sa version free-to-play...

1) Touch me i'm famous

Figurant parmi les premiers titres de lancement de l'eShop de la Nintendo Switch, VOEZ nous plonge dans la ville fictive de Lan Kong Town, et nous permet de suivre l'histoire de 6 adolescents qui vont se réunir et former un groupe musical dont la popularité ne cessera de croître au fur et à mesure de votre avancée. Aussi étonnant soit-il, bien que nous soyons devant un jeu de rythme, les développeurs ont tenu à mettre en place une histoire et une narration évolutive au fil de nos sessions de jeu. Bien qu'anecdotique pour une bonne partie des joueurs, cette histoire, présente dans le menu "diary" nous permet d'en apprendre un peu plus sur nos héros musiciens en réutilisant certains codes du Visual Novel, mais pour cela il va vous falloir montrer vos performances en matière de jeu de rythme, et de ce côté-ci, vous allez avoir de quoi faire...

Graphiquement parlant, les personnages et artwork affichent un style particulièrement coloré et dépaysant, donnant un charme notable à l'univers créé par le studio. A noter que si vous voulez développer vos connaissances sur cet univers et ses protagonistes, des fiches complètes sont disponibles librement sur le site officiel du jeu.

2) Un catalogue de jeu conséquent

Avec pas moins de 116 musiques, disposant chacune de 3 niveaux de difficulté : easy, hard et special, vous arrivez à un total de 348 pistes sur lesquelles exercer votre talent. En terme de gameplay, le jeu vous propose un défilement de notes verticales à la manière d'un DJ Max, et votre but sera de taper en rythme sur les notes dès que ces dernières arrivent sur la ligne horizontale servant de repère rythmique. Comme tout jeu de rythme qui se respecte, plus vous serez dans le rythme, plus vous engendrerez de points.

En terme de notes, vous retrouverez les classiques notes à taper d'un coup sec ou à maintenir, les slide, consistant à suivre une trainée de notes, mais aussi les swap, vous demandant de balayer une note vers la gauche ou la droite. Ajoutez à cela les pistes de notes dynamiques, qui font que les notes se déplacent aussi horizontalement sur votre écran, et la possibilité de choisir la vitesse de défilement des notes, vous avez entre les mains un titre qui pourra vous tenir en haleine de longues heures durant, pour peu que vous ne soyez pas réfractaire à la musique asiatique. En effet bien que proposant des variétés musicales passant par de la Trance Music tout en faisant un détour sur de la Pop, la majeure partie des titres ont été composés en Asie, principalement à Taïwan, au Japon et en Corée du Sud.

3) Un jeu de scoring qui manque d'options

A chaque fin de musique, vous déboucherez sur un tableau récapitulatif vous indiquant votre score total, ainsi que votre rang, allant de S à C. Pour les plus téméraires, les mentions Full Combo et All Perfect sont disponibles si vous terminez le jeu sans fausse note, et au mieux en ayant fait que des notes Perfect ou Max Perfect. Chaque partie vous permet de débloquer un certain nombre de "key", vous donnant accès à une loterie d'avatar pour personnaliser votre profil, mais elles sont aussi utiles pour débloquer les chapitres du journal narrant l'aventure citée plus haut.  En plus d'avoir besoin de ces items, chaque nouveau chapitre de l'histoire vous demandera une condition particulière : compléter un certain nombre de chansons dans une difficulté spécifique, ou encore atteinte un pallier de point global. Libre à vous de vouloir débloquer le journal ou non, après tout, l'intégralité du catalogue musical est débloqué une fois la première musique finie.

Petit bémol cependant, VOEZ se présente comme un jeu de scoring, à savoir que le but sera encore et toujours d'obtenir le meilleur score possible. En comparaison de certains titres comme DJ Max ou Project Diva, ici vous n'avez aucune barre de vie, même si vous loupez l'intégralité des notes, le jeu se contentera de faire jouer la musique jusqu'au bout. A noter également que le jeu ne propose aucune option afin de comparer nos scores avec les autres possesseurs du titre sur Nintendo Switch. Dernier point concernant la prise en main du titre, ce dernier ne marchant exclusivement qu'en tactile, vous serez surement amené à retirer les Joy-Con de la console afin de vous servir de celle-ci comme d'une tablette à part entière, afin d'avoir un maximum de confort lors des sessions les plus ardues.

4) Quel intérêt par rapport à la version Free-To-Play ?

Comme expliqué en début de ce test, VOEZ existe déjà en format Free-To-Play sur smartphones et tablettes, quel intérêt donc de posséder une version payante sur Nintendo Switch ? La raison la plus importante, contrairement à la version gratuite  qui vous demande une connexion internet obligatoire pour jouer, la version Switch quand à elle vous permettra de jouer sans connexion aux serveurs du titre.

Bien que la version smartphone possède actuellement plus de titres que sur Switch, à savoir 130 musiques différentes. il vous faudra débloquer chacune d'entre elles en dépensant des key, que l'on peut gagner en jouant, ou en les achetant grâce à de la monnaie sonnante et trébuchante. Pour information à l'heure actuelle, débloquer le catalogue du free-to-play vous coutera plus de 100 key, ce qui donne une moyenne de 80€ pour l'ensemble du catalogue si vous ne voulez pas être forcé de rejouer continuellement les mêmes musiques pour obtenir les précieux sésames. A côté de cela, la version Switch vous propose une formule clé en main pour 20,99€ avec 116 musiques différentes, de quoi passer de longues heures sur votre console. A vous de voir, en fonction du temps que vous comptez consacré au jeu, quelle formule parait la mieux adaptée pour vous, et pourquoi pas, tester la version mobile avant de vous décider à acheter cette version portable.

8
Arrivé là où on ne l'attendait pas vraiment, VOEZ se pose comme un titre sympathique pour les amateurs du genre. Son univers coloré, ses personnages attachants et son gameplay efficace lui permettent de proposer un jeu unique avec une très bonne durée de vie. Non content de proposer un jeu de rythme de qualité (bien que quelques options supplémentaires auraient été appréciables), le titre se permet d'être le premier à ouvrir les portes en tant que jeu smartphone porté sur la console hybride de Nintendo grâce au travail du studio Flyhigh Works. Reste à savoir si d'autres développeurs prendrons l'initiative de porter leurs jeux smartphone sur Nintendo Switch.

  • Un univers coloré
  • Plus de 100 musiques à découvrir
  • Les pistes dynamiques
  • Un univers musical varié...
  • Aucune interaction entre possesseurs du jeu
  • La prise en main pour un gameplay full tactile
  • ... mais qui ne plaira pas à tous
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
Sondage
La Nintendo Switch est sortie...
855 votants
Archives