GameCube

Pikmin 2

Test GC

Pikmin 2

Par sharkun - Le 02 septembre 2014

C'est en décembre 2002, soit un an après les sorties américaine et japonaise, et quelques mois après la sortie européenne de Pikmin, que Shigeru Miyamoto confirma l'existence du développement d'une suite. En effet, Pikmin ayant eu son petit succès critique et commercial, Pikmin 2 était inévitable, surtout pour ajouter ou corriger des choses pas forcément plaisantes du premier opus. Au final, Pikmin 2 est sorti en 2004 et a véritablement tenu ses promesses. Si le jeu s'est moins vendu que Pikmin en Amérique et en Europe, il dépasse tout de même le premier opus sur bien des points.

 

Retour sur Terre

Pikmin 2 Car oui, dans ce jeu nous avons la confirmation que c'est sur Terre que se déroule le jeu depuis Pikmin avec tous les objets qui nous sont familiers, comme les piles Duracell, des poupées, des canards en plastique ou les différents clin d'oeil aux consoles Nintendo. Si le jeu est sorti 3 ans après son prédécesseur, l'intrigue se passe quant à elle directement après celle du premier opus. Le Capitaine Olimar ayant réussi à récolter l'intégralité des pièces manquantes de son vaisseau, le Dolphin, et étant parvenu à revenir sur sa planète natale Hocotate, c'est à son grand étonnement qu'à son retour il voit son entreprise en faillite. Tout est désert, il ne reste plus rien. Le président de Hocotate Fret s'est vu saisir tous les biens de l'entreprise à cause d'une perte de tout un lot de carottes Pikpik dorées (met très en vogue sur Hocotate et grâce auquel Olimar a donné leur nom aux Pikmin) à cause d'un lapin spatial géant les ayant toutes mangé. Du moins, c'est ce que Louis, la nouvelle recrue de l'entreprise, a raconté à tout le monde. C'est dire, l'entreprise est tellement en faillite que même le Dolphin est saisi. Il ne reste plus qu'un vaisseau rose délabré qui s'occupe de rappeler le montant de la dette à rembourser et de récupérer les trésors. Mais justement, alors que tout espoir semblait perdu, le vaisseau aspire un objet qu'Olimar avait ramené de la planète où il s'était écrasé et à la surprise générale, l'objet vaut 100 Pokos (monnaie du jeu) ce qui est énorme. Après avoir précisé au président qu'il restait encore plein d'objets de ce style sur la planète, Olimar y est renvoyé directement avec Louie pour tous les récolter. Oui, pas de pitié dans le monde du travail, pas le temps de voir sa femme et ses enfants après des mois de disparition et d'inquiétude, on vous renvoie directement dans un territoire hostile avec pour protection des carottes, un vaisseau un peu trop bavard et un équipier assez louche dans son comportement et ses mimiques. L'aventure de Pikmin 2 peut commencer.

 

Une plante encore plus grande

Pikmin 2 Avant toute chose, il faut savoir que cette aventure diffère sur quelques points par rapport au premier opus. Tout d'abord, l'arrivée sur la planète est cette fois-ci volontaire, il n'y a donc plus la limite des trente jours qui rebutait de nombreux joueurs. Si cette suppression peut sembler être une bonne action, certains pourront regretter la perte de ce sentiment oppressant, vulnérable, cette sensation de danger en permanence. Ce sentiment qui vous obligeait à vous dépêcher, à gérer au mieux vos déplacements et à stresser constamment de peur de ne trouver aucune pièce pendant une journée. Sachez pour ces gens là, que c'est un mal pour un bien. Le jeu est beaucoup plus conséquent, on peut se mouvoir de manière plus relax, apprécier les décors et découvrir toutes les parcelles des différents niveaux abritant des trésors et proposant plusieurs autres niveaux. En fait, une des grosses nouveautés du jeu, c'est d'aller dans des grottes qui contiennent plusieurs niveaux et surtout, d'autres trésors. Plus vous avancerez dans la grotte, plus les ennemis rencontrés seront difficiles, sachant qu'à la fin de chaque grotte (sauf une ou deux exceptions) se trouvent un boss gigantesque. C'est un gros plus très intéressant par rapport à Pikmin qui ne proposait à contrario pas beaucoup de boss. De plus, les quatre mondes principaux ont beau être les mêmes pour certains que dans le premier opus, ils ont beaucoup changé et les mondes, dont deux sont inédits, sont plus vastes qu'auparavant. Autre chose, comme dit dans l'introduction, sachez qu'en plus d'avoir une aventure beaucoup plus conséquente, le jeu possède un mode challenge, jouable en coopération où il faudra ramasser le plus de trésors dans un temps imparti avec parfois, un boss à la fin de la partie. Le mode challenge de Pikmin 2 se veut donc beaucoup plus abouti que celui du premier. Ah et, n'espérez pas finir Pikmin 2 quand vous aurez fini l'aventure principale qui n'est en réalité que la moitié du jeu. Un Pikmin, ça se termine quand on atteint le 100%, la totalité des pièces et croyez-moi, avec 201 pièces, vous avez de quoi faire. Egalement, le mode multijoueurs qui n'est ni plus ni moins qu'un mode de jeu s'apparentant à une capture de drapeau, le but étant de ramener la bille de l'adversaire ou quatre billes dans sa base. Les joueurs pourront faire s'affronter leurs Pikmin pour se ralentir mutuellement ou s'envoyer des monstres ou des objets. Pikmin 2 recèle indéniablement de bien plus de contenu vous promettant de nombreuses heures de jeu en perspective.

 

Deux héros, deux fois mieux

Pikmin 2 Evidemment, l'une des grosses nouveautés c'est donc l'ajout d'un protagoniste à l'aventure. Avoir Louie vous permettra de couvrir plus de surface et de mettre moins de temps à découvrir les mondes et à progresser dans ces derniers. Le fait de devoir maintenant gérer deux groupes de Pikmin rend la stratégie encore plus grande dans la mesure où il vous faudra gérer plus d'actions et de mouvements afin de toujours optimiser au mieux ce que vous ferez. Grosse nouveauté également, l'ajout de deux nouvelles races de Pikmin : le Pikmin blanc qui est plus rapide que les autres, déterre des objets, empoisonne ses ennemis et résiste aux gaz toxiques et les Pikmin violets, qui ont la force de dix Pikmin et qui ont la possibilité d'étourdir des ennemis en atterrissant dessus. Toutefois pour les multiplier, il faudra trouver des fleurs de leur couleur et y jeter des Pikmin et celles-ci ne se trouvent que dans les grottes dont il était question plus haut. Vous comprendrez donc qu'elles ont réellement leur importance dans le jeu. Même chose que pour l'ajout du protagoniste, l'ajout de deux races de Pikmin multiplie les possibilités qu'il y a pour progresser dans le jeu et les différentes façon de découvrir les trésors disséminés un peu partout. Le jeu se veut plus varié de ce côté-là, même si on retrouve sensiblement les mêmes commandes et actions qu'il y avait dans Pikmin premier du nom qui étaient déjà forts appréciables à l'époque. On a aussi un bestiaire plus étoffé avec l'ajout de beaucoup plus de créatures, dont certaines sont en réalité une sous-classe des monstres que nous connaissions déjà. La totalité des créatures, et des trésors soit dit en passant, pourront être observées et décrites par Olimar lui-même dans une grande encyclopédie recensant tout ce que vous aurez découvert. Autrement, le gameplay est le même : jeter des Pikmin près d'ennemis ou d'objets pour qu'ils réalisent une action automatique, les diriger avec le stick C, pouvoir changer sa caméra sous 7 angles différents (contre 6 dans Pikmin), les séparer, etc. Bref, toujours la multitude d'actions vous permettant de gérer au mieux votre fine équipe.

 

 Une plante encore plus belle

Pikmin 2 Le jeu est toujours aussi beau voire même encore mieux. Les interfaces ont bénéficié d'un petit lifting et le jeu est légèrement plus fluide ce qui nous donne l'impression qu'il est plus dynamique en plus d'être légèrement plus beau. En plus, si l'ambiance sylvestre des fleurs et des plantes est toujours là, on aura le droit à des environnements plus variés avec le monde enneigé mais aussi et surtout, les étages dans les grottes qui nous offre plusieurs styles de niveaux en terme de décors : du bois, du carrelage, des cuisines, des jouets, de la neige, du feu, de la terre, de l'herbe, de l'eau ... Bref, contrairement à d'autres suites de jeux GameCube parues sur la même console n'ayant bénéficiées d'aucune amélioration technique (exemple : Pokémon XD par rapport à Pokémon Colosseum), les développeurs ont vraiment fait l'effort de pousser encore plus loin les graphismes du jeu. C'est bête mais, même le fait d'évoluer dans l'aventure avec deux Pikmin de deux autres couleurs différentes nous donne davantage la sensation de progresser dans un océan de couleur, dans un jeu plus coloré que le premier, un jeu aux couleurs plus variées. Les musiques font quant à elles honneur au premier volet et donnent de ce fait une identité musicale propre à la série dans laquelle tout l'aspect mignon et forestier du jeu se dégage. Et pourtant, Pikmin 2 a le mérite de proposer encore plus de musiques que son prédecesseur et des différentes. Si on a toujours les musiques mignonnes avec des touches des anciennes musiques du premier opus, dans les grottes, on a des musiques radicalement différentes, et même parfois, assez opressantes qui participent réellement à votre immersion dans les grottes et l'impression d'être en danger dans un environnement sombre et hostile.

9
C'est simple : vous prenez Pikmin, vous ajoutez une touche d'amélioration graphique, une pincée de durée de vie plus longue, saupoudrez d'un mode multijoueurs en plus sans oublier d'y ajouter un personnage et deux Pikmin rendant le jeu plus dynamique et stratégique : vous avez Pikmin 2. C'est tout simplement Pikmin mais en mieux. Si ce dernier avait déjà le mérite de proposer un contenu original et amusant, Pikmin 2 fait encore mieux en enlevant la contrainte de temps, en augmentant considérablement la durée de l'aventure (on passe de 30 à 201 pièces), en ajoutant des idées originales comme de nouveaux Pikmin ou les grottes, en ajoutant le mode multijoueurs, un personnage, une légère amélioration graphique, un quatrième monde plus vaste que le quatrième de Pikmin et un mode challenge beaucoup plus abouti. Pikmin 2 est une magnifique plante qu'il convient de cueillir pour tous les amateurs de stratégie et fans de Nintendo mais surtout, pour les fans du premier Pikmin qui ne pourront qu'aimer cette suite.

  • Légèrement plus beau
  • Plus long
  • Ajout d'un mode multijoueurs
  • Amélioration du mode challenge
  • Plus de limite de jours
  • Bestiaire étoffé
  • Nouveaux Pikmin
  • Encore plus de musiques variées
  • Des mondes variés avec un nouveau level design mais..
  • Seulement deux sur quatre des niveaux principaux sont inédits
  • Certains pourraient être rebuter par la trop grande importance et présence des grottes

sharkun

"The world is a desert. I am the oasis" -
Pas d'images pour ce test.

Créez votre compte
PUB Gagnez des Jeux