Plaisir de me plaindre, joie de recevoir

Bonjour (ou bonsoir) et bienvenue sur ce blog.

Ce blog sera mon "moyen de communication" pour donner mon avis sur les jeux à peine sortis, ou de jeux sortis à une génération passée. Mais aussi, à long terme, de proposer des articles plus sérieux avec des rubriques dédiés.

[3DS, 5 ans] La Nintendo 3DS, en dix nombres clés

logo.png

La 3DS n'a pas eu une aventure des plus faciles, et on s'en doutait à partir du moment où son rôle était de succéder à la Nintendo DS, qui est légèrement la console portable la plus vendue de tout les temps, et 2e console la plus vendue de tout les temps toutes consoles confondues. La console fête désormais ses 5 ans d'existence (ou 4 si on part du principe qu'elle a pas vraiment existé en 2015), l'occasion, donc, de revenir sur sa vie en dix nombres clés, en attendant le soleil et la lune.

2010.png

Alors que la DSi XL vient à peine de sortir, courant Mars 2010, Satoru Iwata confirme l'existence d'une nouvelle console portable répondant au nom de code "3DS", console qui aura la lourde tâche de succéder à la Nintendo DS. Juin de la même année lors de l'E3, après nous avoir fait rêver avec Zelda Skyward Sword (c'était que la 1ère présentation :hap: ) et le retour de Donkey Kong Country, Satoru Iwata présente physiquement la 3DS sur scène avec les premiers titres à venir tels que Mario Kart, Kid Icarus Uprising ou encore Paper Mario.

2011.png

La Nintendo 3DS est sortie au Japon le 26 Février 2011, mais il faudra attendre le 25 Mars de la même année pour qu'elle arrive chez nous et le 27 Mars aux Etats-Unis avec un line-up de pur folie comme Pilotwings Resort, Super Monkey Ball 3D, Combat of Giants: Dinosaurs 3D ou encore Steel Diver. Tu la sens, ma grosse ironie ? Notons que la console n'est sortie qu'en Avril 2012 en Corée de Sud.

250.png

En euros et dollars, c'est le prix au lancement de la console, un prix léger qui a assuré le succès de la console (oui je suis très ironique, aujourd'hui).

62.png

Six mois, il n'aura pas fallu plus longtemps avant que le prix de la console diminue d'environ 40%, baisse de prix livré en bonus avec un communiqué de Satoru Iwata blindé d'excuses. Touchant mais c'est pas ce qui va calmer la grogne des joueurs qui attendent leur Mario Kart avec impatience.

202.png

C'est le nombre de jeux inclus dans le Programme Ambassadeur, en guise de pardon aux premiers acheteurs de la 3DS. 10 jeux NES (arrivés ensuite sur l'eShop) et 10 jeux GBA (restés exclusifs aux ambassadeurs).

Pilotwings-Resort-Rings.jpg
Un jeu de lancement.

42.png

C'est le nombre de jeux ayant dépassé le million de ventes sur cette bonne vieille 3DS. 30 d'entre eux ont été édités par Nintendo, parmi lesquels Pokemon X/Y, Mario Kart 7, Animal Crossing: New Leaf, ou encore Fire Emblem Awakening; tandis que Level-5 y calent trois jeux... Tous des Yokai Watch, accessoirement. Pour comparer, sur Nintendo DS, le nombre de jeux ayant dépassé le million d'exemplaires s'élève à... 142.

57000000.png

C'est actuellement, tout modèles confondus, le nombre de 3DS vendues dans le monde.

5.png

Et puisqu'on parle de modèles... Il y en a cinq. La 3DS, qui a été suivie l'année suivante par la 3DS XL. 2013, surprise générale avec l'annonce de la 2DS. Et en 2014 sortent simultanément la New 3DS et la New 3DS XL. Notons que ces dernières ne sont arrivées qu'en 2015 chez nous, que la New 3DS simple n'est pas vendue aux USA et que la 2DS n'arrive au Japon... Que demain.

50.png

En Avril 2015, c'était le nombre de 3DS collectors différentes recensées, sans compter les derniers collectors de New 3DS. Je vais pas vous mentir: J'ai pas cherché à les compter, j'ai autre chose à foutre. :hap:

4.png

C'est la 4e console la plus vendue de tout les temps au Japon... Oui on s'en fout, mais fallait bien que je meuble pour arriver à dix nombres. :noel:

1384863096431505556.jpg
Fire Emblem Fates, un des...
enfin trois des jeux à venir sur 3DS.

[FINAL][Music] Top 40 des musiques de jeux parues sur consoles Nintendo (#5 - #1)

Le top 40 des musiques parues sur consoles

nintendologo-1422443377.jpg

Mé qué ? Qu'est-ce que ? Mais oui, ça y est. C'EST LA FIN DE MA SÉRIE D'ARTICLES. Champagne, vous ne verrez plus mon avatar dans les articles de blog jusqu'à la semaine prochaine. :noel:
Parce que contrairement Pillow, il me faut pas deux mois pour finir les tops que je commence. D'ailleurs, dans "Pillow", y a "low", et ça veut tout dire. :lol:

Bref, voici la dernière partie du top 40 des musiques de jeux parus sur consoles Nintendo. Un top qui a réuni un bon gros nombre de séries puisqu'y sont passés Fire Emblem, Mario Kart, Donkey Kong Country, The Legend of Zelda, Ace Attorney, Tales of Symphonia, Radiant Historia, Pokemon, Metroid, Sonic ou encore F-Zero... Mais maintenant, c'est le top 5. Le Supremus Topus Fivus, en latin. Oui je manie les langues mortes. :hap:

Qui sont les cinq jeux (et musiques) à avoir accéder au sommet ? Qui va subir les moqueries parce qu'il sera second et qu'être second c'est vraiment davantage la honte qu'être dernier ? La 1ere place va t-elle faire polémique ? Quelle est cette terrible révélation que j'ai teasé dans ma précédente partie ? Hazuki écrit-il vraiment ces articles seul ou est-il aidé par un bot ? Twix gauche ou Twix droit ? Que cette torture cesse...

C'est l'heure... DU TOP 5 !


_________________________

Clique sur un des liens pour accéder aux parties déjà sorties:

=> 1ere partie: #40 à #34
=> 2eme partie: #33 à #27
=> 3eme partie: #26 à #20
=> 4eme partie: #19 à #13
=> 5eme partie: #12 à #6
_________________________

RAPPEL:

=> Que les musiques originales. (Autrement dit pas de remix de musiques parues dans des jeux antérieurs)

=> Une seule musique par jeu. (Sinon la moitié des jeux disparaîtraient du classement :noel: )

=> Que des jeux auxquels j'ai joué. Parce que sinon j'ai pas grand chose à écrire.

=> Du coup ce classement sera donc complètement SUBJECTIF. Exemple: Pas la peine de réclamer le jeu "Ubisoft Simulator 2015, vous aussi faites vous surprendre par derrière par un breton".
_________________________

05.png

alerte-spoilers.png

Devinette pour commencer: Bayonetta est-il un jeu réputé pour la qualité et la richesse de son gameplay, ou pour son héroïne vulgaire qui dandine son cul toutes les trente secondes ? :hap:
Oui, cette devinette n'est pas facile. Bon certains diront qu'elle incarne bien la femme forte puisqu'elle se débrouille littéralement mieux toute seule qu'accompagnée. Sauf que c'est une femme forte... ET hyper sexualisée. Mais je ne suis pas ici pour parler du corps de Bayonetta même si un sujet intéressant. :hap:

Bayonetta est donc un jeu de Platinum Games (MadWorld, Infinite Space, Vanquish Lorraine, The Wonderfail 101), et dirigé par Hideki Kamiya (Devil May Cry, Okami, Viewtiful Joe, Resident Evil 2) où on incarne la mieux gaulée des sorcières dans le but de casser de la volaille angélique par centaines. Je n'écris pas de ligne sur le scénario du jeu, parce qu'une ligne spoilerait déjà la moitié du jeu mais pour ceux qui n'y auraient pas touché... Le gros intérêt du jeu est donc son rythme de jeu effréné, son gameplay dynamique, pour un résultat... que je ne qualifierai pas. En fait, ce jeu est juste un putain de gros bordel. Tu retires le gameplay et les poses de Bayonetta et t'as plus rien. Bon vous l'avez compris, j'ai kiffé le jeu plutôt... Je sais même pas en fait. Parce que la mise en scène des boss, c'est quelque chose quand même. Et le boss final fait partie des meilleurs combats de boss que j'ai vu en terme de mise en scène. Et vaincre Jubileus en difficulté maximale, c'est quelque chose... Oui, bon. J'ai du mal à citer des qualités à ce jeu, vraiment. :noel:

04.png

alerte-spoilers.png

Bon, je vais pas trop m'attarder là-dessus, vous le savez sans doute déjà: Xenoblade Chronicles X n'est pas vraiment mon jeu de rôle préféré. Pour ceux qui ne savent pas encore ce que j'en pense... Alors le gameplay est excellent, c'est ce qui sauve le jeu en fait, vraiment. Et ce que j'ai à lui reprocher... Monde inintéressant à explorer, trame narrative pathétique, tête-à-têtes vraiment ratés par rapport à ceux de Xenoblade sur Wii, ou encore personnages ratés (Lao est probablement un des personnages les plus pathétiques que j'ai pu voir ces dernières années dans un jeu vidéo)... J'ai apprécié moyen, le Xenoblade X.

Et la bande-son... Mi-figue mi-raisin. Parce que certaines explosent probablement une partie des musiques de Xenoblade, tandis que d'autres sont tellement nazes que je me demande comment elles ont pu être tolérés par l'équipe de développement. Évidemment je vais parler de la première catégorie, et pour que je place en 4e position un jeu que j'ai à moitié aimé, c'est que la musique doit être bonne. Pas vrai ? PAS VRAI ??? ;x

Parce que le thème de Cauldros, sobrement intitulé 96-_rip (Sawano, ou quand le nom d'une musique devient une énigme), claque sa race, aussi bien de jour que de nuit. Quel dommage que cette musique résonne dans un monde aussi inintéressant.

03.png

alerte-spoilers.png

Tant qu'on y est, autant enchaîner avec le premier Xenoblade. Que dire de positif sur ce jeu ? Un monde intéressant (pas comme Mira) avec une vraie culture (les géants, la guerre entre Bionis et Mekonis, le rôle des hayenthes), des personnages hélas très clichés (la bonnasse, l'amie d'enfance, la mascotte, le meilleur ami au grand cœur) mais un minimum travaillé, des combats intenses et un gameplay au poil (bon là rien à redire pour Xeno X), des décors vraiment intéressants à découvrir (passer du massif de Valak à la vallée de l'épée, explorer l'intérieur de Bionis...), et surtout une bande-son exceptionnelle. Hélas, le tout est un peu entaché par des quêtes vraiment chiantes, et certains pics de difficulté aberrants.
Choisir une seule musique serait presque un crime, mais je dois m'y résoudre. Alors va pour "Central Factory", une zone en plein territoire ennemi, où la tension est omniprésente.

02.png

Ce jeu a juste une putain de bande-son magistrale. Rien... RIEN... n'est à jeter dans cette bande-son. Rien... RIEN... n'est à jeter dans ce jeu. Le point culminant du jeu de plate-formes. Varié, difficile sans être inutilement frustrant, du contre-la-montre pour ceux qui en veulent toujours plus, des choses cachées partout... Tropical Freeze est l'incarnation du bon jeu de plate-formes. Que dire si ce n'est que se prétendre fan de jeux de plate-formes et ne pas avoir fait Tropical Freeze, c'est comme se prétendre fan de jeux vidéo et aimer le Virtual Boy. Ça se peut juste pas si vous avez du bon sens. Bon après, on peut se plaindre des boss un peu nazes, ou encore de l'absence d'amis animaux emblématiques comme Enguarde. Et surtout... PUTAIN, LE REMIX DE STICKERBRUSH SYMPHONY AVANT UN NIVEAU EN TONNEAUX-FUSÉES ??? VOUS ÊTES SÉRIEUX LES MECS ???

Que choisir comme musique... Trop compliqué de n'en prendre qu'une... Que des musiques magnifiques pour des niveaux magnifiques. Même les remixs sont magnifiques dans ce jeu (mais j'ai pas le droit). Alors va pour Alpine Incline, un niveau avec des pingouins qui volent, des ballons et une des plus belles musiques qui soient, encore une fois composés par David "God" Wise.

Bon bah voilà, on y est.


On est arrivé au n°1. :-(


C'est la fin de mes articles. :-(


Dédicaces à personne. :hap:

QUELLE EST LA TERRIBLE REVELATION ? :fear:

Bon, ça devient chiant. ;(


COMPTE A REBOURS !


TROIS !


DEUX !


UN !

01.png

Okami, c'est la vie. :lol:
Bon plus sérieusement, comment vanter les mérites de ce jeu en si peu de lignes ? Un level-design bien pensé. :yes: Amaterasu déchire. :yes: La bande-son provoque des orgasmes. :yes: Les pouvoirs sont cools. :yes: Les combats de boss sont vraiment géniaux. :yes: Le jeu est d'une grande richesse. :yes:

Nan sans déconner, même si c'est au final pour ne pas aimer, je ne peux que vous conseiller d'y jouer. Certains points ont un peu mal vieillis (certains détails graphiques, le rythme du jeu finalement assez linéaire), mais le jeu a un univers tout simplement captivant, qu'on prend plaisir à parcourir malgré des combats répétitifs parsemant votre route, un univers blindé de références à la culture japonaise (des fois que vous ne vous en êtes pas rendu compte juste avec l'artwork) mais pleinement intégré au jeu. Bref, n'hésitez pas, pendant plus d'une vingtaine d'heures, à explorer le Nippon dans la peau (et les poils) de la déesse Amaterasu. Entre la version PS2, le portage Wii et le portage HD PS3, vous ne manquez pas de moyens d'essayer ce jeu.

Et en musiques, elles sont tellement fabuleuses et comme Okami est le number one... Bah je vais en mettre trois. Et ouais, en réalité, le top 40... C'EST UN TOP 42.

________________________________

Voilà, c'était la dernière partie de ce top. Du coup cette fois-ci, je ne vous donne pas rendez-vous la prochaine fois. Merci d'avoir lu (ou pas) ces six articles. Bonne année à tous, et à bientôt ! :noel:

[Music] Top 40 des musiques de jeux parues sur consoles Nintendo (#12 - #6)

Le top 40 des musiques parues sur consoles

nintendologo-1422443377.jpg

2016 est arrivé, mais mes journées restent les mêmes. Boulot, manger, savourer un bon Kinder Country, mais aussi un Kinder Bueno parce c'est pas mal non plus... Alors je me suis dit, et si je lançais un débat sérieux avec des gens intelligents ?
...
Puis j'ai changé d'avis et je suis venu sur Nintendo-Master. :hap:


Petit à petit, on s'approche de l'issue finale.
5e partie et surtout avant-dernière partie de ce top 40 consacré aux musiques de jeux parus sur consoles Nintendo. 28 musiques sont déjà passés, et autant de bons jeux tels que les deux Zelda N64, Donkey Kong 64, Ghost Trick, Ace Attorney, Mario Kart 8, Metroid Prime 3 et j'en passe. Maintenant, je vais m'attarder aux 7 musiques situées entre la 12e place et la 6e place. Qui ont donc pu échouer si proche du top 5 ? Point de suspense inutile et prolongé, c'est maintenant !

_________________________

Clique sur un des liens pour accéder aux parties déjà sorties:

=> 1ere partie: #40 à #34
=> 2eme partie: #33 à #27
=> 3eme partie: #26 à #20
=> 4eme partie: #19 à #13
_________________________

RAPPEL:

=> Que les musiques originales. (Autrement dit pas de remix de musiques parues dans des jeux antérieurs)

=> Une seule musique par jeu. (Sinon la moitié des jeux disparaîtraient du classement :noel: )

=> Que des jeux auxquels j'ai joué. Parce que sinon j'ai pas grand chose à écrire.

=> Du coup ce classement sera donc complètement SUBJECTIF. Exemple: Pas la peine de réclamer le jeu "Nintendo Simulator 2015, vous aussi sortez davantage de figurines que de bons jeux vidéo" sur Wii U.
_________________________

12.png

Musique culte pour jeu culte, même si le 2e épisode est meilleur (phoque les nostalgiques). Que dire sur ce jeu que vous pourriez ignorer ? Pas grand chose. Ce jeu fait parti de ceux qui ont fait la renommée de RareWare... vous savez, le studio en or devenu un studio de merde grâce à Microsoft. Bon, Nintendo vaut pas mieux, ce sont eux qui les ont vendus. Mais ne remuons pas le couteau dans la plaie.

Donkey Kong Country a marqué les esprits par ces graphismes 2D époustouflants pour l'époque, à une période où une certaine PlayStation s'apprêtait à débarquer sur les étagères du monde entier. Et sa super bande-son, composé par David Wise, y est également pour beaucoup, avec son magnifique thème aquatique, ou encore le thème de la forêt devenu tout aussi culte. Et parmi les musiques qui sont sortis du lot, il y a bien évidemment "Fear Factory", qui survient dans le premier niveau du cinquième monde.

11.png

alerte-spoilers.png

Attention, ceci est une alerte de jeu qui divise de catégorie S.

En 2004, tout les fans ont eu le syndrome du kiki tout dur en voyant les premières images du futur Zelda exclusif à la GameCube (parce qu'à cette époque, la Wii n'existait pas). La sortie était prévu pour 2005... Bon, Zelda oblige, ça a été décalé à l'année suivante par la suite. Un épisode dans un univers sombre, des combats épiques... Puis bon, le produit est arrivé et les avis ont divergé. D'un côté ceux pour qui c'est juste "BAISTE ZELDHA AIVHEURE", puis y a ceux qui sont pas des fanboys aveugles. *SBAF*

Nan plus sérieusement, je fais de ceux qui ont kiffé moyen. Déjà parce que je trouve les phases en loup tout simplement insupportables, que les PNJ ont des têtes de cul, que le rythme du jeu est beaucoup trop calqué sur celui d'Ocarina of Time pour la première moitié du jeu, que certains passages du jeu sont juste EXTRÊMEMENT chiants... Mais hormis ça, les donjons sont globalement bien fait... Mais les boss, sa race... Ils ont de la gueule, pour sûr (sauf le premier u_u). Et évidemment, le boss final fait parti du top... Pas parce qu'il est bien foutu, mais niveau ambiance, avec ses quatre phases distinctes, c'est quand même sympa, surtout le duel à l'épée final.

10.png

Un des meilleurs jeux de plate-forme 3D qui soit, sérieusement. Passer de Mario Galaxy 2 à Mario 3D World, c'est comme passer d'un rhume à une gastro... Le premier te fait user des mouchoirs alors que le second te fait juste chier. Et puis la bande-son, mon dieu mon dieu mon dieu... En choisir une seule, c'est comme si on me donnait qui était mon préféré parmi mes enfants. Heureusement j'ai pas d'enfants, pas besoin de choisir. :noel:


Du coup, j'ai vraiment sélectionné au pif, de toute manière elle sera épique à coup sûr. :yes:
Super Mario Galaxy 2, c'est le meilleur Mario 3D. Et bim, débat improvisé, vous avez quatre heures. :hap:

9.png

Je sens votre visage crispé par le désespoir juste en ayant vu le logo de la saga Zelda. Réjouissez-vous: C'EST LE DERNIER ! Après y a plus de Zelda. Si si, c'est bien fini. :hap:
Comme les jeux ci-dessus, j'ai pas vraiment besoin de donner d'explications sur ce jeu. Oui c'est cell-shading, oui les phases en bateau sont tellement longs et chiants que le temps d'un voyage je peux prendre une douche, les donjons sont tout pourris comparés à ceux de ces prédécesseurs...

Mais ici on parle bande-son et à ce niveau, The Wind Waker contient son lot de musiques restées cultes. Celle de l'île du Dragon en fait partie, première vraie escale du jeu puisque c'est sur cette île qu'il y a le premier vrai donjon du jeu et le premier boss.

8.png

Yoshi's Island est un des meilleurs jeux de plate-forme de tout les temps. Oui j'ai pas peur de le dire. Comment l'expliquer en quelques lignes ? Une esthétique magnifique, un level-design proche de la perfection, des boss réellement excellents (enfin un jeu Mario sans Koopaling à l'époque), un gameplay tout simplement excellent. Et la quête des 100% est un vrai accomplissement.

Dans la 2ème partie de ce top, j'avais dit que je trouvais les musiques de Yoshi's Island assez quelconques. Et je le pense, vraiment. C'est à 85% des musiques lambdas juste composés pour coller à l'ambiance, je ne perçois pas de grain de folie dans les musiques... Mais la musique de fin, c'est tellement larmoyant. Quand tu l'entends, tu comprends que tu es arrivé au bout d'un des meilleurs jeux de tout les temps, et ça fait son petit effet.

7.png

J'en parlai juste avant, quelle heureuse coïncidence. :yes:
Encore un jeu culte, ai-je besoin de citer toutes les qualités de ce jeu ? Un level-design proche de la perfection, des boss réellement excellents, un gameplay tout simplement excellent... Oui j'ai dit la même chose pour Yoshi's Island (jeu sorti la même année d'ailleurs).

Et par dessus le marché, le jeu se permet de corriger quelques défauts du premier épisode. Des boss qui se répètent moins (d'ailleurs, aucun boss de DKC2 ne peut être touché avec des sauts, paradoxal pour un jeu de plate-forme), des niveaux cachés désormais, les niveaux bonus obligés d'être terminés pour finir le jeu à 102%... Et on rajoute par dessus une palette de mouvements enrichi (aussi bien pour les Kong que pour les amis animaux) et une toute nouvelle bande-son signée par David Wise... Vous êtes libres de ne pas aimer, mais tout les fans de jeux de plate-forme se doivent de l'avoir essayer.

Beaucoup auraient choisi "Stickerbrush Symphony", donc j'opte pour "Forest Interlude", musique tout aussi magnifique survenant dans le cinquième monde. Une forêt bien sombre, loin de celle du premier épisode.

6.png

Un jeu tiers, si si, c'est possible... Bon c'est pas sur Wii U non plus, ça va, faut pas pousser. :noel:
Tales of Symphonia que je n'ai découvert qu'en 2015. Si si. Enfin je savais qu'il existait hein, je suis pas complètement demeuré non plus, mais je n'avais pas eu l'occasion de l'essayer... Puis j'ai fini par l'avoir et j'en ai profité.

Je vous cache pas que j'ai eu du mal à accrocher. Parce que la map... Elle est vraiment loin d'être excitante. C'est même une des maps les plus moches que j'ai vu sur une console 128-bits... Et purée ce que les déplacements sont atrocement lents, même sur le dos de Noïshe. J'ai tellement joui avec les ptéroplans. Mais les combats sont vraiment bons, c'est un plaisir d'avoir un plein pouvoir permanent sur tout les personnages même avec une action en temps réel. L'histoire du jeu est plutôt classique mais reste très sympa à suivre, et les personnages, à défaut d'être super originaux dans leur caractère, sont un minimum attachants. Pas comme dans Xenoblade Chronicles X, quoi. D'ailleurs, Raine mérite la prison pour violence sur mineur.

Composés par Motoi Sakuraba (Star Ocean, Golden Sun, Baten Kaitos, Kid Icarus Uprising, Dark Souls), les musiques collent toujours à la situation et sont largement à la hauteur? J'ai opté pour une musique qui survient à la fin du jeu, dans le dernier donjon... Le point culminant de l'aventure avant l'ultime combat. Et la musique nous fait bien sentir à ce moment-là qu'on va bientôt botter des culs.

_____________________________

Et voilà, la fin approche. Dans la prochaine partie, nous verrons le top 5, ce qui se situe en haut du panier. Faites vos pronostics en attendant (y aura pas de Zelda :hap: ). Et la prochaine fois, rendez-vous pour le n°1 ainsi qu'une terrible révélation. O_O

[Music] Top 40 des musiques de jeux parues sur consoles Nintendo (#19 - #13)

L'homme qui a mis 3/20 à la trame narrative de Xenoblade Chronicles X présente.

Le top 40 des musiques parues sur consoles

nintendologo-1422443377.jpg

2016 est arrivé, mais mes journées restent les mêmes. Boulot, manger, préparer des nuggets de poulet parce que les nuggets c'est la vie, boire du lait chocolaté parce le lait chocolaté c'est encore plus la vie que les nuggets... Alors je me suis dit, et si je lançais un débat sérieux avec des gens intelligents ?
...
Puis j'ai changé d'avis et je suis venu sur Nintendo-Master. :hap:


L'heure est venu de continuer d'entamer la deuxième moitié de ce classement qui n'engage que moi et auquel personne n'adhère. Oui j'ai mis A Link To The Past super bas. Oui j'ai pas mis Objection 2001. Oui j'aime les nuggets de poulet.
Rappel des faits (car c'est vrai qu'on voit pas beaucoup mon pseudo dans les articles de blog en ce moment): Vous êtes devant un top qui regroupe 40 musiques de jeux parues sur consoles Nintendo. Oublie donc ton Final Fantasy X et tes Assassin's Creed destinés aux teubés (coucou Sebouille :hap: ). Et nous passons la dizaine en découvrant ce qui se cachent entre la 19e et la 13e place. C'est parti !

_________________________

Clique sur un des liens pour accéder aux parties déjà sorties:

=> 1ere partie: #40 à #34
=> 2e partie: #33 à #27
=> 3e partie: #26 à #20
_________________________

RAPPEL:

=> Que les musiques originales. (Autrement dit pas de remix de musiques parues dans des jeux antérieurs)

=> Une seule musique par jeu. (Sinon la moitié des jeux disparaîtraient du classement :noel: )

=> Que des jeux auxquels j'ai joué. Parce que sinon j'ai pas grand chose à écrire.

=> Du coup ce classement sera donc complètement SUBJECTIF. Exemple: Pas la peine de réclamer le jeu "Radikal Simulator 2015, vous aussi cherchez votre bon goût avec une loupe" sur [insérer console quelconque]

________________________________________________

19.png

Je le dis haut et fort: C'est mon Zelda favori. Un Zelda où les développeurs ont eu les burnes de prendre des risques. Et quand tu balances les meilleures quêtes annexes, le meilleur gameplay et les meilleurs donjons de toute la série... Oui je le dis, Majora's Mask c'est le meilleur Zelda. Vous êtes pas d'accord ? Rien à foutre. :hap: Nan sérieux, les transformations qui apportent un vrai vent de fraîcheur, des donjons au level-design extrêmement bien pensé, et surtout une ambiance unique dans la série dans un univers qui reste dans les mémoires de ceux ayant parcouru cet épisode. Je crois que jamais la mort n'a été autant au centre d'un jeu Nintendo.

Même si c'est mon épisode favori, les musiques ne m'ont pas autant convaincus que dans les autres épisodes. Bon après, chronologiquement, passer juste après le thème de Sheik, le thème de la vallée Gerudo, le thème du temple du temps et du thème du temple de l'esprit... C'est pas facile. Mais y a quand même quelques musiques qui se situent dans le haut du panier. Celle du Temple de la forteresse de pierre en fait partie, typiquement le genre de musique que tu retiens avec le donjon qui va avec.

18.png

L'heure est venue de parler pour la dernière fois de la série Pokemon. Je ne vous ferai pas l'affront de vous expliquer la principe de la série, le seul slogan de la série ("Attrapez-les tous !") parle de lui-même. Un jeu qui divertit les enfants, du moins tant qu'ils ne tombent pas contre des amateurs de stratégie en ligne. Celui qui ignore ce que sont les EV et les IV passe à côté du potentiel de cette série, d'autant plus qu'elle a été rendu plutôt accessible avec les versions X/Y, ainsi que dans les remakes Rubis Oméga & Saphir Alpha, deux remakes paresseux qui ont fait la joie des nostalgiques... Mais si les nostalgiques avaient une cervelle, ça se saurait. :hap:

Pour la musique, j'ai longuement hésité entre le thème du champion de Sinnoh et celle du champion de Johto (qui est la même que Red). D'un côté la blonde qui m'a marqué à vie dans Pokémon Diamant. J'avais 11 ans, j'avais des pokémon niveau 55 déjà à moitié crevé... Puis paf, Carchakrok. De l'autre côté, le combat de légende au sommet du Mont Argenté. Combat de légende contre un dresseur de légende. Le seul dresseur de légende qui ne sait pas utiliser une Pierre Foudre, soit dit en passant. Allez, je choisis le thème de Cynthia. Parce que le thème de Red dans HeartGold/SoulSilver, c'est un remix donc je ne peux pas. :-(

17.png

alerte-spoilers.png

"WHAAAAAAT. Seulement dix-septième ?! Je t'insulterai même pas de salope, ce serait insultant pour les salopes."

Je fais ce que je veux, bordel de zob. :noel: Et soyons francs, plusieurs mécaniques du jeu ont pas trop bien vieilli, notamment au niveau du rythme qui se résume à enchaîner des donjons à partir de la phase adulte. Mais le jeu reste excellent, sans aucun doute, avec certains passages qui sont restés dans la tête de ceux qui y ont joué. L'escapade improvisée dans la forteresse Gerudo, le temple de l'eau... juste infernal à cause du fait de devoir changer de bottes en permanence, le temple de l'ombre bien glauque... Mais évidemment, la première fois qu'on joue, surtout quand on est jeune, on est captivé au moment du combat final. D'abord la phase contre Ganondorf... On est un peu déçu une fois qu'il est vaincu (le combat n'étant pas vraiment complexe), puis vient le moment de s'enfuir de la tour de Ganon... Mais voilà, rebondissement, Ganondorf vit encore et, dans sa rage, se transforme en Ganon. Un combat à l'ambiance assurée, avec un Link dépourvu d'épée (du moins si il a pas l'épée Biggoron) face à ce monstre titanesque (bon ok j'abuse un peu, il est seulement dix fois plus grand). Un combat qui, à défaut d'être difficile, reste mémorable.

16.png

Un des jeux les plus sur-côtés que j'ai jamais vu. Ce jeu est juste une immense merde jeté au visage des nostalgiques de jeux de rôle à l'ancienne, au tour par tour. Le scénario est affreusement banal malgré quelques subtilités appréciables, je ne tirerai pas sur le corde du recyclage omniprésent sur ce jeu... Et hormis pour certaines astérisques, la notion même de quêtes annexes n'existe pas. Ce jeu, hormis sont système de combat, est juste un immense vide vidéoludique.

Et cette merde infâme se paye le luxe d'avoir d'excellentes musiques faites par Revo. J'ajouterai qu'une chose: Bravely Second, va bien te faire foutre.

15.png

J'en parlai dans le 1ere partie: je préfère la série des Mario & Luigi à la série des Paper Mario (c'est mon choix, ne me jugez pas). Bon, qu'on se le dise, les deux séries ne sont plus vraiment au top de leur forme, entre un Sticker Star raté, un Dream Team Bros lassant et un Paper Jam Bros limité sorti trop tôt. Mes opus préférés des Mario & Luigi, ce sont les 2e et 3e. Le 2e épisode est très linéaire mais l'ambiance et la mise en scène sont tops. Le 3e épisode a le gameplay le plus complet et un rythme de jeu sans temps mort. Désolé pour mon choix peu original mais malgré ma préférence pour le boss final du 2e épisode, j'ai largement préféré la musique du boss final du troisième épisode. Probablement le boss final le plus facile de la série (si on excepte le boss de fin de trop du 2e épisode) mais une mise en scène intense (pour un RPG Mario).

14.png

Le 3e épisode de la série Ace Attorney est l'un des préférés des fans de la série avec le 1er. Bon, il faut dire que le 2e opus était plutôt, avec une Volte-Face Circus à s'arracher les cheveux, mais avec sa 4e affaire qui était une des plus intenses de la série. Apollo Justice: Ace Attorney marquait un retour en arrière qui a forcément déplu, surtout avec un héros peu charismatique (il faudra attendre Dual Destinies pour qu'Apollo Justice prenne vraiment du galon). Quand aux autres, dur de s'attirer les faveurs quand les jeux ne sont pas traduits.

Mais le 3e épisode, à l'origine, marquait la fin de la série Ace Attorney, avec la conclusion qui va bien... et une bonne dose de fan-service. Alors quand l'ultime musique du jeu démarre, ça fait quelque chose de se dire qu'on n'entendra plus les objections de Phoenix... Bon, depuis, l'eau a coulé sous les points et le 6e épisode canonique (et le 9e jeu Ace Attorney) arrivera en 2016 pour le quinzième anniversaire de la série.

13.png

Radiant Historia fait parti des jeux sortis trop tard. Radiant Historia naît alors que la sortie de la 3DS se rapproche... se rapproche trop, au point qu'aucune localisation européenne ne sera envisagée. Un RPG à l'ancienne aurait-il pu se vendre sur une DS en fin de vie ? Sans être parfait, le jeu a su s'attirer les faveurs de fans de jeux de rôle ayant pu s'en approcher, à raison. Certains salueront l'univers du titre, plaisant à parcourir. D'autres pesteront contre les allers-retours, bien plus nombreux qu'il n'en a l'air. En résumé, Radiant Historia fait parti des jeux dont on ne peut pas vraiment se faire d'avis avant d'y avoir touché. Si vous avez l'opportunité de le faire, alors je ne peux que vous le conseillez, à condition, forcément, de maîtriser l'anglais.

Précision utile, puisqu'on parle de musiques: la bande-son du jeu est signée Yoko Shimomura (Mario & Luigi, Kingdom Hearts, Parasite Eve et certaines musiques de Xenoblade Chronicles). J'ai opté ici pour le thème du boss de fin, excellent.

_____________________

28 musiques en tout, on approche de la fin, ça y est. En même temps avec un article tout les deux jours, ça passe vite. Je m'appelle pas Pillow, il me faudra pas deux mois pour finir mon classement. :hap:
N'hésitez à donner votre avis et à m'insulter si vous n'êtes pas d'accord, à signaler des fautes d'orthographe comme des connards, et potentiellement contester certaines musiques choisies pour certains jeux. Et bonne journée à tous ! :noel:

[Music] Top 40 des musiques de jeux parues sur consoles Nintendo (#26 - #20)

L'homme qui a mis 3/20 à la trame narrative de Xenoblade Chronicles X présente.

Le top 40 des musiques parues sur consoles

nintendologo-1422443377.jpg

Aujourd'hui, je m'ennuyais un peu. 2016 est arrivé, mais mes journées restent les mêmes. Boulot, manger, mettre Hyrule Warriors dans un top de musiques, demander à Radikal de chercher du bon goût et me rappeler qu'il ne sait pas ce que c'est... Alors je me suis dit, et si je lançais un débat sérieux avec des gens intelligents ?
...
Puis j'ai changé d'avis et je suis venu sur Nintendo-Master. :hap:
Avant de poursuivre, j'aimerai remercier ceux qui ont posté des articles, comme ça on m'accusera pas de spam. Des articles très intéressants d'ailleurs... Je rigole. :hap:

L'heure est venu de continuer de descendre en direction du podium, mais il reste du chemin à faire. Y aura t-il encore une dose de Zelda ? Vais-je encore dire du mal d'un jeu que les gens aiment ? Je connais les réponses à ces questions, et pas vous. :yes:
L'heure est donc venue de découvrir qui j'ai placé de la 26e à la 20e position. C'est parti dans 5, 4, 3, 2... 1,5; 1; 0,8; 0,5; Ok c'est chiant, c'est parti !

_________________________

Clique sur un des liens pour accéder aux parties déjà sorties:

=> 1ere partie: #40 à #34
=> 2e partie: #33 à #27
_________________________

RAPPEL:

=> Que les musiques originales. (Autrement dit pas de remix parus dans des jeux antérieurs)

=> Une musique par jeu. (Sinon la moitié des jeux disparaîtraient du classement :noel: )

=> Que des jeux auxquels j'ai joué. Parce que sinon j'ai pas grand chose à écrire.

=> Du coup ce classement sera donc complètement SUBJECTIF. Exemple: Pas la peine de réclamer le jeu "Codel Simulator 2015, vous aussi faites bugger la matrice" sur [insérer console quelconque]

______________________________

26.png

alerte-spoilers.png

Deux séries que j'adore. Professeur Layton grâce à son scénario hyper développé et ses personnages tellement charismatiques que... Bon ok, je suis pas crédible. :hap: Mais la série Ace Attorney, elle est tellement excellente... Pourquoi se payer des prostituées quand chaque opus d'Ace Attorney te donne plus de plaisir, et ce beaucoup longtemps. Alors forcément, combiner ses deux séries emblématiques ne pouvait donner qu'un bon jeu... Même si on aurait préféré un EXCELLENT jeu. D'ailleurs je l'ai testé, et je lui ai mis 15/20. Pas de lien vers le test, je suis pas là pour faire la promo de mes articles passés. Je m'appelle pas Seipas. :huhu:

Et avec ses multiples remix, ce cross-over a une bande-son du tonnerre, qui accompagne des moments tout aussi géniaux. La musique "Rescue & Retribution" qui survient à la fin du chapitre 4... Oh mon dieu ! Mais c'est pas celle que j'ai choisi, j'en ai pris une autre qui intervient vers la fin. J'ai hésité entre deux ("Hidden Garden" et "Confrontation"), j'ai opté pour "Hidden Garden", la plus surprenante. Ou comment atterrir dans un endroit super paisible après avoir failli crever trois fois. Un endroit super paisible qui cache les dernières révélations du jeu. Et puis la musique, bah elle est tristoune quoi. :-(

25.png

Il était temps de parler de la série Mario Kart. D'ailleurs, ce sera la seule fois donc profitez. :noel:
Mario Kart 8, ce sera juste le meilleur épisode si les arènes n'étaient pas à ce point du gros foutage de gueule. Mais le design des circuits, les décors... L'ambiance est au top. Et ce 8e épisode a son long de bons circuits, avec notamment "Cascades Maskass" (j'ai plus le bon nom en tête mais pas grave), "Descente Givrée" et un superbe "Château de Bowser". Même les circuits des DLC sont cools.

En règle générale, je trouve les musiques des Mario Kart plutôt... nazes, quoi. Mais Mario Kart 8 a de belles musiques à proposer. Dur a été de choisi, alors je me suis dirigé vers le Château de Bowser, dont le tracé est un des mes favoris de cet épisode. J'aime le feu, j'aime les pentes, j'aime les cailloux, bref, j'aime le Château de Bowser.

24.png

Enfin du Metroid. J'ai énormément hésité sur la musique à choisir, car les Metroid ont surtout des musiques qui ont davantage objectif d'assurer l'ambiance du jeu que de mettre un truc classe à tout bout de champ, sans que ce soit nécessairement péjoratif, bien au contraire. Des trois épisodes, Metroid Prime 3 est celui que j'ai le moins apprécié pour une raison simple: ce PUTAIN de lasso avec la manette qui répond correctement qu'une fois sur deux. Alors que le 1 et le 2, c'était super même à la Wiimote car son seul atout était d'améliorer la visée... Mais quel atout, sa mère. Oui j'ai fait toute la trilogie à la Wiimote, je fais ce que je veux, et j'aime ce que je veux.

Et comme je l'ai dit dans la précédente partie, je kiffe les séquences aériennes. Alors le premier combat contre Ridley, j'ai déjà bandé sec. Mais alors une fois arrivé sur Elysia, j'ai carrément du nettoyer ma télé. Même si viser tout en étant sur les rails, c'était un peu chiant...

23.png

alerte-spoilers.png

Donkey Kong 64 est un des meilleurs jeux de plate-forme qui existe. Et comme tout les meilleurs jeux de plate-forme qui existent... Bah j'ai trouvé l'OST plutôt quelconque. :noel:
Sérieusement, la bande-son de DK64 ne tient absolument pas la comparaison face à celle de la trilogie DKC. Et c'est dommage car le jeu en lui-même est extrêmement bien construit.

Mais y a une séquence qui sort complètement du lot, c'est la zone finale, en bon français "Planque Panique". L'ambiance est énorme. Un monde chronométré où vous devez désactiver tout les circuits sous peine de subir un bon petit Game Over dans votre gueule. Une musique qui colle parfaitement à l'ambiance pour un excellent niveau.

22.png

Si j'avais pas choisi de me limiter aux jeux auxquels j'ai joué, alors j'aurai incontestablement mis une musique de Fire Emblem Fates à la place. Mais Awakening a quand même des musiques très sympathiques. Le thème de Tiki par exemple, ou encore id Purpose mais aussi celle que j'ai sélectionné, id Sorrow. Musique qui intervient après le chapitre 21, au cours d'une discussion mouvementée entre l'avatar et Lucina.

Oui, j'ai rien de plus à dire. Si ce n'est que vous ne verrez plus le nom de la saga Fire Emblem dans ce top. La routourne finit toujours par tourner. :hap:

21.png

Dans la série "Je ressurgis des enfers", je demande Kid Icarus Uprising, qui fait renaître une série qui avait finit en cendres bien vite après sa naissance. Une renaissance que l'on doit à Masahiro Sakurai, qui s'est changé ainsi les idées après nous avoir infligé Super Smash Bros Brawl. :noel:

En plus d'être un très bon jeu, Kid Icarus Uprising est doté d'un contenu tout simplement dantesque, au nombre de défis à remplir complètement pété, et le tout accompagné de superbes musiques. Tellement difficile de n'en citer qu'une. Beaucoup citeront "Destroyed Skyworld", dont forcément faut que j'en prenne une autre. Allez, va pour le temple de la foudre. Vous n'aimez pas ? Bah tant pis pour vous, nah. :hap:


20.png

Attention, je vais parler d'un des meilleurs jeux de la Nintendo DS, tout simplement. Ne pas l'avoir fait, c'est avoir raté sa vie. L'essayer, c'est l'adopter.

Ghost Trick est un jeu de réflexion au scénario plus que rocambolesque créé par Shu Takumi, créateur de la série Ace Attorney. Rien que ça, avant même la sortie du jeu, on s'attendait à du bon. Dans Ghost Trick, on incarne Sissel, qui se trouve être un petit peu mort. Pas trop trop mort, mais juste assez pour manipuler certains objets dans le monde des vivants. Que les choses soient clairs, Ghost Trick est une tuerie. Si vous n'aimez pas Ghost Trick, alors vous n'aimez pas le talent. Si vous n'aimez pas Ghost Trick, vous n'aimez pas la vie. Si vous n'aimez pas Ghost Trick, vous n'aimez pas le respect. Bref, si vous n'aimez pas Ghost Trick, vous êtes un nazi.

Et le scénario aux situations rocambolesques va de paire avec des dialogues hyper travaillés, même si la traduction française a un peu fait mal en route. Mais quand on voit le sort réservé au précédent jeu à forte tendance narrative de Capcom (Ace Attorney Investigations), c'est un miracle d'avoir eu Ghost Trick chez nous. Et le tout s'accompagne d'une excellente OST, dont je vous fais partager un bout ci-dessous.

____________________________________

21 musiques en tout, on a dépassé la moitié, cola pour tous. N'hésitez à donner votre avis et à m'insulter si vous n'êtes pas d'accord, à signaler des fautes d'orthographe (car j'ai fait cet article tard dans la nuit, comme d'habitude en fait), et potentiellement contester certaines musiques choisies pour certains jeux. Et bonne journée à tous ! :noel:

[Music] Top 40 des musiques de jeux parues sur consoles Nintendo (#33 - #27)

nintendologo-1422443377.jpg

Aujourd'hui, je m'ennuyais un peu. 2016 est arrivé, mais mes journées restent les mêmes. Boulot, manger, me rappeler que Star Fox Adventures c'est de la daube, pisser, chercher tout les jeux GBA intéressants qui ne soient pas des portages puis constater qu'il va me falloir une loupe... Alors je me suis dit, et si je lançais un débat sérieux avec des gens intelligents ?

...

Puis j'ai changé d'avis et je suis venu sur Nintendo-Master. :hap:
Oui maintenant je vais commencer tout mes articles par ce paragraphe, car c'est souvent en faisant la même chose qu'on finit dans les articles de blog de la semaine alors je m'adapte au lectorat. Oui, je suis un connard. D'ailleurs, avant qu'on voit que mon pseudo dans la liste des articles de blog, vous serez gentils de servir à quelque chose et de poster des articles. D'ailleurs après un mois et demi, Pillow va peut-être finir son top des musiques de la Game Cube, ça m'arrangerait. :yes:

On s'était arrêté à la musique placée la 34e place, il est donc temps de continuer à descendre, puisque nous allons partir de la 33e place pour aller jusqu'à la 27e.

_________________________

Clique sur un des liens pour accéder aux parties déjà sorties
(Bon, sur LE lien, y en a qu'un)

=> 1ere partie: #40 à #34
_________________________

RAPPEL:

=> Que les musiques originales. (Autrement dit pas de remix parus dans des jeux antérieurs)

=> Une musique par jeu. (Sinon la moitié des jeux disparaîtraient du classement :noel: )

=> Que des jeux auxquels j'ai joué. Parce que sinon j'ai pas grand chose à écrire.

=> Du coup ce classement sera donc complètement SUBJECTIF. Exemple: Pas la peine de réclamer le jeu "Clem Simulator 2015, vous aussi faites une remise de prix de 2015 en Janvier de l'année suivante" sur [insérer console quelconque].

33.png

Rayman n'est pas nécessairement ma série de jeux favorite. Ok, c'est "fun", mais j'ai toujours trouvé trop de défauts personnels à cette série, notamment car j'accroche pas vraiment à l'univers. Le 1er était sympa mais ça a pas été la claque, j'ai pas fait le 2 et le 3 est un des plus mauvais jeux de plate-forme auquel j'ai pu joué. En oubliant Super Mario Sunshine.

*Jofe esquive avec grâce les cailloux lancés par des fanboys, tel un papillon tout juste sorti de son cocon*

Puis y a eu Rayman Origins, que j'ai trouvé à peine sympa. Mais pour sa défense, j'y ai joué après Donkey Kong Country Returns, alors forcément... Et mine de rien, il aura fallu que je joue à Rayman Legends (et ses niveaux revenus d'Origins) pour que je capte la musique ci-dessous. Bon ok, elle est pas hyper impressionnante hors contexte. Alors j'explique vite fait: C'est un niveau situé dans le désert des Djid... des Jdi... des Djoudji... Dans un désert quoi, avec le thème de la musique en toile de fond (tambours etc...). Et le niveau où j'ai repéré cette musique, c'est un niveau composé quasi exclusivement de passages aériens avec les cheveux de Rayman (avec le vent qui souffle etc...). Et concrètement, je kiffe les séquences aériennes dans les jeux vidéo, parce que: Ciel = Liberté. Et ouais ma gueule. Un excellent niveau avec une belle musique... Je me demande du coup comment j'ai pu la rater en faisant Rayman Origins. Mieux vaut tard que jamais, non ? En tout cas, moi qui aime pas trop les déserts, j'ai plutôt bien apprécié parcourir ce niveau dans le désert des Djid... des Jdi... des Djoudji... Enfin merde, quoi.

32.png

alerte-spoilers.png

Ce choix semblera illogique aux fans de Fire Emblem, alors je m'explique. Avec plein de SPOOOOOOOOILS sur la fin du jeu.

C'est simple, FE8 est mon tout premier Fire Emblem. D'ailleurs en tout et pour tout, j'en ai fait que 3: Sacred Stones, puis Awakening, puis Rekka no Hen que j'ai pas encore fini (je suis au chapitre 23 et j'ai recruté tout le monde <3). Les opus Game Cube et Wii, ils coutent un petit peu la peau du fion. Puis les autres, voilà quoi. Pour moi, un RPG (que ce soit tactique ou autre), c'est en français ou rien parce que sinon je suis perdu.

Bref un jour j'ai pu tester Sacred Stones et j'ai bien aimé... Même si Eirika est une grosse conne. Nan sérieux, quand elle donne son bracelet VOLONTAIREMENT au méchant, qui a eu envie de la frapper avec une barre en métal ? Parce que moi oui. Nan parce qu'on peut vouloir la paix, sauver les gens, le monde ET avoir une cervelle. Pas de bol, Eirika n'a pas eu cette dernière. Aimer Eirika, c'est ne pas aimer l'intelligence. D'ailleurs j'ai fait des recherches... Enfin j'ai été sur un Wiki. "Eirika" est l'orthographe germanique et scandinave pour 'Erica' qui signifie "bruyère" en latin. Et "bruyère", si tu changes le "b" par un "g", ça fait "gruyère", et alors tout s'explique.

En bref, la musique que j'ai choisi, on l'entend à chaque fois, parce que c'est quand on se prépare au combat. Quand on va passer à l'action et qu'on va botter des culs de soldats ennemis. Bon y en a des mieux dans le jeu mais flemme de les chercher. Sinon, je vous ai dit qu'Eirika est une grosse conne ?

31.png

alerte-spoilers.png

Pokemon Donjon Mystère est une série vraiment sympa (si on excepte "Les Portes de L'Infini"), et le 2e opus (Ombre, Temps et la version complémentaire Ciel) a vraiment été une bonne surprise. Honnêtement j'avais vraiment apprécié l'ambiance "apocalyptique" du jeu, avec le temps lui-même qui "disparaît". Avec nous, humain pokémonisé, et notre compagnon, seul issue possible à la survie du monde. Jusqu'à ce qu'on arrive à Dialga après avoir traversé la tour du temps (ou je sais plus trop quoi) qui était bien éprouvante. Jamais je n'avais autant réuni de Résugraines que pour péter la gueule du Dialga Primal, même Palkia et Darkrai, à côté, c'était du gâteau.

Un combat épique avec une musique épique, dans un lieu épique (ma chambre, lolilolilol). Pour un jeu vraiment sympa que je vous conseille, en espérant que "Mega Donjon Mystère" soit à la hauteur même si ça a l'air mal parti.


30.png

Super Mario 64 est un très bon jeu de plate-forme, même si Banjo-Kazooie, Banjo-Tooie et Donkey Kong 64 lui font facilement un petit gang-bang les yeux fermés. Mais là n'est pas le sujet ! :noel:
Honnêtement, je suis pas fan de la bande-son de Super Mario 64, je la trouve même assez quelconque. J'ai le même problème avec Yoshi's Island: un excellent jeu mais une OST vraiment quelconque.

Mais le thème qui se lance quand Peach se décide enfin à nous faire une pipe un gâteau... Sérieux, ce "Staff Roll Theme", c'est juste l'incarnation musicale de l'expression "T'as fait du bon boulot, mec !". T'as vraiment le sentiment d'avoir fait un bon truc alors que dans les faits, t'as fait juste chopper la queue de Bowser à trois reprises. Mais quelle queue... Enfin quelle musique, pardon.

29.png

Hyrule Warriors est un jeu que j'ai aimé faire. Il est moche, répétitif, mais qu'est ce qu'on s'éclate putain. Multiplier les combos pour empaler des milliers de coquilles vides, c'est le pied intégral au niveau du gameplay. Mais le mieux, c'est que l'OST a bien suivi derrière avec de très bons remixs, et même les musiques inédites sont à la hauteur (avec quelques ratés, mais on s'en tamponne la Master Sword).

Ainsi intervient "Silent Guardians" dans le temple de l'épée sacrée. Mais le must, c'est qu'on peut mettre cette musique dans tout les chapitres qu'on veut, comme toutes les autres musiques du jeu. Et ça, c'est beau. Puis Cya a de ses boo...

28.png

Double ration de Zelda dans ta gueule.

Spirit Tracks, pour moi, c'est un mystère. Comment peut-on mettre de si belles musiques dans un jeu où on s'emmerde à un seuil inégalé ?! Nan parce qu'on se le dise, le gros intérêt du train, c'est la musique qui passait en fond et non faire tchou-tchoi pour éloigner des vaches. Et dans sa globalité, j'ai beaucoup la musique des deux épisodes DS. Le thème du boss final de Phantom Hourglass, le thème de Linebeck, le thème de la tour des dieux de Spirit Tracks et quelques autres. C'est presque du gâchis à ce stade, parce que les deux épisodes DS réunis, même si tu les fais en une après-midi, une fois torché t'as encore la dalle. Les boss sont bons et les objets rigolos, mais les donjons sont nazes et l'absence de vrai "monde" à explorer est pesante. Imaginez The Minish Cap sans la plaine d'Hyrule, le marais et la cascade; c'est pareil.
Mais juste pour les musiques, heureusement que ces deux opus existent. Ils sont toujours plus utiles que les trois étrons sortis sur CD-i.

27.png

alerte-spoilers.png

T-T-T-Triple dose de Zelda in your face. La dernière, c'est promis. En même temps on est à la fin de l'article (lolilolilol).

Sacré Skyward Sword... Il a subi le même destin de Twilight Princess mine de rien. Tout les fans se branlaient comme des porcs à la première présentation, et le soufflet est retombé au fur et à mesure qu'on s'approchait de la sortie du jeu. Et les longues attentes les ayant précédés n'ont pas arrangés les choses. Dois-je citer tout ce que les gens reprochent à Skyward Sword ?

Il est d'une laideur inouïe (c'est pas moi qui le dit, moi je le trouve seulement affreux), les donjons puent la merde, les boss puent la merde, Ghirahim pue la merde, le nombre de villages puent la merde, les oiseaux puent la merde, les goûts de Radikal puent la merde, la tronche de Link pue la merde, Fay pue la merde et putain ouais, Fay... FERME TA GUEULE DE SANS-BRAS DE MERDE ! La seule perso de toute la saga Zelda qui peut pas faire de handjob câlin au pauvre Link esseulé dans sa quête. Avec le Lion Rouge !

En bref, Skyward Sword a déçu beaucoup de fans, sans compter qu'en plus certains handicapés personnes ayant des difficultés certaines ont eu des problèmes avec la maniabilité à la Wiimote. Mais dans cet opus, on a quand même eu le droit à de belles musiques. Les thèmes de Fay notamment (de si beaux thèmes pour cette grosse conne), mais encore le thème du combat contre Narisha (SEQUENCE AÉRIENNE, OUI J'AI JOUI) et surtout, le thème de la mer de sable de Lanelle. La meilleure zone qui a le meilleur donjon du jeu (mais vu le niveau des autres, c'est pas dur), et qui a la meilleure musique. Normal, quoi !

_____________________________________________________________________________________________________________________

Voilà qui conclut cette deuxième partie. Déjà 14 musiques y sont passées sur 40. La suite arrivera plus tard. N'hésitez à donner votre avis et à m'insulter si vous n'êtes pas d'accord, à signaler des fautes d'orthographe (car j'ai fait cet article tard dans la nuit, comme d'habitude en fait), et potentiellement contester certaines musiques choisies pour certains jeux. Et soyez gentils, faites des articles de blog où va m'accuser de spam. Merci d'avoir lu, et à la prochaine... Au fait, je vous ai dit qu'Eirika est une grosse conne ? :noel:

[Music] Top 40 des musiques de jeux parues sur consoles Nintendo (#40 - #34)

nintendologo-1422443377.jpg

Aujourd'hui, je m'ennuyais un peu. 2016 est arrivé, mais mes journées restent les mêmes. Boulot, manger, mettre 3/20 à toute la trame narrative de Xenoblade Chronicles X, pisser, jouer à tout les jeux Wii U puis mettre mon GamePad en charge une fois les 15 minutes passées... Alors je me suis dit, et si je lançais un débat sérieux avec des gens intelligents ?

...

Puis j'ai changé d'avis et je suis venu sur Nintendo-Master. :hap:
Presque quatre ans après mon arrivée sur ce site, je n'avais toujours pas fait le moindre top. J'ai déjà été tenté mais il fut un temps où mettre une vidéo sur un blog était un véritable défi, un exploit que seuls quelques élus pouvaient accomplir. Alors entre deux théories de enzoul (la prochaine, ce sera Pokémon ou Zelda ? Suspense) et avant le 76e article de Hazuki sur le NX, je vous propose un top... Ou plus exactement la première partie d'un top spécial musiques. Oui, c'est pas une putain de loutre qui a le monopole. :noel:

Plus précisément, ce sera un top 40 consacré aux jeux sortis sur consoles Nintendo. Consoles Nintendo qui regroupent (retenez votre respiration): Computer TV Game (bon ok y en a pas dans le top, ça va), la NES, la Game Boy, la Super NES, la Game Boy Color, le Virtual Boy (lol), la Nintendo 64, la Game Boy Advance, la Game Cube (oui j'ai écrit "la" et je vous emmerde :yes: ), la Nintendo DS, la Wii, la Nintendo 3DS et la Wii U.

Mais comment aurais-je pu me limiter qu'à un top 40 ? Parce que je me suis imposé des contraintes pardi.

=> Que les musiques originales. (Autrement pas de remix parus dans des jeux antérieurs)

=> Une musique par jeu. (Sinon la moitié des jeux disparaîtraient du classement :noel: )

=> Que des jeux auxquels j'ai joué. Et donc

=> Du coup ce classement sera donc complètement SUBJECTIF. Exemple: Pas la peine de réclamer le jeu "Jofe Simulator 2015, vous aussi apprenez à promettre un test de Baten Kaitos en 2014 et à ne jamais le faire" sur [insérer console quelconque].

=> Quand c'est nécessaire, il y aura une ALERTE SPOILERS. Oui je suis trop un gentil !

Oui, il manquera certaines musiques, tant pis, on peut pas satisfaire tout le monde, oui y aura pas Final Fantasy parce que je peux pas blairer cette série et si vous aimez le 13, alors sachez que vous venez de perdre tout mon respect (mais je vous respecte toujours davantage que les fans de Star Fox Adventures).

Bref, c'est parti, et désolé pour les fautes mais à l'heure où j'écris il est 4h20 du matin, et ça reste toujours plus lisible que les articles de Tem... euh, ça reste lisible quoi :hap:

891385N40.png

"Jofe :lol: "

"Un party-game :lol: "

"MEME PAS DE ZELDA OU XENOBLADE :lol: "

On se calme les glands, c'est juste le début et donc la fin du classement, lâche donc cette mitraillette. Puis vous savez ce qu'on dit: "LIBERTER D'EXPRESSION". :hap:
Mario Party, donc. Une série que j'aime beaucoup car elle donne, je trouve, une bonne image au jeu vidéo car elle met bien en avant le côté divertissement et amusant du concept. Que la base d'un jeu vidéo, c'est de s'amuser. Bon ça c'était avant que nd Cube aka "Branleurs Software" reprennent le flambeau avec Mario Party 9 et qu'ils enchaînent avec les médiocres MP10 et Mario Party: Island Tour.

L'opus que j'ai choisi pour représenter la série dans ce top (car cette série ne reviendra plus après, spoilers), c'est le 7e épisode (même si je préfère le 5). Avec "Pagoda Peak" ou, dans la version française, le "Pic Pagode". "Pic" parce que c'est une montagne et "Pagode" car ça risquerait de faire mal. Cette musique a été mon choix car elle représente non seulement le plateau (un pic situé de toute évidence en Chine) mais aussi la série et le concept du jeu de plateau: la détente, sans prise de tête. Du moins à quatre joueurs, cela va de soi.

240156N39.png

"Jofe :lol: "

"Un jeu Donkey Kong :lol: "

"Il a pas attendu plus de deux places ce connard de fan-boy :lol: "

Un peu que je suis un fan-boy, chaque soir je me branle avec la bande originale du 2e épisode et au moins je contribue à limiter la sècheresse. DKC3, peu de monde le citera comme son opus favori et pour cause, il s'agit clairement du moins bon des trois, en plus d'être sorti en fin de vie de la Super NES (1996, le moyen-âge). Pourtant, même en moins bon volet de la trilogie, il reste quand même au-dessus de bien d'autres jeux de plate-forme. Et comme les deux autres volets avant lui, il ressorti sur la vieille Game Boy Advance... comme 50% des jeux SNES à vrai dire. La version GBA de Donkey Kong Country 3 a été enrichie d'un monde entier mais surtout, la bande-son a intégralement été refaite par David Wise, compositeur des deux précédents opus. Et qu'on se le dise franchement, la bande-son de la version GBA surpasse celle de la version SNES. David "God" Wise, quoi.

427829N38.png

alerte-spoilers.png

Sonic Heroes est le seul Sonic que j'ai fait sur Game Cube, donc forcément je pouvais citer que lui... Hélas. Parce que le jeu... Bon, la mise en scène est sympa mais c'est limite si la moitié du jeu n'est pas gâché par... *tousse* CETTE PUTAIN DE CAMERA DE CHIASSE LIQUIDE DE MERDE.

Nan sérieux, tu touches au stick C et c'est foutu, le jeu craque complètement son slip. Et c'est dommage car le jeu est sympa sinon. Loin d'être un grand jeu (comme tout les Sonic depuis la DreamCast quoi), le jeu était assez plaisant pour que j'ai jusqu'au bout sans que je le regrette. Bon après j'avais 12 ans, j'étais pas aussi exigeant qu'aujourd'hui. Mais même aujourd'hui, j'aime bien devenir une boule de flipper dans le niveau 6, glisser sur des rails dans le niveau 7 ou parcourir un manoir hanté la tête en bas dans le niveau 11. Puis arrive le niveau 14... Quel kif ! Un jeu de plate-forme qui se termine pas par un putain de volcan, c'est déjà sympa, mais l'ambiance de cet ultime niveau est assuré. Un niveau nocturne en mode "coucou je m'infiltre" dans la base d'Eggman dans le but de lui péter son petit cul séparé de deux mètres du sol, avec la musique qui va bien derrière. Dommage que le boss final soit GIGA chiant.

365317N37.png

alerte-spoilers.png

...Super Paper Mario... :hap: C'est mon opus préfé...

*Fan sauvage utilise caillou*
*Jofe esquive l'attaque*

Bon ok, Super Paper Mario n'est, techniquement, pas un "VRAI" Paper Mario comme on l'entend... Mais bon, niveau Mario RPG j'ai toujours préféré la série "Mario & Luigi" au rythme bien plus dynamique (bon, peut-être trop vu que le premier se torche en huit heures). Le 1er Paper Mario est plutôt lent même si très sympa à jouer. La Porte Millénaire, c'est comme le 1er avec des décors différents, même si le chapitre 3 est vraiment sympathique. Puis est arrivé l'intrus, le vilain petit canard, celui dont personne ne voulait... Super Paper Mario, qui mêle jeu de plate-forme et fonctions jeu de rôle (montée en niveau etc...) propre à la série. Les critiques seront bonnes mais le jeu se fera cracher dessus à cause de son statut à part. Fort heureusement depuis, Sticker Star est arrivé.

J'ai beaucoup aimé ce jeu pour deux raisons. Il est bien conçu déjà, et l'humour est omniprésent. Entre parodie de jeux de drague japonais, moquerie subtile envers Séga, incarnation matérielle du Game Over ou de multiples autres références, le jeu regorge de détails qu'il est plaisant d'apercevoir. Et après la fin du jeu, il est possible de "refaire" le chapitre 6 et d'affronter les 100 Saduraï, que j'appellerai "Sammer Guys" parce que le nom français pue la merde.
Le jeu propose toujours le puits des 100 épreuves (y en a même deux), mais un défi supplémentaire s'ajoute: le duel des 100, ou il faut vaincre les 100 Sammer Guys à la suite. On éclate le 1er aisément avec le gros cul caillé de Bowser, puis le niveau monte, avec en fond une musique entraînante comme il faut. Avec en bonus des jeux de mots dans le nom de chaque Sammer Guy. Limite j'ai fait ce défi juste pour voir les noms. :noel:

815428N36.png

F-Zero est tout simplement une de mes séries préférées. J'ai découvert cette série avec F-Zero X justement, mais mon opus préféré et même un de mes jeux Game Cube préféré tout court, c'est F-Zero GX qui est tout simplement excellent. Comment ne pas kiffer parcourir des tracés tortueux à plus de 1000 km à l'heure et au-delà ? Une série sans qui on n'aurait jamais eu de Captain Falcon et donc de Falcon Punch par extension. Aimer F-Zero, c'est aimer la vie. Mes musiques favorites sont probablement celles du second épisode (F-Zero X, donc). Il y a les désormais archi-connues "Mute City" et "Big Blue", deux des tracés qui sont d'ailleurs toujours revenus dans la série. Du moins si on oublie Maximum Velocity... que j'oublie volontiers car je l'aime pas. Nah !

Mais il y a aussi "Port Town", excellent circuit dans tout les opus où il est apparu. Avec dans l'épisode N64, un superbe saut histoire de dépasser les 2000 km/h de manière naturelle, et des passages étroits propice à s'entretuer. Et ça, c'est bon.

948898N35.png

Attention, musique culte. Tout ceux qui ont joué à un Ace Attorney (dans l'ordre, de préférence) a cette musique en tête dans les situations critiques. Seuls ceux qui ont tâté un Ace Attorney connaît le frisson de prouver la culpabilité d'un témoin sur fond de Cornered. Et si encore c'était le seul thème culte de cette série...

Présentation rapide: Ace Attorney est une excellente série où vous incarnez un jeune avocat qui deviendra grand: Phoenix Wright. La série a marqué pour deux raisons: Non seulement pour sa panoplie de personnages mythiques, mais aussi grâce à la manière où Capcom a allègrement sodomisé ces fans occidentaux au sujet de la localisation des derniers jeux.

612644N34.png

alerte-spoilers.png

Respire, Radikal, je n'ai pas choisi le Dark World même si il troue le cul (le tien, de préférence :hap: ).

Cette musique est magnifique et pour cause: elle conclue le jeu (d'où l'alerte spoilers, tout s'explique). Replaçons le contexte ! Vous êtes seul, dans le monde des ténèbres, et là, vous faites face à Ganon, le bovin bleu. Vous lui bottez son petit cul saveur bacon (du moins si vous avez les flèches d'argent, sinon vous êtes légèrement niqué), et vous arrivez dans la fameuse chambre de la Triforce, où les trois morceaux vous attendent. Cette musique s'enclenche alors, le temps que vous exauciez votre voeu. Happy end, le monde est sauvé, vive Link, merci Nintendo etc... Cette musique, bien avant les crédits, marque donc la fin de l'aventure, et ça fait du bien d'entendre cette belle musique après s'être cassé le fondement (ça fait que le troisième fessier qui y passe) à parcourir une dizaine de donjons et braver tout les dangers. Tout ça pour ne pas chopper la princesse, quelle misère.

_______________________

Voilà, on commence en douceur avant l'arrivée des gros morceaux. N'hésitez pas à signaler les fautes d'orthographe potentiels et à me prévenir si il y a un problème (vidéo qui disparaît etc...)
_______________________

Et puisque j'ai cité le Cornered de Phoenix Wright... :hap:

alerte.png

Ceci est un viol auditif de catégorie S++

[Test] Xenoblade Chronicles X. 400km² de vide sur Wii U.

bNJxIl9.png

Dire que Xenoblade Chronicles X était attendu est un euphémisme, et encore le mot est faible. On ne va pas se mentir, l'année 2015 a été d'une tristesse presque infinie pour les fans de Nintendo, surtout pour les fans de The Legend of Zelda et Star Fox. En Europe, Xenoblade Chronicles X a même la lourde tâche de sauver le Noël de Nintendo, même si le jeu n'a pas vraiment le même potentiel de vente que Mario Tennis: Ultra Smash et Animal Crossing: amiibo Festival, aussi mauvais ces deux jeux puissent-ils être. Et encore plus fort, il a la lourde tâche de succéder à Xenoblade Chronicles, jeu plus qu'aimé auprès des fans de jeux de rôle japonais. Le Xeno nouveau est arrivé, et hélas force est de constater que le jeu, dans le fond, n'a pas grand chose à proposer.

666543OO1.png

Xenoblade Chronicles X part d'un synopsis tout simple, que je vais résumer brièvement. En 2056, des forces extra-terrestres surgirent au-dessus de la planète bleue, et l'humanité n'eut d'autre choix que de fuir leur planète natale. Seul un vaisseau, la Grande Blanche, réussit à s'enfuir avec "quelques" survivants à son bord. Deux ans plus tard, rattrapés par les vilains aliens, un atterrissage forcé eut lieu sur une planète inconnue, qui sera le théâtre de tout les évènements du jeu: Mira. Quelques mois plus tard, un personnage, vous (votre avatar) sera retrouvé, amnésique, dans une capsule de stase par Elma, protagoniste doté de prothèses mammaires, car il en faut toujours un dans un bon J-RPG. Maintenant bien réveillé et équipé, l'heure est venue d'explorer Mira et de remplir moult missions pour mieux assurer la survie de l'humanité, actuellement confinée à New Los Angeles. Un constat de base simple, qui sera hélas le point de départ de presque tout les problèmes du jeu. Mais avant d'évoquer les problèmes, commençons tout de même par citer les points forts.

1501-28-Xenoblade-Chronicles-X-02-750x40
Un grand terrain de jeu.

567801OO2.png

Avec un tel point de départ, comprenez bien que vous serez plongé directement au centre de l'action, avec des monstres qui traînent déjà en nombre. L'occasion de vous familier directement avec les arts, même si vous n'en avez pas vraiment beaucoup au départ, faible niveau 1 que vous êtes oblige. Petite présentation pour ceux qui n'auraient touché à aucun Xenoblade. Les arts sont tout simplement les attaques vous pouvez lancés. Toutefois, après utilisation, les arts ont besoin de se recharger avant d'être opérationnels à nouveau, le temps de récupération dépendant de l'art en question mais aussi de son niveau, que vous pourrez augmenter contre des points de combat. Doté de dix niveaux dans XC, ils n'en ont ici que cinq, mais ne coutent que des points de combat (alors que dans XC, c'était un poil plus chiant). Monté le niveau d'un art, outre réduire son temps de récupération, c'est aussi améliorer sa force et lui apporter, pour certains, moult effets supplémentaires, en plus des effets que les arts ont de base. En effet, plus que spammer les arts comme un débile, certains ont comme effets de déséquilibrer les ennemis mais aussi les faire chuter, histoire de les empêcher d'attaquer voir de booster les dégâts infligés avec certains arts. Et à cela s'ajoutent les auto-attaques, pour infliger des dégâts même si tout vos arts ont été consommés, même si là encore c'est soumis à des temps de récupération, toutefois bien plus légers.

Mais à force de combats, vous atteindrez le rang maximum de votre classe. L'occasion de changer de classe, et donc possiblement de changer les armes équipables et donc les arts qui vont avec, sachant que vous pouvez changer de classe à volonté (à condition de les avoir débloquer, bien entendu). Et évidemment, vous pouvez également modifier la classe et les arts équipés des autres personnages jouables (présents en nombre). Mais ensuite, grâce aux classes que vous avez expérimentés, vous pourrez attribuer des compétences à vos personnages, dont les effets sont loins d'être à négliger, qui vont du boost de puissance à l'augmentation de points de vie max. Malgré tout ça, vous ne trouvez pas vos coups à la hauteur ? N'oubliez de laisser charger vos arts, petite nouveauté de ce Xenoblade. En effet, autour de l'icône des arts, un cercle vert se forme petit à petit et une fois plein, sa puissance et/ou ses effets sont largement améliorés. Pas assez complet à votre goût ? Rajoutons donc les points de tension, d'une base de 3000. 3000 points de tension, c'est justement le "prix" à payer pour ranimer un allié potentiellement achevé par une blatte du coin. 3000 points de tension, c'est également le "prix" à payer pour activer le métamode après le chapitre 5. En métamode, vous êtes plus puissants, vos arts se rechargent plus vite et plus encore, ils peuvent disposer d'une deuxième recharge (représenté par un cercle blanc qui se superpose au cercle vert) histoire de les booster encore un peu plus vite. Mais voilà, difficile de ranimer un allié avec des points de tension retombés à zéro, sachant qu'en plus certains arts en coutent 1000. Mais rassurez-vous, certains équipements permettent d'allonger un peu le stock de points de tension. Bref, difficile de reprocher quoique ce soit au système de combat si ce n'est l'absence des enchaînements de XC qui permettaient de belles combinaisons dévastatrices.

latest?cb=20141106040109
New Los Angeles, vous allez y passer du temps.

856255OO3.png

Mais pourquoi donc enchaîner les combats ainsi ? Pour mieux explorer la planète Mira qui s'ouvre devant vous, du moins une fois le long temps de chargement passé. En effet, tout est presque chargé en même temps, il n'y a donc pas de temps de chargement au sein d'une même zone. Mieux, il n'y a pas de temps de chargement en passant d'une zone à l'autre, les temps de chargement se manifestant pour les (nombreuses) cinématiques et lors des voyages rapides. Et des voyages rapides, vous allez en faire au vu de la longueur des trajets à pied. Ces voyages rapides s'effectuent à l'aide de quelques repères et des sondes que vous installerez dans le jeu petit à petit de vos découvertes et de vos montées de niveaux de compétence en mécanique. L'occasion pour moi de parler du FrontierNav, prétexte pour utiliser le GamePad, dont la principale utilité est... d'afficher la carte. Oui c'est pas nouveau. Quelques légères options supplémentaires sont dispersés sur le GamePad, mais pas de quoi fouetter un chat. Mais sur cette carte, il y a l'emplacement des sondes, et si vous pensiez que le concept se limitait à matraquer le bouton A à côté d'une lumière rouge, alors vous n'avez pas suivi les explications du jeu. Car les sondes vont vite se diversifier, entre celles pour augmenter le gain de crédits, augmenter le gain de miranium ou les matériaux extraits... Jusqu'à arriver à obtenir sondes qui auront des influences sur les combats qui ont lieu sur les territoires adjacentes à la zone où est posé la sonde. Sous-estimez ces sondes est donc une erreur fatale.

Mais voilà, on arrive au gros problème du jeu. L'exploration de la planète Mira se résumera à placer un maximum de sondes dans les zones pré-définies, la découverte de la planète passant finalement au second plan et pour cause: quand vous entrez dans une nouvelle région et que vous la voyez... C'est comme si vous aviez déjà vu 80% de la région, puisqu'à presque aucun moment les décors ne se renouvellent au sein d'une même région. C'est d'autant plus flagrant dans Primordia, où seul la présence de New L.A. permet de faire la différence entre le Nord ou la Sud de la carte. La gueule des décors se répète sans cesse, et même les ennemis finissent par se ressembler à cause d'un manque flagrant d'inspiration dans leur design. Il suffit de courir parfois un petit kilomètre vers l'est pour retomber sur une recoloration d'un ennemi déjà croisé. Dur de prendre du plaisir à parcourir et à se perdre dans des décors qui se répètent. Puisqu'on est dans le design, le jeu n'est pas vraiment un foudre de guerre, la puissance de la console étant utilisés pour afficher les régions inutilement vastes où il n'y a rien d'autre à faire que de tuer les monstres désignés et ramasser les objets sous forme de cristal bleu.

Mais par la suite, vous avez la possibilité d'explorer Mira à bord d'un beau flambant neuf, nommés Skells. Absolument ignobles à diriger, ils pimentent en revanche allègrement certains combats du jeu puisque leurs arts dépendent de leur équipement, mais qu'en plus ils ont leur propre jauge de vie et leur propre jauge de tension. En combat, les Skells deviennent donc des personnages à part entière, des personnages surpuissants mais qu'il vaut mieux bien conserver pour ne pas épuiser l'assurance et payer des frais de réparation ultérieurs.

LhMKryJ.gif
Je vais à la salle d'arcaaaaaaaaade.

574312OO4.png

Mais le jeu ne se limite pas à massacrer toutes les espèces parfois inoffensives dans les cinq régions du jeu. En effet, vous effectuerez de nombreux allers-retours à New Los Angeles, l'unique ville du jeu. Terrain central du jeu puisque c'est ici que se trouvent presque tout les PNJ ainsi que presque toutes les missions à accepter. Et des missions, y en a une tonne. Et des PNJ... Y en a une tonne aussi, au point que le sociogramme ressemble juste à une bouillie de pixels ignoble. Dans XC, le sociogramme était surtout utile pour localiser certains PNJ à une horaire précise. Ici c'est à peu près pareil sauf qu'on met dix minutes à trouver la personne recherchée. Toutefois, une grosse partie des missions sera listé devant la caserne du BLADE auprès d'Eleadora, soumises par des membres du BLADE lambdas dénués d'identités. Des missions qui se limitent souvent à ramener des objets, trouver un objet précis (représenté par un cristal rouge), tuer un certain nombre de monstres, tuer un monstre précis, ramener une certaine somme de miranium ou tuer certains monstres avec une arme précise. Les missions les plus intéressantes seront soumises par des PNJ dans les principaux quartiers du jeu, sachant que ce sont souvent les seuls moments où les backgrounds des PNJ sont effleurés. Certains s'en sortent bien et reviennent plus souvent que d'autres, mais certains ont des destins moins sympathiques... Mais dans tout les cas, on s'en fout un peu puisque les personnages du jeu sont tous aussi développés et intéressants qu'un verre d'eau posé sur une table basse. Et ce constat vaut aussi bien pour les personnages principaux que les antagonistes, tous plus ratés les uns que les autres. Tout ce qui touche de près à la trame narrative du jeu (que ce soit lié au scénario principal, qu'à la vie des personnages étoffés dans les quêtes annexes et les missions d'entente) est inintéressante au possible, au point de se rendre compte qu'on joue au jeu presque exclusivement pour le plaisir des combats, souvent tendus, notamment les combats de boss souvent jouissifs. Car ce ne sont pas les quelques pseudo-twists ridicules qui surgissent en cours de route qui apportent du piquant à l'histoire. Pire, le seul point du jeu vraiment intéressant scénaristiquement... C'est la fin. De là à justifier les 60 heures de vide scénaristique qui la précède...

Xenoblade Chronicles X mise exclusivement sur sa planète à découvrir mais en oublie d'être réellement captivant avec ça. Il aurait pu prétendre être aussi bon que son "prédécesseur" si au lieu de miser sur la taille de ses régions, il avait étoffé davantage ses personnages et proposer plus de richesse sur cette fameuse planète.

833284XCXgrap.png

400808XCXband.png

576681XCXmania.png

1450326088-426940xcxdv2.png

252982XCXscenariodaubesque.png

999252XCXPFPF.png

613504XCXfinal.png

[Super Nintendo, 25 ans] La Super NES, en dix nombres clés

453893Lowgo.png

Deuxième (et dernier, pour ceux qui craignent que j'envahisse l'espace des blogs :hap: ) article dédié aux 25 ans de la Super NES. Un beau prétexte pour entamer une nouvelle rubrique, où je reviens sur un point précis (une console, un jeu, une entreprise, autres...) en dix nombres clés. Et on commence... ... ... ... Maintenant !

552769Nombre1.png

C'est l'année de sortie de la Super Famicom au Japon, mais à force vous avez du le comprendre. La Super NES a la double tâche de succéder à la NES (qui a été un véritable carton) et de concurrencer la Mega Drive, arrivée bien avant elle. Sortie fin 1991 aux Etats-Unis, sa sortie était prévue pour 1993 puis Septembre 1992 en Europe, mais le succès grandissant de la Mega Drive a poussé le distributeur de la console a avancé la date de sortie à Avril de la même année.

284378Nombre2.png

Il s'agit du nombre de Super NES vendus dans le monde. Malgré son arrivée tardive par rapport à la MEGA Drive, la Super NES dépasse cette dernière de plus de neuf millions de ventes, faisant donc de la Super NES la console la plus vendue de sa génération devant la MEGA Drive (40 millions) et la PC-Engine (10 millions). Il faudra attendre la Wii pour que Nintendo reprenne à nouveau la première position des ventes de console d'une génération.

695700Nombre4.png

C'est le nombre d'exemples écoulés du jeu le plus vendu de la Super NES, en occurrence Super Mario World. Ce succès s'explique facilement par deux points évidents: De un la licence Mario était extrêmement reconnue, de deux le jeu était également vendu en bundle avec la console dans tout les pays. Pour information, le second jeu le plus vendu est Super Mario All-Stars avec 10,50 millions d'unités vendues; tandis que le troisième jeu le plus vendu est Donkey Kong Country avec 9,60 millions d'unités vendues.

474813Nombre3.png

Et bien plus: il s'agit du nombre de jeux vendus en tout sur Super NES en tout et pour tout. Pour information, le top 10 des jeux les plus vendus sur Super NES correspondent à 76 millions de ventes à eux seuls. Ce top 10 est constitué, dans l'ordre, de Super Mario World, Super Mario All-Stars, Donkey Kong Country, Super Mario Kart, Street Fighter 2, Donkey Kong Country 2, Zelda A Link To The Past, Yoshi's Island, Street Fighter 2 Turbo et enfin Donkey Kong Country 3.

434617Nombre5.png

C'est le prix de la console à sa sortie en Europe. En francs, évidemment. Ce qui équivalait à 196€. En prenant en compte de l'inflation et autres paramètres, ça reviendrait à 275€ aujourd'hui. Oui, c'est pas pareil. Aux Etats-Unis, elle comptait 199$. Pour ce prix, vous aviez deux manettes et le jeu Super Mario World.

35787-Super_Mario_World_(USA)-2.jpg
Super Mario World est le plus gros succès de la console,
pour ne pas dire que la succès de la console à
son lancement est dû à sa présence.

715906Nombre6.png

C'est le chiffre du mode graphique le plus connu de la console. Le fameux Mode 7, qui donnait une illusion de profondeur, qui a notamment servir pour les jeux de course de la console. Toutefois de nombreux jeux l'ont utilisé de manière moins importante, comme Illusion of Time, Zelda A Link to The Past et Secret of Mana pour leurs maps, The Lost Vikings pour quelques scénettes, ou encore Super Castlevania IV pour des arrières-plans. Pourquoi Mode 7 ? Bah parce qu'il y a d'autres modes qui vont de 0 à 6.

938296Nombre7.png

C'est le nombre de jeux qui ont dépassé le million de ventes. Dans cette liste, 19 jeux sont de Nintendo, 8 jeux sont de Capcom, 6 jeux sont de Squaresoft, 4 jeux sont de Enix (tous des Dragon Quest) et 4 jeux sont d'Acclaim.

715906Nombre6.png

C'est le nombre de périphériques destinés à la Super NES, si on excepte les manettes. Le plus connu est sans doute la souris créée pour Mario Paint, mais il y a aussi le Satellaview resté exclusif au Japon ou encore le Super Score, davantage connu pour être un objet dans Super Smash Bros.

241969Nombre8.png

Année où la production de Super Nintendo s'est terminé au Japon. L'aventure s'est arrêtée dès 1999 aux USA, et douze mois plus tard en Europe.

552841Nombre9.png

C'est l'année de sortie du tout dernier jeu paru sur Super NES, et oui. De son nom Nightmare Busters, il s'agit d'un run & gun. Développé en 1994, l'entreprise chargé de l'édition a fait faillite avant de pouvoir éditer le jeu. En 2013, c'est finalement Super Fighter Team qui édite le jeu. Toutefois la boîte n'est pas comme celles d'origine, puisqu'ils n'ont pas eu l'autorisation de Nintendo d'utiliser les inscriptions d'époque.

Super-Famicom-Console-Set.jpg
Une Super Famicom.

[Super Nintendo, 25 ans] Vingt-cinq jeux à avoir fait sur Super NES

453893Lowgo.png

Et bien ça y est, on y est. La Super Nintendo fête ses 25 ans... ou plus précisément la Super Famicom fête ses 25 ans, puisque telle est son nom au pays du Soleil Levant. Elle est sortie le 21 Novembre 1990 au Japon (donc elle aura 25 ans demain en vrai). Il aura fallu attendre Avril 1992 pour la voir débarquer chez nous, puisque le 20e siècle n'était pas coutumier des sorties mondiales en matière de jeu vidéo. La console a rapidement su trouver son public et a mené une lutte acharnée contre sa grande concurrente de l'époque: la Mega Drive. Peu se doutaient encore que la PlayStation ne tarderait pas à arriver, mais c'est une autre histoire.

Mais évidemment, que serait une console sans jeux ? Ce serait une Wii U. Pour cette belle console qu'est la Super Nintendo, voici 25 jeux actuellement tout à fait cultes et jouables. Comprenez par là "les jeux qui ont bien vieilli" globalement, et que je vous conseille de faire si vous en avez l'occasion.

ATTENTION ! Il s'agit d'une liste de 25 jeux et non d'un top 25. Donc ne m'engueulez pas parce que vous n'aimez pas le jeu que je cite en premier.

48002424N1.png

Pouvais-je l'oublier ? Il s'agit, avec F-Zero, du tout premier jeu sorti sur le support, et même vendu avec la console dans certains bundles. Pour l'anecdote, hors bundles, c'était le jeu vendu le moins cher en Europe. Autant dire que tout a été fait pour en écouler par camions... Et ça a complètement réussi: un total de 20 millions d'exemplaires seront vendus. Pour ceux qui en douteraient, c'est la meilleure vente du support.

Pour ceux qui accomplissent l'exploit d'être sur un site Nintendo sans connaître ce jeu, il s'agit ni plus ni moins que 4e jeu Mario "officiel" (parce que y avait deux Super Mario Bros 2, toussa). D'ailleurs, au Japon, il était sous-titré Super Mario Bros 4, puisqu'il s'inscrivait dans la lignée entamée par Super Mario Bros 3. Toutefois, Super Mario World a inclus trois éléments désormais indispensables, dont le premier n'est ni plus ni moins que Yoshi qui apparaissait pour la première fois. Un allié indispensable qu'on pouvait chevaucher pour écraser des ennemis tenaces, ou qu'on pouvait sacrifier pour échapper à la loi de la gravité au-dessus de vide. En second, les sorties secrètes, nécessaire pour découvrir réellement tout les niveaux; et enfin une carte du monde complètement libre, avec possibilité de refaire des niveaux quand ça nous chante. On peut ne pas aimer, mais ça reste un jeu à essayer obligatoirement, ne serait-ce que pour gouter aux joies de faire mumuse avec une cape.

35787-Super_Mario_World_(USA)-2.jpg
Yoshi est tout aussi connu que Mario désormais.

99934257N2.png

Seul un jeu culte peut succéder dignement à un autre jeu culte. Et pour beaucoup (dont moi), Yoshi's Island est sans doute un des meilleurs jeux de la Super Nintendo, et le meilleur jeu de plate-forme de cette même console (avec un autre, cf plus bas). Comment expliquer ce qu'est Yoshi's Island... C'est simple, tu prends un jeu de plate-forme, tu lui mets un levl-design de feu de dieu, une performance graphique à tomber, un gameplay sans accroc, et enfin des combats de boss à la hauteur qui changent des Koopalings dont on était déjà lassé. Et pour couronner le tout, des secrets à chaque écran de jeu histoire d'assurer la rejouabilité et de justifier les passages cachés.

Un jeu tellement excellent que les suites n'ont jamais vraiment été à la hauteur. Yoshi's Story a eu la bonne idée de jouer la carte de la différence, puisque ce n'était pas un Yoshi's Island à proprement parlé, mais le jeu N64 ne tient absolument pas la comparaison. Yoshi's Universal Gravitation sur Game Boy Advance, sans commentaire. Et puis vint enfin une suite, Yoshi's Island DS, mais malgré ses qualités, il n'a su épater autant que son illustre ancêtre. Et que dire de Yoshi's New Island, qui reprend quasiment à l'identique des mécanismes entiers du 1er jeu, sans inventivité. Il faudra attendre Yoshi's Woolly World pour retrouver un bon jeu Yoshi à la hauteur, et qu'on prend plaisir à parcourir. Les autres jeux étaient-ils trop mauvais, ou au contraire est-ce juste Yoshi's Island qui était trop bon ?

yoshi_790screen003.jpg
Des graphismes de toute beauté, qui reste toutefois en retrait
face à toutes les autres qualités du jeu.

65866478N3.png

Que serait une console Nintendo sans son Zelda ? Ce serait une Wii U. Il fut un temps où le jeu Zelda inédit n'arrivait pas cinq ans après. D'ailleurs, Zelda A Link To The Past a tout juste 24 ans, puisqu'il est sorti le 21 Novembre 1991 au Japon, pour le 1er anniversaire de la Super Famicom. Que dire sur cet opus si ce n'est que c'est un des meilleurs Zelda en 2D..... avec Link's Awakening, Oracle of Seasons et Oracle of Ages. De nombreux items et possibilités sont apparus avec cet épisode. On les résume ? Allez ! C'est le 1er épisode où co-existait deux mondes différents, en occurrence monde de la lumière et monde des ténèbres. Cette idée sera repris dans Ocarina of Time (passé et présent), Twilight Princess (Hyrule et Crépuscule), Skyward Sword (mais légèrement pour celui-ci) et A Link Between Worlds (Hyrule et Lorule). C'est le 1er épisode où on pouvait jeter des bombes, puisqu'auparavant on ne pouvait que les poser. C'est cet épisode qui a introduit le grappin, histoire de traverser quelques ravins. C'est le 1er épisode à où on pouvait obtenir des flacons, pour enfermer des fées tel un barbare. Toutefois, il fallait un filet à papillons à cette époque.

Mais c'est aussi le 1er épisode où Link fait mumuse avec un ocarina, même si les traducteurs ont été assez cons pour appeler ça une flute. C'est aussi l'épisode qui a introduit la baguette de feu et la capacité de nager, à condition d'avoir des palmes. Plein de choses qui semblent presque indispensables aujourd'hui. Les Zelda les plus décriés, Phantom Hourglass et Spirit Tracks, n'ont pas de flacons. Coïncidence ?

Notons que cet épisode a subi quelques censures de la part de Nintendo of America (qu'on retrouve chez nous par extension), notamment quand ça touchait de trop près à la religion. La plus connue étant sans doute Aghanim, prêtre au Japon devenu sorcier en Occident. Parce qu'un prêtre qui attaque à coups de boules d'énergie, ça passe pas du tout chez Nintendo of America. Le jeu a également marqué par son excellente bande-son, dont un des thèmes les plus connus et apprciés est le Dark World, n'en déplaise à Radikal.

34385-Legend_of_Zelda,_The_-_A_Link_to_t
Si toi cocottes trop attaquées,
anus à toi être sauvagement picoré.

37683233N4.png

L'art de ressusciter une licence, par Rare. Un peu d'histoire: Donkey Kong, 1981, arcade, carton, youpi, Mario. Et Donkey Kong ? Quelques autres jeux arcade et Game & Watch passent, sans plus. Et 1994, alors que la PlayStation va détruire tout concurrence ultérieure, Rare sort Donkey Kong Country. En quoi est-ce si impressionnant ? Parce que plus qu'un jeu de plate-formes plutôt classique, le jeu impressionne sur le plan technique, grâce à l'utilisation d'une station de travail de Silicon Graphics. Kézako ?! Cette station de travail a servi à créer des modèles 3D, et de convertir tout ça en sprites affichés par la Super Nintendo qui est, je le rappelle, une console 16-bits. Le résultat est époustouflant, c'est beau, c'est fun, le jeu en lui-même est très bien construit grâce à la complémentarité entre Donkey Kong et Diddy Kong, mais aussi aux très nombreux bonus cachés. Succès commercial, Donkey Kong Country sera le 3e jeu le plus vendu derrière Super Mario World et Super Mario All-Stars.

33505-Donkey_Kong_Country_(USA)-2.jpg
Les bases sont là.

70233878N5.png

Et forcément, un succès entraîne une suite. Dans le cas présent, une suite bien plus aboutie que son prédécesseur. Reprenez la base du jeu précédent, mais plus abouti, plus animé, de tout nouveaux décors, une palette de mouvements enrichi (possibilité de porter le second personnage, nouveaux animaux), le tout dans un jeu plus difficile et plus fourni. Le jeu se vendra à plus de cinq millions d'exemplaires, soit environ 45% de moins que le premier, mais qui reste sans nul doute un excellent score.

Donkey-Kong-Country-2-Diddys-Kong-Quest.
Ce 2e opus a introduit la possibilité de projeter son partenaire.

77182197N6.png

3e épisode de la série Metroid, Super Metroid a été mine de rien un petit pari risqué, puisqu'il reprend (au début tout du moins) une bonne partie des zones de Metroid, puisque l'action de Super Metroid se déroule sur la même planète. L'occasion toutefois de découvrir des zones cachées et de botter le petit cul en métal de Mother Brain de manière définitive. Marque de fabrique de cette série, l'exploration est au cœur du jeu, avec tout ce que ça implique de lieux cachés à trouver et d'améliorations de capacité à trouver pour sa combinaison. En effet, de base armé de son petit rayon de charge (et tirs classiques), et peut ensuite compter sur le rayon de glace pour geler des ennemis et les utiliser comme plate-forme, le rayon de plasma pour vaincre les ennemis redoutables ou encore le rayon à ondes pour se faire quelques plates surgelés pour la route.

super_metroid_screen.png
Lave, piques... Accueillant !

38033184N7.png

Je vais être franc, j'aime pas cette série, mais ça reste une référence pour le genre. Par contre, avec les 3 000 versions qui existent, c'est même pas le peine de me demander d'en citer une en particulier. DE-MER-DEZ VOUS !

43400720N8.png

Une belle petite compilation qui comprend les remakes de Super Mario Bros, de Super Mario Bros 2, de Super Mario Bros.3 et, cerise sur le cake au chocolat, Super Mario Bros The Lost Levels qui n'était jamais sorti en Europe. Trois bons jeux et un presque bon dans une cartouche, ou un CD si vous avez profité du superbe portage Wii, qui contient la même chose pour 30€. Sacré Nintendo !

34131814N9.png

Encore un jeu de plate-formes, histoire de varier les plaisirs. L'histoire d'un ver de terre qui explore l'espace et chevauche de temps à autre des hamsters pour accomplir sa mission. Mais il peut aussi se suspendre grâce à son corps, attaquer avec sa tête qui fait office de fouet... Bon vous l'avez compris, Earthworm Jim n'est pas un jeu qui se prend au sérieux mais qui reste très bien et qui est sorti sur suffisemment de supports pour que vous puissiez en profiter. En effet, il est disponible sur une dizaine de supports différents. L'occasion de découvrir un bon jeu et une bonne série qui, comme plein d'autres, s'est faite enterrer avec un jeu en 3D raté.

New-Earthworm-Jim-A-Remake-Of-The-Origin
Un ver, une vache, un tronc et un frigo. La suite ?

413357N10.png

Certains vous diront que c'est un des meilleurs jeux de rôle qui existe, rien que ça. Un jeu qui date de l'époque où on avait d'un côté Squaresoft, et de l'autre Enix. Le 1er, plus connu pour Final Fantasy, lança une série nommé au Japon Seiken Densetsu, ce qui se traduit en français par "C'est clair, donne tes sous !". Le 1er épisode est sorti sur Game Boy, et Seiken Densetsu ça fait pas vendre en Occident. Il faut un nom anglais, et ce sera Mystic Quest en Europe et Finak Fantasy Adventures en Amérique du Nord. Donc quand on prépare Seiken Densetsu 2, on sort le jeu sous quel titre en Occident ? Mystic Quest 2 et Final Fantasy Adventures 2 ? Trop simple, on est chez Squaresoft les gars, ce sera Secret of Mana. Résultat, un beau succès (1,8 million de ventes) même si évidemment, le jeu n'a jamais égaler les ventes d'un Final Fantasy.

Le jeu a su se faire une place dans le cœur des joueurs grâce à son univers, son système de jeu excellent, avec en prime la possibilité de jouer jusqu'à trois. Un peu cher aujourd'hui, le jeu est dispo pour 800 points (huit euros quoi) sur la console virtuelle de la Wii.

secret-of-mana-super-nintendo-meilleurs-

208246N11.png

Mega Man est une série connu pour sa difficulté relevée, et Mega Man X ne déroge pas spécialement à la règle. On peut même dire que le jeu aurait pu s'appeler Mega Man 9 (on en était qu'au 8 à cette époque), ça n'aurait pas été une différence majeure. Mais désormais de retour avec une palette de mouvements enrichi, Mega Man botte la boite de conserves qui sert de fion aux Reploides, pour sauver le monde. Le jeu introduit également dans la série quelques passages de recherche, histoire de retourner dans les niveaux qui nous ont fait souffrir.

34559-Megaman_X_(USA)-3.jpg
Zero a été introduit dans cet opus.

663376N12.png

Un shoot them'up signé Konami. Un jeu qui a marqué les esprits surtout pour ses performances graphiques impressionnantes... Pas mal pour un jeu qui s'appelle "Ah qu'c'est laid !". La pauvre Super Nintendo innocente crache littéralement ses tripes. Le jeu combine animations parfaites et mode 7, pour un résultat bluffant et dynamique. Contre toute attente, le jeu n'est pas si difficile que ça, et peut donc être conseillé sans problème aux néophytes. On regrettera toutefois le fait que le jeu n'ait que six niveaux. Un jeu qui n'a pas connu de suite... Peut-être un retour prochain en pachinko ?

large.jpg
Un boss impressionnant, mais juste visuellement.

844460N13.png

Un shoot them'up signé Konami. Oui encore. Leur série la plus connue à cette époque était peut-être bien Gradius. Comme le nom du jeu l'indique, Parodius se moque allègrement des jeux du genre, qui se limitait souvent à des vaisseaux sur-armés qui dézingue en masse dans l'infinité de l'espace. Un jeu intéressant à faire, à la fois pour ses qualités mais également pour le délire persistant qui entoure le jeu.

Videogame-Parodius-Pirat-Cat-Boss.jpg
Quand on vous dit que ces connards de chats veulent dominer le monde.

870810N14.png

Que se passe t-il quand une horde de dinosaures dévore tout le stock de nourriture d'un peuple d'hommes des cavernes ? Et bien ça donne Prehistorik Man, en réalité troisième épisode d'une série destinée à l'époque au PC. Un jeu de plate-formes très intéressant. Le jeu peut tout simplement être fini en ligne droite, mais le but du jeu est aussi de récolter toute la nourriture cachée dans les niveaux, telle que des frites, des poulets, des hamburgers etc... à l'époque préhistorique, oui oui. Mais le jeu sait également varié les plaisirs avec quelques passages en véhicule (avec amende à payer pour conduite illégale), et quelques armes à récupérer en nombre limité. En effet, en plus de son cri dévastateur pour nettoyer un écran et sa massue, le héros peut également compté sur des hachettes ou des lances histoire de massacrer la faune locale.

Prehistorik%20Man6.jpg
L'homme face au singe.

269458N15.png

L'histoire d'un jeu Super Nintendo qui a pris une bonne taule. Un RPG qui sort sur Super Nintendo en 1997 quand le monde entier attend Final Fantasy VII dans les mois qui suivent, et que de manière générale beaucoup sont passés aux consoles nouvelle génération (Play Station, Nintendo 64, Saturn)... Bah forcément, le jeu n'a pas fait un véritable carton. Et pourtant, malgré l'époque, le jeu propose un univers travaillé avec un scénario très bien construit. Hélas aujourd'hui, il compte extrêmement cher, mais si vous avez une opprtunité de l'avoir à bon prix, ou si vous avez un salaire mensuel de 5000€: foncez !

bukv78ngem7googayojm.jpg

877139N16.png

Tu es fan de Castlevania, et tu pestais car j'ai pas cité Castlevania mais des noms obscurs tels que Axelay ou Terranigma ? BAH C'EST FAIT MAINTENANT ALORS TU TE CALMES.

Castlevania, je résume brièvement. Le but est de latter Dracula à coups de fouet... Ok, c'était un résumé vraiment bref. On incarne Simon Belmont, qui descend d'une famille de fouetteurs de vampires, qui part affronter Dracula, sorti d'un sommeil de 600 ans et qui s'est levé du pied gauche. Simon est armé d'un fouet (si à ce stade vous l'aviez pas encore compris...). Un fouet qui peut partir dans huit directions (la puissance de la Super NES) mais peut aussi servir de grappin de temps à autre. Le jeu donne également un coup de fouet à la Super NES, qui sort pour l'occasion ses plus beaux décors.

Dernier point que j'ai peut-être oublier de préciser: Simon a un fouet. UN FOUET BORDEL !

castlevania4-spot2.png
Fouette me, I'm famous.

_________________

Voilà, cette première salve est terminée. Maintenant, nous allons nous attarder sur les jeux qui n'ont jamais eu droit à des cartouches PAL. Des bons jeux dont nous avons été privés, mais auxquels nous avons désormais accès par divers moyens. Non, je ne parle pas d'émulation. Pas bien !
_________________

708182N17.png

Ai-je réellement besoin de présenter cette série ? Des trois jeux SNES parus, le 6e épisode est probablement celui qui a mieux vieilli, et même un des préférés de certains fans. Avec le 7, le 8, le 9, le 10, ou le 12. Jamais d'accord, ses fanboys. Final Fantasy VI a eu droit à un portage GBA, sorti en 2007 chez nous.

final-fantasy-vi-20060509061309295.jpg

393635N18.png

Quand un héros s'amuse à voyager dans le temps, même si ce point n'a qu'une utilité narrative et sert à justifier les décors traversés. Le jeu se débarque toutefois d'un système de combat différent des RPG habituels, et de son univers singulier. Le jeu a bénéficié d'un portage DS, qui aujourd'hui coute une blinde.

660809N19.png

Aka Mother 2. Un autre RPG (on nous a privé que de ça), cette fois-ci de Nintendo. Que beaucoup ont surtout découvert avec le personnage de Ness dans Super Smash Bros. Le jeu est finalement sorti sur Console Virtuelle (celle de la Wii U) en 2013, en version anglophone.

latest?cb

275913N20.png

Encore un RPG de Squaresoft, pour le compte de Nintendo cette fois-ci. Plus précisément le premier RPG Mario, qui pose déjà les bases des futurs séries Mario & Luigi et Paper Mario. Un jeu sympathique, accessible sur la console virtuelle de la Wii.

367543N21.png

Surprise: c'est un RPG. Des trois épisodes parus sur Super Nintendo, j'ai privilégié celui-ci. Déjà parce que le 4 est chiant à en crever. Mais le 5 est probablement le plus travaillé dans sa narration. Une histoire mené par les tragédies (et si vous aimez les tragédies, vous allez aimer le numéro 22) et qui s'étend sur plusieurs générations. Le jeu est paru pour la première fois en France à travers un remake sur DS.

pp0010-menage-a-wha.jpg

841921N22.png

Un RPG, ça pour une surprise. Le 1er épisode de la saga Tales of, qui possède autant d'épisodes différents qu'un gamin de 15 ans possède de boutons d'acné. Vous aimez les tragédies ?

Vous êtes Cless, vous partez dans la forêt, suivi de votre meilleur ami. Vous revenez au village, il ne reste qu'un tas de cadavres parmi lesquels votre père, votre mère et votre soeur. Partant à Euclid, il rend visite à son oncle... une sale race qui le trahit et le donne au chef des soldats chargé de le capturer et de l'envoyer en prison. Une fois en prison, une femme meurt juste devant vous avant de retrouver sa fille. Si ça c'est pas une vie de merde, je m'y connais pas. Tout ceci n'est que le point de départ d'une quête qui mènera nos héros à travers le passé et... le passé. C'est déjà pas mal.Le jeu est sorti en France tout traduit sur Game Boy Advance.

talesmain.png
Pourtant c'était paisible au début.

____________________

Nous finirons cette liste par trois jeux qui ont plutôt mal vieillis mais que je ne pouvais pas ne pas citer.
____________________

856607N23.png

Second jeu de lancement (japonais) avec Super Mario World. Le 1er jeu qui exploite le fameux mode 7 pour donner une fausse impression de 3D. Si le jeu gère en circuits, il n'y a toutefois que quatre véhicules jouables. Autant dire qu'en matière de F-Zero "2D", y a meilleure matière, comme par exemple GP Legend sur GBA. Et évidemment F-Zero GX, le gros morceau sur GameCube.

gfs_40216_2_7.jpg
VIRAAAAAAAAGE !

161168N24.png

Et ce même système sera repris pour donner naissance à la série des Mario Kart. Un gameplay similaire auquel s'ajoute des items devenus cultes: bananes, carapaces, ou encore champignons. Toutes les courses de cet opus seront repris dans Mario Kart: Super Circuit, sur Game Boy Advance.

214135N25.png

Un jeu avec de la vraie 3D... qui se limite à des polygones tout moches. Mais à l'époque, c'était la révolution, de la 3D sur une console 16-bits. Si le gameplay reste sympathique, le jeu a quand même salement vieilli, et qui à se lancer dans la série, autant commencer directement par Star Fox 64 / Lylat Wars.

starfox-nesglider1.jpg
Polygones et grenouille qui parle.

1 2 3 4 5